Littérature : Quelles sont les romancières algériennes ou d’origine algérienne issues de l’émigration en France à partir de 1960 ?


image_pdfimage_print

Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – notre réponse du 20/02/2022.

Photographie d'Alice Zeniter au Salon du livre de Paris en 2013

Dans la très riche production éditoriale en langue francophone, nous avons interrogé le catalogue de la bibliothèque de l’IMA ainsi que des sources en ligne (Wikipedia, Babelio, etc.) pour essayer de dresser cette liste d’écrivaines nées en France de parents algériens et d’écrivaines nées en Algérie et ayant vécu/vivant en France.
Elle n’est bien sûr pas exhaustive et ne recense que les romans de ces écrivaines (et non les recueils de poésie, les pièces de théâtre, les autobiographies ou les essais).

Romancières françaises d’origine algérienne  

Sofia Aouine (1978-….), née dans les Hauts-de-Seine au sein d’une famille d’origine algérienne (kabyle).
Autrice de Rhapsodie des oubliés, éd. La Martinière, 2019.

Farida Belghoul (1958-….),née à Paris dans une famille d’origine algérienne.
Autrice de Georgette ! (ed. Barrault, 1986), Opus 2 (éd. Barrault, 1999) et Papa porte un pantalon et maman porte une robe (éd. REID, 2014) (source Wikipédia, ces deux derniers ouvrages n’étant pourtant pas référencés dans le catalogue de la BnF qui possède l’intégralité du dépôt légal en France)

Yamina Benguigui (1955/ou 1957 -….), née à Lille des parents algériens.
Autrice de Femmes d’Islam (éd. Albin Michel, 1996), Inch’Allah dimanche (éd. Albin Michel, 2001)

Noria Boukhobza (1965-….), née à Clermont-Ferrand, dans une famille algérienne.
Autrice de Les femmes dans l’ombre du jour : histoires d’une famille, entre l’Algérie et la France (l’Hydre éd., 2002 ; fiction ethnologique)

Nina Bouraoui (1967-….), née à Rennes d’un père algérien et d’une mère bretonne.
Autrice de nombreux romans dont Poing mort (éd. Le grand livre du mois, 1992), le Jour du séisme (éd. Stock, 1999) ou Nos baisers sont des adieux (éd. Stock, 2010). (pour consulter tous ses romans référencés par le catalogue de la BnF, accès ici).

Nora Chaouche (1970-….), née à Belfort.
Autrice de Chemins de terre (éd. Henry : Les écrits du Nord, 2007), Collier d’entre rives (éd. Henry : Les écrits du Nord, 2009),  L’étrangère française (éd. Henry : Les écrits du Nord, 2012).

Fatima Daas (1995-….), née à St Germain en Laye dans une famille d’origine algérienne.
Autrice de La petite dernière (les éditions Noir sur Blanc, 2020).

Malika Fecih (1966-….), née à Argenteuil, fille d’un immigré algérien.
Autrice de Souad n’est plus (éd. Riveneuve, 2015),  Gaïs ou La renaissance (Dalimen éd., 2017).

Mélina Gazsi (Farida Laaloui), voir sur ses origines l’article suivant.
Autrice de L’armoire aux secrets (Encre bleue éd., 2000).

Faiza Guène (1985-….), née à Bobigny, des parents algériens.
Autrice de Kiffe kiffe demain (éd. Le grand livre du mois, 2005), Du rêve pour les oufs (éd. Le grand livre du mois, 2006) ou encore Les gens du Balto (éd. Le grand livre du mois, 2008).

Fadéla Hebbadj (1966-….), née en France des parents Kabyles.
Autrice de L’arbre d’ébène (éd. Buchet-Chastel, 2008), Les ensorcelés (éd. Buchet-Chastel, 2010).

Tassadit Imache (1958-….), née à Argenteuil, d’une mère française et d’un père algérien.
Autrice de Une fille sans histoire (éd. Calmann-Lévy,1989), Le dromadaire de Bonaparte (éd. Actes Sud, 1995) ou encore Je veux rentrer (éd. Actes Sud, 1998).

Sabrina Kassa (1971-….), franco-algérienne née en 1971 à Grenoble.
Autrice, en roman, de Magic Bab el-Oued (éd. Emmanuelle Colas, 2019).

Yamina Mazzouz (1974-….), née à Issy-les-Moulinaux, d’origine algérienne.
Autrice de Du couscous dans le pudding (éd. les Presses littéraires, 2016), Du croissant pur beurrette ! (éd. les Presses littéraires, 2018).

Nora Merniz (1967-….), née à Grenoble.
Autrice de Famille nombreuse (éd. Comp’Act, coll. La polygraphe, 2002).

Louisa Timhadjelt, née à Marseille.  
Autrice de Terre rouge du jardin aux mille oliviers (éd. Dar Khettab, 2012).

Malika Wagner (1960-….), née en France de père algérien et de mère française.
Autrice de Terminus Nord (éd. Actes sud, 1992),  Landing (éd. Actes Sud, 2010),  Le château d’eau (éd. Actes Sud, 2001).

Alice Zéniter (1986-….), née d’un père d’origine algérienne (kabyle) et d’une mère française.
Autrice de Jusque dans nos bras (Librairie générale française, 2011), Sombre dimanche (Éd. Libra diffusio, 2014), L’Art de perdre (Éd. de Noyelles, 2017 ) …


Romancières nées en Algérie ayant émigré ou vivant depuis longtemps en France 

Mila Lamdani, née en Algérie.
Autrice de Les épines de l’aube (les Éditions abordables, 2017),

Leïla Rezzoug (1956-….), algérienne, installée en France en 1973.
Autrice de Apprivoiser l’insolence (éd. l’Harmattan, 1988), Douces errances (éd. l’Harmattan, 1992).

Samira Sedira (1964-….), née à Annaba, installée en France.
Autrice de Majda en août (éd. du Rouergue, 2016), La faute à Saddam (éd. du Rouergue, 2018),  Des gens comme eux (éd. du Rouergue, 2020) …

Taos Amrouche (1913-1976). Autrice de Rue des Tambourins (éd.  la Table ronde, 1960), L’amant imaginaire (Morel, 1976).

Dalila Bellil, originaire de Kabylie, a vécu longtemps en France.
Autrice de L’hiver au coeur (ÉrickBonnier, 2013), Nos pères sont partis (Encre d’Orient, 2011)

Latifa Ben Mansour (1950-….), née à Tlemcen, a étudié et vécu à Paris.  
Autrice de La prière de la peur (Éd. de la Différence, 1997), Le Chant du lys et du basilic (Éd. de la Différence, 1998), L’année de l’éclipse (éd. Calmann-Lévy, 2000).

Karima Berger (1956-….), née à Ténès, installée en France depuis 1975.
Autrice de L’enfant des deux mondes (éd. de l’Aube, 1998), La chair et le rôdeur (éd. de l’Aube, 2001), Filiations dangereuses (Chèvre-feuille étoilée éd., 2007) …

Fadela Chaïm-Allami, romancière et poète née à Alger, vit entre la France et l’Algérie.
Autrice du roman La boqala désenchantée ; suivi de La chambre de bonne (éd. Alfabarre, 2012).

Assia Djebar (1936-2015).
Autrice de Loin de Médine (éd. Albin Michel, 1991), Nulle part dans la maison de mon père (éd. Fayard, 2007),  Le quatuor d’Alger (ad. Librairie générale française, 2008) …

Nadia Galy (1961-….), née à Alger, de père algérien et de mère française, s’installe à Paris à 20 ans.
Autrice de Alger, Lavoir galant (éd. Albin Michel, 2007), Le cimetière de Saint-Eugène (éd. Albin Michel, 2010),  La belle de l’étoile (éd. Albin Michel, 2014) …

Selma Guettaf (1991-….), née en Algérie, installée à Paris depuis 2014 .
Autrice de Loin d’une romance (la P’tite Hélène éditions, 2018), Proche d’un « Spleen » (éd. Marsa, 2021).

GhaniaHammadou (1953-….), installée en France depuis 1993.
Autrice de Paris plus loin que la France (éd. Paris-Méditerranée, 2001), Bab-Errih (éd. Paris-Méditerranée, 2004), Khalil et le fennec (éd. Paris-Méditerranée, 2004).

Souad Labbize (1965-….), née à Alger, établie à Toulouse.
Autrice de poésies avant tout mais également, en romans, de J’aurais voulu être un escargot ( éd. Atlantica, 2011) et Glisser nue sur la rampe du temps (éd. Blast, 2021)

Leila Marouane (1960-….), algérienne, née à Djerba, installée à Paris depuis 1991.
Autrice de La fille de la Casbah (éd. Julliard, 1996), Le châtiment des hypocrites (Éd. du Seuil, 2001),La jeune fille et la mère (Éd. du Seuil, 2004), La vie sexuelle d’un islamiste à Paris (éd. Points, 2012) …

Malika Mokeddem (1949-….),romancière et novelliste née à Kenadsa, installée à Montpellier (depuis 1979).
Autrice de  L’interdite (éd. France loisirs, 1994), Des rêves et des assassins (éd. France loisirs, 1996), La nuit de la lézarde (éd. France loisirs, 1999) …

 Fadela M’Rabet (1935-….), née à Skikda, a vécu en France.
Autrice, en roman, de Une enfance singulière (Riveneuve éd., 2009),  Le café de l’imam ( Riveneuve éd., 2011), La salle d’attente (des Femmes-A. Fouque, 2013).

Zahia Rahmani (1962-….), née en Algérie, arrivée en France en 1967.
Autrice de Moze (éd. S. Wespieser, 2003), « Musulman » roman (éd. S. Wespieser, 2005), France, récit d’une enfance ( Librairie générale française, 2008).

Fatma Zohra Zamoum (1967-….), née en Algérie, domiciliée à Paris.
Autrice, en roman, de Comment j’ai fumé tous mes livres ( éd. la Chambre d’échos, 2006).


Pour aller plus loin…

Dictionnaire des écrivains et des érudits algériens de Rabah Kheddouci, Édilivre, 2016.

Dictionnaire des romanciers algériens de Salim Jay, éd. la croisée des chemins, 2017. 

Ecrivains algériens dictionnaire biographique d’Achour Cheurfi, éd. Casbah, 2003.


Les écrivaines francophones en liberté : Farida Belghoul, Maryse Condé, Assia Djebar, Calixthe Beyala : écritures de l’hybridité postcoloniale et métaphores cognitives de Martine Fernandes, éd. L’Harmattan, 2007.

Construction identitaire dans la littérature « beure » : l’exemple de Georgette! de Farida Belghoul, de Lucie Bolduc et Martine Delvaux, Université du Québec, Montréal, 2011. Mémoire de maîtrise en études littéraires.


Vous pouvez également consulter le site consacré aux Littératures du Maghreb ainsi que les fichiers d’autorités français : idref.fr et Recherche auteurs BnF. 


Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe


Vous aussi, vous avez une question ?

Posez-nous votre question !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.