Linguistique : Est-il vrai que « Le mot viol n’existerait pas en arabe » ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque de l’Institut du monde arabe. Notre réponse du 13/09/2018.

Logo d'un homme et une femme avec deux enfants
Logo Ministère des droits de la Femme Visuel Wikimedia

« Le mot viol n’existe pas en arabe » affirme de façon surprenante Patrick Tapernoux dans Les Enseignants face aux racismes, Ed. Anthropos, 1997, p. 170.
Patrick Tapernoux est Docteur en sciences de l’éducation et Maître de conférences à l’Institut supérieure de pédagogie de Paris (en 1994).

Il est faux d’affirmer que le mot viol n’existe pas en arabe. Le verbe « Violer » existe : اغتصاب  (Ightisab), le substantif existe aussi, identique au verbe : viol :  اغتصاب  (Ightisab), de même que violeur Aperçu (ouvre un nouvel onglet):  مغتصب – (Mughtasib) .


Son emploi est identique à son utilisation en français : violer quelqu’un, violer quelque chose.

Plusieurs dictionnaires arabes consultés donnent tous la même définition du terme  : معجم المعاني الجامع المعجم الوسيط / القاهرة ؛ دار المعارف معجم عبد النور / بيروت ؛ دار العلم للملايين المنجد في اللغة والأعلام / بيروت ؛ دار المشرق المعجم العربي الحديث / لاروس  
Plusieurs  dictionnaires bilingues français-arabe en ligne donnent tous la même traduction du terme, par exemple :
Reverso 
Reverso contexte 
Larousse français-arabe
Wikipedia arabe consacre un article entier au mot viol


À consulter :

Au sein du catalogue de la Bibliothèque de l’Institut du Monde arabe, vous trouverez des :
-Titres en arabe contenant le mot « viol » et signalés dans le catalogue de la BIMA

Au sein du catalogue commun des bibliothèques universitaires des :
-Titres en arabe contenant le mot « viol » et signalés dans le catalogue universitaire du Sudoc  (Système universitaire de documentation)


Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

2 commentaires sur “Linguistique : Est-il vrai que « Le mot viol n’existerait pas en arabe » ?”

  1. Je ne comprends pas est-ce qu’il insinue en lisant ce genre de question.C’est grave , est-ce de l’ignorance ou de la provocation? Je suppose que ce existe dans les langues du monde entier.

    1. Bonjour,
      nous n’avons pas pu retrouver le passage concerné du livre de cet auteur pour pouvoir déterminer son intention. Ce qui est certain, c’est que sortie de son contexte, cette affirmation paraît grave et lourde d’insinuations possibles. Il faut de toute façon retenir de notre réponse Eurêkoi qu’elle est fausse et que son auteur est donc insuffisamment informé.

      Cordialement
      L’équipe Eurêkoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *