Cinéma : le couple Bonnie and Clyde, pourquoi est-il un couple mythique ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 06/05/2016, mise à jour le 10/02/2020.

Bonnie and Clyde en 1933.
Bonnie and Clyde en 1933. Domaine public




Cette histoire vraie des amants Bonnie Parker et Clyde Barrow, unis dans le crime et finalement dans la mort, défraya la chronique aux États-Unis dans les années 1930.




Bonnie and Clyde, un succès détonant…


Le succès de leur histoire fut le résultat d’un détonnant cocktail à base de violence, de sexualité et de fatalité.
Leur histoire a provoqué fascination et a inspiré de nombreux artistes, autant dans le domaine du cinéma, que de la musique et même dans celui de la comédie musicale en 2009.

Un couple et un gang…

Tout d’abord, un court résumé de l’identité de ce couple et une photo d’époque sur le site l’internaute : Bonnie et Clyde.

De même, l’article de Wikipédia Bonnie and Clyde  retrace leur rencontre mais aussi l’histoire du Gang Barrow auquel les amants faisait partie et la longue liste des meurtres perpétrés.
« Les deux criminels américains sont membres du gang Barrow constitué entre autres de Raymond Hamilton, Ralph Fults, Joe Palmer, Buck Barrow (le frère de Clyde) et sa femme, Blanche Barrow, qui ont perpétré leurs méfaits dans le Sud-Central des États-Unis pendant la Grande Dépression. Ils étaient spécialisés dans l’attaque à main armée de banques et on estime qu’ils ont tué quatorze personnes en trente mois

Bonnie Parker est auteure d’ un poème autobiographique, The Trail’s End.
À l’époque de nombreux journaux le publient.
Une de ses célèbres photos où elle posait devant une voiture en train de fumer fit également le tour de tous les journaux et choqua l’Amérique conservatrice. 

Le cinéma fait de ce couple un mythe…

Le film Bonnie and Clyde film de d’Arthur Penn (1967) et le couple glamour Faye Dunaway et Waren Beatty amplifient également le mythe des amants criminels.
Dans  l’article de Wikipedia, consacré à ce film, sa genèse et son succès y sont analysés :
Extrait :
« À l’origine du film est le livre de l’historien John Toland The Dillinger Days qui narre l’histoire de Bonnie Parker et Clyde Barrow. Les jeunes scénaristes Robert Benton et David Newman décident de l’adapter, en premier parce que l’histoire de ces gangsters est légendaire dans l’Est du Texas dont est originaire Benton (les enfants s’y déguisent en Bonnie et Clyde pour Halloween, par exemple) mais aussi parce qu’ils sont séduits par l’aspect révolutionnaire du couple qu’ils trouvent en rapport avec l’esprit de la fin des années 1960 »
« Déjà avant sa sortie en salle, le film fut critiqué pour la « glamourisation » des deux tueurs ainsi que pour sa violence et son humour noir. Mais finalement, il trouva un accueil critique et populaire impressionnant


Du cinéma à la musique…

Un an après la sortie du film, en1968, Serge Gainsbourg écrit, compose et interprète avec Brigitte Bardot, la chanson Bonnie and Clyde
Ces deux icônes françaises sont à cette époque un couple mythique qui renforce l’aura des personnages originaux.
En effet Bonnie And Clyde illustre la relation qui unissait Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg. Le couple interdit (Bardot était mariée à l’époque au dandy allemand Gunther Sachs) .

Archive vidéo de ce titre, disponible, grâce à l’INA (Institut National de l’Audiovisuel)

Pour en savoir plus :

La véritable histoire de Bonnie et Clyde, le couple de meurtriers le plus passionnant de l’Amérique par Gabriel Piozza, le 19 octobre 2017.
Cet article du Vanity fair (célèbre revue américaine) analyse les raisons qui font que ce couple de meurtriers a autant marqué la culture et continue à le faire…
En 2018, Christophe Hondelatte racontait leur histoire sur la chaine radio d’Europe 1 : L’histoire de Bonnie & Clyde


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr



Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *