couverture du livre Naître et grandir en musiqueRéponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 17 octobre 2017

Vous pouvez effectuer une recherche dans notre catalogue en ligne avec les mots clés : musicothérapie ; périnatalité ; sensorialité fœtale

Nous vous conseillons particulièrement la lecture de ce livre disponible à la médiathèque Olympe de Gouges et à celle de Neudorf :
Naître et grandir en musique : de la conception de l’enfant à son éveil musical / Jean-Marie Leau, Sophie Adriansen . – Paris : Télémaque, 2016

Vous pouvez également trouver des informations sur l’effet de la musique sur le fœtus dans des ouvrages consacrés à la grossesse. Par exemple :
Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse : de l’importance de la vie intra-utérine dans l’épanouissement de l’enfant / Sophie Metthey

ou dans des ouvrages consacrés à la musicothérapie où aux bienfaits psychologiques de la musique.
Exemple : 
Pourquoi aime-t-on la musique ? : oreille, émotion, évolution / Silvia Bencivelli . – Pour la science : Belin, 2009

Pourquoi la musique ? / Monique Desy Proulx . – CHU Sainte Justine, 2014

Ressources en ligne

Enfin, vous trouverez également de nombreuses informations en ligne. Voici quelques articles susceptibles de vous intéresser :
– sur un site consacré à la musicothérapie. 
https://www.musicotherapie.org/musicotherapie4_enceinte1.html

« Au début, dès la septième semaine de grossesse, le foetus peut percevoir la vibration des sons avant même la formation de l’appareil auditif, grâce aux os de son crâne, le bassin de la maman servant de résonateur. Ensuite, durant toute la grossesse, les hautes fréquences sont filtrées par les muscles et le liquide, et seules les basses fréquences viennent vibrer contre les corpuscules tactiles de la bouche et des mains du bébé, comme une ficelle à laquelle on impulserait de lentes et fortes ondulations. Renforcées par la caisse de résonance utérine, elles viennent caresser sa bouche. L’émotion est si forte que son coeur s’accélère, il s’étire, tourne la tête, suce son pouce ou gambade.
De plus, le foetus réagit non seulement aux stimulations qui viennent de l’extérieur, mais aussi, par voie hormonale, aux émotions de sa maman. »

Sur un site consacré à la grossesse :
https://www.bebesetmamans.com/grossesse/psychologie/4202-musicotherapie-pendant-grossesse

« Les avantages de la musicothérapie pendant la grossesse :
– Elle favorise le lien affectif avec le bébé.
– Elle aide à libérer les tensions physiques et émotionnelles de la mère, et à faire disparaître l’anxiété et la peur de l’accouchement.
– Les bébés qui ont été influencés par la musique in utero acceptent mieux l’allaitement maternel, ils mangent et dorment mieux et ils pleurent moins.
– La stimulation auditive prénatale permet d’améliorer la concentration, la coordination et la créativité de l’enfant.
– Pour la mère, la musique l’aide à se connecter avec le bébé et avec elle-même, et contribue à ce qu’elle profite pleinement de sa grossesse. »

et sur un site consacré à la parentalité (article à retrouver également dans la revue du même nom) : Le bébé et la musique
http://www.parents.fr/bebe/eveil-et-developpement/bebe-et-la-musique-78848

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION