Votre question : le cercle, le centre, la roue y sont liés, également les familles d’acrobates tangéroises et/ou marocaines, la symbolique de la gestuelle et des postures des acrobates

Notre réponse du 13/10/2015Vous pouvez vous référer au travail d’Aurélien Bory, de la Compagnie 111, qui a mené, avec son spectacle « Azimut », et en collaboration avec les acrobates de Tanger, une réflexion sur la danse et le soufisme, librement inspirée de la figure de Sidi Ahmed ou Moussa, saint soufi du 15ème siècle (né vers 1460).Selon A. Bory :

« On appelle les acrobates marocains « Les enfants de Sidi Ahmed Ou Moussa ». Celui-ci était un illustre sage soufi du 16ème (sic) siècle dont le tombeau continue d’être un lieu de pèlerinage. Il est considéré comme le « Saint Patron » de l’acrobatie marocaine. Liée au soufisme, celle-ci n’est donc pas un art spectaculaire dès l’origine : elle est née d’une pratique rituelle berbère, composée de figures circulaires et pyramidales, dans lesquelles j’ai voulu reconnaître des représentations célestes et maternelles. (…) « Je n’ai pas voulu nécessairement raconter son histoire, mais je m’en suis inspiré. Sidi Ahmed Ou Moussa a fait l’expérience de l’élévation céleste, mais il a choisi de retourner à la vie terrestre. Il m’a semblé que ce « chemin » était une belle métaphore du travail de l’acrobate » Dossier de presse (30/01/2014) pour le spectacle Azimut..

Interview d’Aurélien Bory sur Youtube à propos de son spectacle.

– Le Centre national des Arts du Cirque propose un extrait vidéo de ce spectacle réalisé par le Groupe acrobatique de Tanger et Aurélien Bory.On en trouve également d’autres sur Youtube.

1/ Sur le saint soufi Sidi Mohamed ou Moussa, quelques éléments biographiques sur :

2/ Sur le Groupe acrobatique de Tanger et leurs spectacles :

  • Chouf ouchouf (vidéo sur Youtube)

  • Taoub (Tissu en arabe), extrait vidéo du spectacle de Sana El Kamouni et A. Bory
  • Article « Les Acrobates de Tanger version contemporaine« , (parution le 17/01/2012) consacré notamment à la famille Hammich, acrobates à Tanger depuis plusieurs générations, sur le site Média euroméditerranéen des diversités à Marseille.

3/ Vidéos de danses et cérémonies soufies notamment celle sur la hadra de la tariqa (confrérie) Darqâwiyya Karkaria (Maroc, al-Aroui) Et d’autres à voir sur Youtube….

4/ références bibliographiques :

5/ Autres ressources :

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Pas encore de thème(s) précisé(s) pour cette question

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION