schéma fonctionnel du knowledge management

By Matthew.viel [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Dans le cadre de mes études en Master 2 en sociologie, je recherche des documents sociologiques concernant les thèmes suivants : knowledge management, gestion des connaissances et le partage au sein d’une communauté professionnelle/ de métier notamment dans les NTIC, la construction d’un réseau, les communautés de pratiques et de métier Pouvez vous me conseiller des ouvrages s’il vous plaît ?

Notre réponse du 24/04/2017

En consultant le catalogue de la Bibliothèque publique d’information, j’ai trouvé les documents suivants qui vous permettront de traiter votre sujet :
· Fagbohoun Sandra, « Quand le knowledge Management contribue à redéfinir une culture d’entreprise ; le cas d’une multinationale », Communication & management, 1/2015
(Vol. 12), p. 31-46.DOI : 10.3917/comma.121.0031
URL : http://www.cairn.info/revue-communication-et-management-2015-1-page-31.htm

« Un nombre croissant d’entreprises met en œuvre une démarche de Knowledge Management, sans forcément aboutir à des résultats satisfaisants ou parvenir à la pérenniser. Comment favoriser l’engagement des acteurs de l’organisation autour des enjeux du KM, pour qu’ils coopèrent et rendent l’entreprise plus performante ? Notre réflexion croise le champ des Sciences de l’Information et de la Communication, celui de la Gestion et celui de l’Anthropologie afin d’apporter un regard neuf sur les enjeux de l’investissement immatériel. En contribuant à redéfinir une culture d’entreprise, le KM permettrait de générer de la valeur. »

Blondel Frédérique, Edouard Serge, El Mabrouki Mohamed Nabil, « Quelle articulation entre intelligence économique et knowledge management au sein de l’entreprise ? », Vie & sciences de l’entreprise, 1/2007 (N° 174 – 175), p. 158-177. URL : http://www.cairn.info/revue-vie-et-sciences-de-l-entreprise-2007-1-page-158.htm DOI : 10.3917/vse.174.0158

« L’intelligence économique et le knowledge management se sont formalisés avec la prise de conscience de la dimension stratégique de l’information et de la connaissance, et rencontrent un essor considérable depuis le début des années 90. Il s’agit de deux démarches dont l’objet essentiel est l’amélioration de la compétitivité par une meilleure gestion de l’information et de la connaissance. Cet article consiste à étudier l’articulation possible entre ces deux pratiques. Actuellement, un consensus semble se dessiner entre praticiens et théoriciens pour considérer ces deux démarches comme étant le cœur d’un système “intelligent” de gestion de la connaissance au sein des entreprises. C’est cette hypothèse que nous souhaitons questionner à partir d’une recherche exploratoire démarrée dans un grand groupe industriel français. Les premiers résultats semblent indiquer, à l’inverse de ce qui pouvait être attendu, que ces deux démarches d’intelligence organisationnelle restent très autonomes l’une par rapport à l’autre, sauf au niveau technique où leur intégration apparaît plus avancée. »

Hatchuel Armand, Le Masson Pascal, Weil Benoît, « De la gestion des connaissances aux organisations orientées conception », Revue internationale des sciences sociales, 2002/1 (n° 171), p. 29-42. DOI : 10.3917/riss.171.0029. URL : http://www.cairn.info/revue-internationale-des-sciences-sociales-2002-1-page-29.htm

Michel Durampart. Les enjeux du Knowledge management entre processus organisationnel et dispositif managérial. X Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28
juin – 3 juillet 2003, Oct 2003, 2003. <sic 00000744> https://halshs.archives-ouvertes.fr/sic_00000744/document

Entre modélisation et représentation : le knowledge management, un défi pour les SIC
Annette Béguin-Verbrugge, p. 149-16, http://books.openedition.org/pufr/705
« Dans le knowledge management, la mise en commun organisée des ressources intellectuelles donne lieu à une nouvelle forme de médiation qui repose à la fois sur une connaissance précise des contextes sociaux et sur des compétences sémiotiques et techniques. Pour le chercheur en SIC, examiner cette forme de médiation permet de questionner le rapport entre communication et information à travers un dispositif complexe et dynamique, organisé pour devenir un enjeu social et économique. La théoriser suppose une réflexion globale qui ne peut s’arrêter à la description des objets, des acteurs ou des dispositifs mais devrait se donner pour but d’étudier le mouvement même de leurs interactions, ce qui pose de nouvelles questions sémiotiques. »

Management de la connaissance : knowledge management, apprentissage organisationnel et société de la connaissance
Michel Ferrary, Economica impr. 2011
La compétition entre les entreprises prend aujourd’hui une dimension où les connaissances sont considérées comme un avantage concurrentiel. La question de la connaissance sera considérée au travers des « objets » (entreprise, organisation, Etat, société), tout comme des disciplines (« sciences des organisations », droit, économie ou sciences politiques).
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine 658.34 FER

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 77 fois dont 1 fois aujourd'hui