Couverture de Les habitants : acteurs de la rénovation urbaine ?Notre réponse du 04/01/2018

Voici une sélection de références effectuée à partir du catalogue de la Bpi :

Livres

Des inégalités d’éducation et d’orientation d’origine territoriale
Champollion, Pierre, ed l’Harmattan, 2013
Résumé Bibliogr. p. 169-190. Webliogr. p. 193
Un ouvrage consacré à la question des inégalités d’éducation et d’orientation scolaires en milieu rural, parallèlement à une analyse des concepts de territoire et de territorialité. L’impact du territoire sur la qualité des moyens mis en oeuvre en terme d’éducation est largement mis en lumière.

Les habitants : acteurs de la rénovation urbaine ? Desponds, Didier (dir.) ; et al. Nouvelle édition [en ligne]. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2014 (généré le 04 janvier 2018).
Disponible sur Internet : http://books.openedition.org/pur/26631 . ISBN : 9782753536814. DOI : 10.4000/books.pur.26631.

A l’horizon d’ici : les territoires au coeur de la transition social-écologique
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1412875%3B5%3B0

BEER, Charles. La cohésion sociale à l’épreuve de la croissance In : Le Travail social à la recherche de nouveaux paradigmes : Inégalités sociales et environnementales [en ligne]. Genève : Éditions ies, 2013 (généré le 04 janvier 2018). Disponible sur Internet : http://books.openedition.org/ies/399 ISBN : 9782882241603. DOI : 10.4000/books.ies.399.

Articles

Didier Desponds et Pierre Bergel, « Identifier les « quartiers sensibles » dans les villes françaises : une quête sans cesse recommencée », Itinéraires [En ligne], 2016-3 | 2017, mis en ligne le 15 juillet 2017, consulté le 04 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/3521 ; DOI : 10.4000/itineraires.3521
Voir la très riche bibliographie
Résumé : La fin des Trente Glorieuses achève plusieurs décennies de progression du niveau de vie pour les catégories populaires. Du fait d’un accroissement des inégalités dès la fin des années 1970, la puissance publique élabore une « géographie prioritaire » conçue sur les principes d’une « discrimination positive » appliquée à certains espaces urbains considérés comme des territoires. Leur nombre va croître progressivement, entre la directive HVS (Habitat et vie sociale) de 1977 et la création des ZUS (zones urbaines sensibles) en 1996, en passant par les quartiers DSQ (développement social des quartiers) en 1984 (David 2001). Au fur et à mesure, les dispositifs se complexifient, s’appliquant de manière de plus en plus différenciée à des périmètres emboîtés. Cela va contribuer à rendre de moins en moins lisibles les actions destinées à « ramener vers la norme » les lieux où résident les populations les plus pauvres.
Utilisées durant près de vingt ans pour des opérations sociales et urbanistiques, les ZUS ont été supprimées en 2014 pour être remplacées par une nouvelle géographie prioritaire. Que nous disent ces changements des méthodes employées par les pouvoirs publics pour identifier la pauvreté urbaine ? Que nous révèlent-ils des objectifs affectés à ces « quartiers sensibles » ? Quelles représentations de la ville et de la société sous-tendent-ils ? Quels sont les effets des modifications de critères sur les périmètres précédemment éligibles ?
Ce texte analyse les indicateurs successivement retenus pour identifier les espaces marginalisés dans les villes françaises. Il interroge par ailleurs la pertinence d’une approche territorialisée de la politique de la ville, cette dernière ne parvenant pas à corriger l’ensemble des processus de marginalisation et contribuant parfois à renforcer la stigmatisation des populations. Le texte vise enfin à évaluer les conséquences des modifications intervenues en 2014 sur les espaces antérieurement classés en ZUS. De nouveaux périmètres sont éligibles, d’autres disparaissent des radars de la géographie prioritaire. Pour les premiers, la « chance » d’être reconnue et d’avoir accès à de nouveaux dispositifs indique une accentuation des difficultés ; pour les seconds, la sortie des mécanismes de soutien résulte-t-elle d’une amélioration significative ou, plus trivialement, d’une diminution des ressources publiques conduisant à la concentration de moyens sur les cas les plus difficiles ?

Royer Denise, « Inégalités territoriales en France », Après-demain, 2016/2 (N ° 38, NF), p. 27-30.
URL : https://www.cairn.info/revue-apres-demain-2016-2-page-27.htm

José Rojas Lَpez et Nubis Pulido, « Hétérogénéité territoriale, inégalité sociale et développement local : un débat en cours », Sud-Ouest européen [En ligne], 35 | 2013, mis en ligne le 26 septembre 2014, consulté le 04 janvier 2018.
URL : http://journals.openedition.org/soe/619 ; DOI : 10.4000/soe.619

Vieillard-Baron Hervé, « Le zonage en question », Revue Projet, 2009/5 (n° 312), p. 56-63. DOI : 10.3917/pro.312.0056.
URL : https://www.cairn.info/revue-projet-2009-5-page-56.htm

Loncle Patricia, « La jeunesse au local : sociologie des systèmes locaux d’action publique », Sociologie, 2011/2 (Vol. 2), p. 129-147. DOI : 10.3917/socio.022.0129.
URL : https://www.cairn.info/revue-sociologie-2011-2-page-129.htm

Labadie Francine, « Politiques locales de jeunesse et territorialisation de l’action publique », Agora débats/jeunesses, 2007/1 (N° 43), p. 30-43. DOI : 10.3917/agora.043.0030. URL : https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2007-1-page-30.htm

Les rapports publics :

Voir sur le site du ministère La nouvelle géographie prioritaire, 25/02/2014
http://www.ville.gouv.fr/?la-nouvelle-geographie-prioritaire,3140

Le rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale 2009-2010 – Bilan de 10 ans d’observation de la pauvreté et de l’exclusion sociale à l’heure de la crise
FRANCE. Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale
Editeur : La Documentation française téléchargeable à partir de la page en lien :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000099/index.shtml

Un débat

Un débat d’une journée d’étude à écouter sur la webTV de la Bpi :
Au défi des inégalités territoriales http://archives-sonores.bpi.fr/doc=4439
Cycle: L’action éducative et culturelle, un défi pour les archives et les bibliothèques (journée 2)
Date: 25/05/2016
Lieu du débat: Site de Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales
Type d’animation: Journée d’étude
Thème: Education
Durée: 02:37:45
Langue: Français
Avec: Sophie Biraud ; Jérôme Fronty ; Aline Girard ; Yves Kinossian ; Juliette Mainguet ; Fabien Pontagnier ; Jean-Pierre Saez ; Isabelle Wilt
Organisateur: Jérôme Bessière
Animateur / modérateur: Jean-Pierre Saez

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION