Toussaint_Louverture,_chef_des_insurgés_de_Saint-Domingue à cheval

Toussaint_Louverture,_chef_des_insurgés_de_Saint-Domingue
Par Anonyme — Europeana, CC0


Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 03/03/2019.
 
Saint-Domingue, située sur la partie occidentale de l’île d’Hispaniola, était une colonie française de 1626 au 1er janvier 1804, date à laquelle elle est devenu indépendante sous le nom d’Haïti. Jean-Jacques Dessalines, collaborateur du général Toussaint Louverture jusqu’à la déportation de ce dernier en Espagne par le corps expéditionnaire de Napoléon Bonaparte, devient le premier chef de l’État d’Haïti sous le nom de Jacques Ier, Empereur d’Haïti de 1804 à 1806. (Wikipedia)
 
Voici des ouvrages consultables à la Bpi sur votre thématique. 
 
Roupert, Catherine Ève. Perrin, 2011.

L’histoire de cette île est présentée, depuis sa conquête par les Espagnols jusqu’au séisme survenu le 12 janvier 2010, en passant par la colonisation française, l’abolition de l’esclavage, la création de la république en 1804, l’occupation américaine et les diverses révoltes et dictatures.

Étienne de Polverel, 1738-1795 : libérateur des esclaves de Saint-Domingue
Blancpain, François. Les Perséides, 2010.

Les vengeurs du Nouveau Monde : histoire de la Révolution haïtienne
Dubois, Laurent. Les Perséides, 2005.
Relate les évènements qui ont marqué la révolte d’esclaves menée par le général noir Toussaint Louverture en 1791 à Saint-Domingue. La révolution haïtienne aboutira à l’abolition de l’esclavage en 1794 et à la création de la première république noire du monde, la république d’Haïti.

La révolution des esclaves : Haïti, 1763-1803
Gainot, Bernard. Vendémiaire, 2017.
Au XVIIIe siècle, Saint-Domingue est le fleuron de l’empire colonial français. Dans cette société composite, les inégalités sont criantes. Attachés au maintien du système esclavagiste, les planteurs blancs souhaitent une plus grande autonomie de la colonie. Les « libres de couleur », fils d’esclaves affranchis, interdits d’égalité politique, investissent quant à eux les fonctions militaires, devenues une voie privilégiée d’ascension sociale. Les esclaves, enfin, sont prêts à la rébellion. Avec les bouleversements de 1789, ces intérêts contradictoires entrent dans une phase de conflit ouvert, inaugurant plus d’une décennie de terribles violences. Viols, pillages, massacres, incendies participent, de part et d’autre, d’une stratégie réfléchie dont la finalité est l’anéantissement total du camp adverse. Ce chaos perdurera jusqu’à l’accession de l’île à l’indépendance, en 1804. Sur le long terme, ces affrontements paroxystiques et cette décomposition de la société ont laissé des séquelles dans le paysage politique et l’identité haïtienne, jusqu’à aujourd’hui. – Note de l’éditeur

Voici un mémoire particulièrement didactique d’une Professeure agrégée d’histoire-géographie (Voir également la bibliographie et la sitographie.)
Saint-Domingue/Haïti : histoire, géographie, enseignement 
Nadine Baggioni-Lopez
Nous proposons dans ce mémoire de relier différents chapitres des programmes d’Histoire et de Géographie de collège et de lycée professionnel à travers une étude de cas : celle de Saint-Domingue devenue Haïti en 1804.
[…]Pourquoi ce choix ? Haïti est sorti prématurément de l’espace colonial français. C’est dans cette île que la première colonisation connut sa forme la plus aboutie et la plus oppressive, un modèle colonial. C’est pourquoi la question des colonies sous la Révolution française et donc celle des Droits de l’Homme a connu là sa forme la plus conflictuelle et a abouti à la révolte des esclaves en 1791 et à leur émancipation en 1793. L’indépendance, tôt acquise, a rapidement mené Haïti sur le chemin du néocolonialisme qui a construit un sous-développement précoce.

Toussaint Louverture et l’abolition de l’esclavage 
CRDP de l’académie de Franche-Comté, 2009.
Extrait du dvd-ouvrage 

Voir la page consacrée au Louverture project (encyclopédie historique libre de la révolution haïtienne de 1791-1804) sur Wikipeda. 

The Louverture Project (TLP) collects and promotes knowledge, analysis, and understanding of the Haitian revolution of 1791–1804. This unique history project follows the example of Wikipedia, the free online encyclopedia, and is committed to creating a vast, accessible, and useful open content resource.
Le Projet Louverture (TLP) rassemble et promeut la connaissance, l’analyse et la compréhension de la révolution haïtienne de 1791-1804. Ce projet historique unique suit l’exemple de Wikipédia, l’encyclopédie en ligne gratuite, et s’engage à créer une ressource de contenu ouvert vaste, accessible et utile. (traduit via DeepL. 25/07/2019)
Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION