Insolite : pourquoi y a-t-il un point devant un nom de revolver, par exemple : .45 ?

TAGS :

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 26/12/2019.

Cowboys pointant leur revolvers par 272447 de Pixabay


Le calibre d’une arme à feu désigne le plus souvent le plus grand diamètre de ses projectiles, mais aussi parfois celui du canon. Dans le cas des canons rayés il est alors mesuré soit au plus profond (gorge) soit au sommet (crête) des rayures.
Sources : Wikipedia Calibre (arme à feu)

En sachant qu’1 pouce vaut 2,54 cm
Donc 0.45 pouces (soit 45 centièmes de pouce) = 1,143 cm soit 11,43 mm. 
.45 signifie donc que la balle présente un diamètre de 11,43 mm.
Ce diamètre porte le nom de calibre.

En Europe, les calibres sont le plus souvent exprimés en millimètres pour les armes conventionnelles. Les Anglo-Saxons mesurent les calibres en centièmes et millièmes de pouce (1 in = 25,4 mm).
Calibre anglo-saxon équivaut à .45 pouce
Calibre européen équivaut à 11,43 mm


Au XXe siècle il existe encore différentes définitions du pouce appliquées partout dans le monde, bien que celles-ci diffèrent de moins de 0,001%.

En 1930, la British Standards Institution a adopté le pouce comme étant exactement égal à 25,4 mm, puis l’ American Standards Association a fait de même en 1933, mais le premier pays à avoir adopté légalement cette définition a été le Canada en 1951.

En 1959, les États-Unis et les États du Commonwealth britannique ont signé un traité normalisant la définition des 25,4 mm.

Vous retrouvez ces informations et bien plus sur le site : metric-conversions.
Vous y trouverez également un convertisseur ainsi que l’histoire des différentes unités de mesure.


De nombreux musées des armées mettent leurs collections en ligne.
Le musée de l’Armée, des Invalides à Paris propose de riches notices sur ses collections d’armes à feu.

Le Musée d’Art et d’industrie de Saint Étienne possède également une collection conséquente d’armes de poing.


Pour aller plus loin :

Histoire du revolver
Daniel Casanova, éditions E.T.A.I, Antony (92182), 2014.
Résumé : cet ouvrage retrace l’histoire du revolver, à travers le monde, depuis les premiers barillets à silex jusqu’aux 500 Magnum d’aujourd’hui.
Avec, en complément, un panorama des fabrications actuelles de revolvers, des petits modèles de défense aux puissants modèles de tir aux silhouettes métalliques.


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *