Existe t’il un livre sur le oud, retraçant l’histoire de l’instrument, les différents types géographiques, sa facture, etc…? merci de votre réponse

TAGS :

Réponse apportée le 05/17/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

L’oud est un instrument à cordes pincées

A la Bpi, à l’intérieur des livres sur les instruments à cordes pincées, peu de chapitres sont consacrés à l’Oud

*****En interrogeant wikipedia, la rubrique sur l’oud est importante :
Wikipédia

http//fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal >

En voici l’introduction :

« L’oud (en arabe : عود ; en arménien : Ուդ ; en turc : Ud) ud ou outi (en grec moderne : ούτι), est un instrument de musique à cordes pincées très répandu dans les pays arabes, en Turquie, en Grèce et en Arménie. Son nom vient de l’arabe al-oud (le bois), transformé en Europe en laute, alaude, laud, liuto, luth.

Le barbat (persan) en est très certainement à l’origine, mais si cet instrument existe encore à titre symbolique en Iran, il y est très peu répandu et il a été réinventé récemment à partir d’archives. Il convient donc ici de s’attacher davantage au nom oud, plus généralement connu, d’autant plus que les instruments ne diffèrent guère.

Luth à manche court par excellence, il a souvent été l’objet d’ouvrages de référence des musicologues musulmans de l’époque médiévale. »

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur l’oud.

**********

En venant à la Bpi, vous pouvez consulter la base (payante) Grove Music Online
Cette ressource est en anglais mais comporte une très abondante bibliographie :

Christian Poché. « ‘Ūd. » Grove Music Online. Oxford Music Online. 19 Jun. 2010 http//www.oxfordmusiconline.com/subscriber/article/grove/music/28694>.

*****Autres sites importants :

+++Portail des musiques du monde
http//fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Musiques_du_monde>

+++Portail du monde arabo-musulman
http//fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Monde_arabo-musulman>

+++le catalogue en ligne de la médiathèque de la Cité de la musique à Paris :
http//mediatheque.cite-musique.fr/>
Dans la partie « Collections du musée » vous avez accès à des photographies, des extraits d’oeuvres, des notices détaillées consacrées aux instruments
En voici 1/3 :

Nom de l’oeuvre
Luth ″ud″
Numéro d’inventaire
E.997.6.1
Collection
Musée de la musique
Facteur ou Auteur
Nahat Georges
Lieu de création
DAMAS
Date d’exécution
1931
Contexte
Selon les régions où il est joué, de Constantine à Damas ou de Rabat au Caire, le ud accompagne le chant classique, le répertoire traditionnel au sein de différents types d’orchestre et sert admirablement en solo les suites instrumentales. Jouant un rôle majeur dans l’enseignement de la théorie musicale et du système tonal arabe, il est depuis toujours étroitement associé à la tradition savante. AujourdÆhui cependant, son succès l’a amené à devenir l’interprète apprécié de formes populaires très diversifiées et l’a même conduit à s’aventurer dans le monde de la world music. La qualité musicale de cet élégant ud peut être appréciée grâce à plusieurs enregistrements réalisés au Musée de la musique.
Historique
Le ud est un luth à manche court aujourdÆhui largement répandu dans le monde arabo-persan. Sa présence dans la péninsule Arabique au VIIe siècle n’est mentionnée qu’au IXe siècle, époque à laquelle il est attesté à Bagdad. C’est à la même époque avec lÆexpansion de l’Islam vers l’Ouest et la constitution d’un califat omeyyade à Cordoue que le ud apparaît en Andalousie. Son histoire en Europe, au Maghreb et au Moyen-Orient ne cessera de se développer au cours des siècles suivants. Le ud se décline en différents types dans les différentes cultures du monde arabe. L’exemplaire présenté ici, d’une facture exceptionnelle, est l’oeuvre de Abdo Georges Nahat né en 1863, luthier syrien poursuivant à Damas une activité familiale initiée par son grand-père Abdo Nahat dans la première moitié du 19e siècle. La dynastie des Nahat est unanimement reconnue par les spécialistes comme la référence absolue en matière de lutherie, Abdo Georges Nahat étant lui-même considéré comme le meilleur d’eux, surnommé par certains comme le ″Stradivari″ du ud.
Description
Caisse à 17 côtes en noyer avec des filets d’érable. La table d’harmonie est en 3 parties en cèdre. Les trois rosaces sont découpées sur une feuille d’ivoire elle-même collée sur une plaque de bois; elles sont rapportées. La table est par ailleurs ornée de petits motifs de marqueterie incrustés. Le chevalet est en bois dur teinté noir, il est percé de douze trous pour l’attache des cordes.Le manche est en noyer et le dos est incrusté d’une jolie bande de marqueterie.La touche est recouverte d’os. Le chevillier est en noyer et comporte 12 chevilles d’accord en ébène (Source : Philippe Bruguière).

Longueur totale
805 mm
Oeuvre exposée
Oui
Mode d’acquisition
Achat
Date d’acquisition
1997
Photographie(s)
Luth ″ud″ ou ″oud″, Georges Nahat, Damas, 1931, E.997.6.1 / Jean-Marc Anglès

Luth ″ud″ ou ″oud″, Nahat (Georges), Damas, 1931, E.997.6.1, vue de face / Jean-Marc Anglès

Luth ″ud″ ou ″oud″, Nahat (Georges), Damas, 1931, E.997.6.1, vue de dos / Jean-Marc Anglès

Luth ″ud″ ou ″oud″, Nahat (Georges), Damas, 1931, E.997.6.1, vue de profil / Jean-Marc Anglès

Luth ″ud″ ou ″oud″, Nahat (Georges), Damas, 1931, E.997.6.1, détail rosaces / Jean-Marc Anglès

Document(s) sonore(s)
El hiloua di / Sayed Darwish, comp.
Tahmilah Rast / Anonyme
Lama bada yatathana / Anonyme
Foug el nakhal, Maqam hijaz / Anonyme
Dossier(s) en ligne
Les luths d’Orient
Note(s)
Photo. de travail n°112 139-112 146

La Cité de la musique en ligne propose un accès sécurisé à l’ensemble des contenus numériques du portail de la Médiathèque. En effet, pour des raisons juridiques et techniques, certains documents numériques ne sont pas consultables sur Internet. L’Extranet permet la consultation dans leur version intégrale : des concerts enregistrés à la Cité de la musique et à la Salle Pleyel en audio et vidéo, des notes de programme, des documentaires vidéo et musiques filmées numérisés, des conférences, des guides d’écoute interactifs, des dossiers pédagogiques illustrés d’exemples sonores, ainsi que des photos des oeuvres du Musée de la musique.
Abonnement souscrit par la bibliothèque –

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *