Langue française : d’où vient l’expression « rat de bibliothèque » ?

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 12/04/2009. Mise à jour le 28/07/2020. 

rat qui mamge des morceaux de fromage
Rat par Karsten Paulick de Pixabay

De nombreuses expressions métaphoriques sont formées avec rat et un déterminant ; elles correspondent généralement à des sens figurés.
On peut signaler rat d’église «bigot» (XVIIIe siècle).

Le rat de bibliothèque désigne un érudit plongé dans les livres.[…] en un mot je parlais de Mécène, d’un rat de bibliothèque qui était ami d’ Horace, de Virgile, d’Auguste. À la recherche du temps perdu, t.II, p952. M.Proust.
Source : Dictionnaire d’expressions et locutions. Alain Rey et Sophie Chantreau. 2003.

Définitions :
Dictionnaire culturel en langue française sous la direction d’Alain Rey, Le Robert., 2005.
Locution – péjorative : un rat de bibliothèque, une personne qui passe tout son temps à compulser des livres, à fouiller dans les bibliothèques.
Sens proche de chercheur, érudit.

Dictionnaire de l’Académie française 9ème édition (1932-1935) :
Expression familière. Un rat de bibliothèque, quelqu’un dont toute l’existence se passe à lire dans les bibliothèques, dont la culture n’est que livresque. 
https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9R0565

Le TLFi, Trésor de la Langue Française informatisé est la version informatisée du Trésor de la Langue Française, dictionnaire des XIXe et XXe siècles.
Rat de bibliothèque (péj.) : personne qui passe son temps à compulser des livres dans les bibliothèques :
C’est un homme d’une grande valeur, qui sait énormément, et cela ne l’a pas racorni, n’a pas fait de lui un rat de bibliothèque comme tant d’autres, qui sentent l’encre.
PROUST, La Prisonnière, 1922, p. 289.
http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/tlfiv5/search.exe?23;s=1972011645;cat=1;m=rat+de+biblioth%8Aque;


Hormis ces définitions, nous n’avons trouvé peu de sources documentaires sur l’origine de cette locution.
Toutefois, par analogie, le rat, comme l’érudit, est un dévoreur de livres qui aime fouiner dans les bibliothèques, d’où cette expression rat de bibliothèque !
On pourrait aussi remarquer que « rat de… » était une manière fréquente de dénigrer une catégorie de personnes qui passent leur temps dans un endroit sombre et fermé.

Sur le site le livre dans la peau, atelier de reliure et centre de stage et de formation à la reliure, nous avons également une explication :
N’oublions pas les petits rongeurs qui se régalent, eux aussi ! D’où peut-être l’expression « rat de bibliothèque » ?
Il est facile de déceler leur présence, car rats et souris ont un certain sens de l’esthétique : ils grignotent très soigneusement les pages des livres en créant de véritables dentelles en 3 D…

https://reliure.fr/lunivers-de-la-reliure/les-degradations/


À découvrir :
le Rat de bibliothèque est également le nom d’un tableau de Carl Spitzweg peint en 1850 et montrant un homme le nez dans un livre, sur une échelle, devant une énorme bibliothèque murale.
Tableau de Carl Spitzweg réalisé en 1850 :

Le Rat de bibliothèque-Carl Spitzweg

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr


Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *