Culture : que signifie la notion de Bibliothèque « troisième lieu » ?

Médiathèques de Strasbourg – Notre réponse du 23 octobre 2020.

Intérieur d'une bibliothèque avec des usagers lisant dans des poufs
© cco

Selon Wikipédia, le troisième lieu est un terme traduit de l’anglais « Third place ». Il désigne les lieux de rencontre et de sociabilisation qui viennent après la maison et le travail (les premiers et seconds lieux). Le sociologue Ray Oldenburg (professeur émérite de sociologie urbaine) a théorisé cette conception des environnement sociaux, en 1989, dans son ouvrage The Great Good Place.
The Great Good Place: Cafés, Coffee Shops, Bookstores, Bars, Hair Salons, and Other Hangouts at the Heart of a Community
Ray Oldenburg, 1989.

Ce concept a notamment été utilisé en marketing (par les cafés notamment) pour tenter de créer des espaces plus accueillants pour la clientèle. Il a aussi fait son apparition dans la réflexion des bibliothèques sur leur positionnement usagers.


Troisième lieu : une notion qui fait débat

Mathilde Servet, en 2010, dans le cadre de son mémoire du diplôme de conservateur à l’ENSSIB, (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, qui a le statut de grand établissement) a travaillé sur l’application de la notion de troisième lieu aux bibliothèques.
Elle prend, pour exemple, le fonctionnement des bibliothèques hollandaises, plus développée en la matière.
En effet, le rôle social de la bibliothèque y est pleinement assumé, avec par exemple une aide apportée aux usagers dans leurs démarches administratives.
Les bibliothèques troisième lieu : une nouvelle génération d’établissements culturels, Mathilde Servet, Bulletin des bibliothèques de France, 2010.
Disponible en Pdf


En pratique

La « bibliothèque troisième lieu » vise à créer du lien social. Cela suppose un espace plus accueillant pour le public, et la volonté de toucher un public plus large que celui des lecteurs déjà aguerris. On observe déjà une évolution en ce sens avec les médiathèques, dont certaines offrent maintenant la possibilité de jouer à des jeux de société et des jeux vidéo sur place, ainsi qu’avec les ludothèques (qui offrent la possibilité d’emprunter des jeux de société), ou encore avec des espaces d’accueil aménagés, mettant à disposition ordinateurs connectés au web et presse à l’entrée de la bibliothèque.

Le « troisième lieu » dans une bibliothèque passe aussi par un lien différent entre les lecteurs et le personnel, avec davantage d’actions culturelles.
Par exemple, les ateliers (comme un club lecture ou cinéma) permettent de développer les échanges entre les lecteurs et les bibliothécaires.
Cette question a cependant beaucoup fait débat.
Dans les bibliothèques en France, certains dénoncent une démarche trop « marketing » : d’autant que rendre les bibliothèques attractives pour le plus grand nombre laisse moins de place aux collections de livres.


Pour aller plus loin…

Sur la notion de lien social en bibliothèque :
La bibliothèque « troisième lieu » permet de tisser du lien social par Hélène Girard, La gazette des communes, le 30/11/2015.

Bibliothèques : le troisième lieu « consiste à privilégier la relation humaine » par Antoine Oury, le 21/06/2017.
Présentation :
(…) À l’occasion du congrès de l’Association des Bibliothécaires de France, nous avons interrogé Amandine Jacquet, bibliothécaire-formatrice qui a coordonné l’écriture du médiathème Bibliothèques troisième lieu, publié par l’ABF.

Sur les controverses à ce sujet :
La bibliothèque troisième lieu, « une arnaque inspirée du marketing » par auteur invité, Actualitté.com, le 06/06/2017.


À lire

Bibliothèque troisième lieu, 2ème édition revue et augmentée.
Sous la direction d’Amandine Jacquet, Association des bibliothécaires de France.
Présentation :
(…) Cet ouvrage aborde la bibliothèque troisième lieu d’un point de vue pratique. Qu’est-ce qu’une bibliothèque troisième lieu ? Comment transformer une bibliothèque en
troisième lieu ? Y compris avec un budget contraint ? Effet de mode ou nouveau modèle de bibliothèque ? Il vous appartiendra d’en décider, à la lecture de ce dossier et de ses éclairages divergents.


À réécouter

Pour France Culture, Sylvie Terrier, la directrice de Puzzle, bibliothèque de Thionville, explique le projet de troisième lieu, qu’elle a porté pendant 7 ans.
Sylvie Terrier : « Une bibliothèque troisième lieu est une utopie » à retrouver dans l’émission HASHTAG présentée par Cécile de Kervasdoué.


À visionner

Sur la chaîne YouTube de BSF (Bibliothèque Sans Frontière) campus, une vidéo présente de façon synthétique la bibliothèque troisième lieu.
BSF Campus est un programme de Bibliothèques Sans Frontière visant à renforcer les bibliothèques publiques et communautaires dans leur rôle de conduite de l’innovation et de transformation sociale.
Il s’articule autour de deux composantes : une plateforme de formation en ligne sur la conduite de projet, la bibliothéconomie, ou encore l’innovation en bibliothèque.

La bibliothèque troisième lieu
28 juin 2016

Eurêkoi – Médiathèques de Strasbourg
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/


Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *