Monument de Dachau

CC0 Public Domain

ou comment l’art arriver à libérer l’esprit d’un corps emprisonné ? exemple d’artistes ou d’œuvres crées pendant cette période de 39/45

Notre réponse du 08/11/2017

Malgré mes recherches avec différentes combinaisons de mots clés, je n’ai pas trouvé de référence répondant exactement à la première partie de votre demande. Vous trouverez cependant des éléments pour vous permettre de faire une synthèse dans les références suivantes :

Art

Résister par l’art et la littérature : Survivre
Ressources documentaires
Un dossier en ligne produit pour le Concours national de la Résistance et de la Déportation (2015-2016) par la bibliothèque des Archives départementales de l’Aude

Sur le site mémoriel Mémoire juive et éducation animé par Dominique Natanson, vous trouverez une liste commentée d’artistes :
L’art, les ghettos, la déportation et les camps
Pour répondre aux demandes sur l’art et les camps, voici quelques oeuvres réalisées à propos des camps, souvent par des témoins directs.
Page perso http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/art_et_camps.htm

Sur le site l’Histoire par l’image, Jean Daligault, un artiste détenu, Février 2012, Auteur : Alexandre SUMPF https://www.histoire-image.org/etudes/jean-daligault-artiste-detenu?language=fr
La captivité des prisonniers de guerre: Histoire, art et mémoire, 1939-1945
publié par Jean-Claude Catherine, Presses universitaires de Rennes, 6 févr. 2015
Dans ce livre, chapitre L’art, du témoignage à la mémoire de la captivité accessible en ligne
Les œuvres de captivité de Pierre Laville, essai d’analyse historique, p. 169-177
http://books.openedition.org/pur/5490

Littérature

Proust contre la déchéance
Józef Czapski, Libretto, 2012
Après la déportation par les Russes de quatre mille of ciers polonais dans le camp de Starobielsk, d’octobre 1939 jusqu’au printemps 1940, quatre cents d’entre eux furent déplacés à Griaziowietz : ils furent les seuls à échapper au massacre de Katyn. Afin de surmonter leur abattement et leur angoisse, les prisonniers imaginèrent de se donner mutuellement des cours ou des conférences. Tandis que d’autres parlaient d’histoire, de science ou d’alpinisme, Joseph Czapski fit une série d’exposés sur la littérature
française.
Pour en savoir plus sur le réseau social de lecteurs Babelio

Récits de la Kolyma
Varlam Chalamov, Verdier Nouv. éd. intégrale 2003, Collection : Slovo
ISBN-10: 2864323524
Plus sur Babelio
Voir cet article à propos de ces deux livres :
Guillaume Perrier, « « Douces choses férocement lointaines » : deux lectures de Proust dans les camps soviétiques », Amnis [En ligne], 9 | 2010, mis en ligne le 30 janvier 2010, consulté le 07 novembre 2017. URL : http://amnis.revues.org/822 ; DOI : 10.4000/amnis.822
« Nous voulons exposer ici un certain nombre de raisons, qui proviennent de l’expérience de ces deux lecteurs improbables, ainsi que de l’écriture même de Proust. Czapski et Chalamov ne se connaissaient pas ; leurs conditions de captivité étaient très différentes ; mais pour l’écrivain russe comme pour le peintre polonais, le livre de Proust est apparu à un moment donné comme un instrument de résistance contre un pouvoir qui visait l’annihilation morale de leur individu. »

Musique

Sur Germaine Tillion et la création de son opérette Verfügbar aux Enfers au camp de de Ravensbrück ainsi que d’autres exemples :
La musique pour résister dans les camps Par Auriane SYDOR, publié le vendredi 26 février 2016
Lycée Bergson d’Angers
http://bergson.paysdelaloire.e-lyco.fr/espace-pedagogique-d-etablissement/histoire-geographie-/resister-par-l-art-et-la-litterature-2016-/la-musique-pour-resister-dans-les-camps–53409.htm

Art en prison

Dans une autre direction, sur l’art en prison dans la revue en ligne Ban public de l’Association pour la communication sur les prisons et l’incarcération en prison
« Les ateliers artistiques en prison : créer pour se recréer ? » de Florence Martin
http://prison.eu.org/spip.php?article3275

Voir aussi cet article du Huffington post De l’art en prison : une exposition de tableaux de détenus de 40 pays s’ouvre à Paris, « Un demi mètre carré de liberté »
17/10/2014 Actualisé 05/10/2016 http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/17/art-prison-exposition-paris-tableaux-detenus_n_5990840.html

Sur le site Equinoxe magazine
Des détenus exposent leurs oeuvres d’art à la Caixa Forum de Barcelone,
Par Constance Meyer le 2 décembre, 2016
http://www.equinoxmagazine.fr/2016/12/02/notre-avis-des-detenus-exposent-leurs-oeuvres-dart-a-la-caixa-forum-de-barcelone/

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION