Je dois faire un TPE (travaux personnels encadrés) sur la Barbie, ma problématique est la suivante : comment expliquer la pérennité de la Barbie de 1950 à nos jours. Avez vous des ouvrages sur le sujet ?

 

Affiche de l'exposition Barbie aux Arts déco

Vous trouverez largement de quoi alimenter vos recherches pour votre TPE en venant à la Bpi. Voici le résultat de notre recherche dans notre catalogue catalogue : 

Ouvrages imprimés

Barbie
Frédéric Beigbeder, Assouline, 1998
Véhicule de puissants fantasmes collectifs, Barbie approche aujourd’hui de la quarantaine, et pour célébrer la gloire de la poupée la plus vendue dans le monde, de nombreux livres lui sont consacrés. L’incroyable nombre de tenues qu’elle a portées permet à l’auteur de retracer dans ses grandes lignes l’évolution de la mode au cours des quatre dernières décennies. 
A la Bpi, niveau 3, 74 MEM

Barbie, poupée de collection
Janine Fennick, Soline, 1996
A la Bpi, niveau 3, 794.1 FEN

Barbie, une poupée mythique
Jennie D’Amato, Naïve, 2009
Une histoire illustrée de Barbie au fil du temps et de ses évolutions. Avec des reproductions d’images représentant Barbie et des flaps.
A la Bpi, niveau 3, 794.1 DAM

La femme parfaite : histoire de Barbie
Nicoletta Bazzano, Naïve, 2009
A partir de l’histoire singulière de la poupée Barbie, l’auteure revient sur les évolutions de l’image de la femme dans notre société d’après la Seconde Guerre mondiale. Des années 1950 à nos jours, la poupée la plus célèbre du monde a particulièrement évolué avec l’extraordinaire campagne de marketing à l’origine de son succès, les transformations de sa garde-robe, son fiancé Ken, etc.
A la Bpi, niveau 3, 794.1 BAZ

Barbie, Midge, Ken et les autres
Dominique Le Dan, Ed. de l’Amateur, 1998
A l’aide de décors d’époque, l’auteur retrace l’étonnante carrière de la poupée Barbie, qui fut tour à tour, depuis 1958, mannequin, hôtesse de l’air, infirmière ou chanteuse…
A la Bpi, niveau 3, 794.1 LED

Barbie, poupée totem : entre mère et fille, lien ou rupture
Marie-Françoise Hanquez-Maincent, Autrement, 1998
La poupée Barbie symbolise la femme-objet, belle, séductrice et consommatrice ostentatoire, un modèle aujourd’hui rejeté par les femmes. Mais qui lui substituer dans le cœur des petites filles ?
A la Bpi, niveau 2, 30(0) AUT

Articles de la base Bpi-doc

Cette base de presse constituée par la Bpi propose en ligne les références d’une sélection d’articles issus de la presse française sur les questions d’actualité sociale et culturelle en France et dans le monde. Les articles eux-même sont consultables uniquement sur place. Les dispositions en matières de droits de reproduction de documents au sein de la Bpi ne nous permettent ni de vous proposer la consultation à distance des articles eux-mêmes, ni de vous en fournir une copie à distance.

« La poupée Barbie »
Sibylle Vincendon, Libération, 24/04/1999

« Les écrans de Barbie » 
Sandrine Blanchard, Le Monde, 04/03/2010
En 2010, les petites filles aimeraient une Barbie présentatrice du JT ou ingénieur informaticien, affirme son fabricant, l’américain Mattel. A l’heure où la jeune génération passe de plus en plus de temps face à un écran, comment s’étonner de ces choix ?

« La quinquagénaire Barbie défile à New York »
Véronique Lorelle, Le Monde,15/02/2009
La Fashion Week rend hommage à la poupée mannequin qui a révolutionné l’univers des petites filles.

« Exclusif : c’est reparti entre Ken et Barbie »
Gilles Wallon, Libération, 22/02/2006
Cette fois, la star c’est Ken : la poupée garçon, le faire-valoir éternel, celui dont on ne parle jamais. Le 1er mars, Ken sera de retour dans les bacs à jouets, mettant fin à deux années d’infamie.

« Barbie : 40 ans et pas une ride »
Le Figaro, 06/04/1999

« La Barbie à visage humain »
Le Nouvel Observateur, 25/12/1997

« 1 milliard de petites Barbie et nous et nous et nous… »
Elle, 26/09/1998

« Ruth Handler, maman de Barbie »
Le Figaro, 29/04/2002

« Olivier Rebufa, du stéréotype comme style »
Art Press, 01/05/2000

« Mattel contre Hasbro : tirs croisés »
Le Figaro, 08/12/1997

Articles de la base Delphes

19 résultats pour la recherche : « poupée Barbie » dont les notices suivantes :

« Barbie, les atours d’une blonde »
La Revue des marquesn° 66, avril/mai/juin 2009, pp. 62-64
La célèbre poupée Barbie fête ses cinquante ans. Histoire de la marque mondiale la plus vendue au monde.

« La poupée Barbie signe un deuxième film pour relancer ses ventes »
La Tribune, n° 24465-2527, 5 novembre 2002, p. 26
La poupée Barbie de Mattel est la star d’un dessin animé distribué par Universal. L’entreprise américaine s’appuie sur cette production limitée au marché de la vidéo pour relancer les ventes de ses poupées.

« Mattel : solutions pour une grande Planète »
La Revue du jouet, n° 314, 20 juin 2000, p. 16
Planète B prend le relais du Club barbie, crée en 1982 par Mattel France. Pourquoi ce changement ? Parce que les petites filles de 4 à 12 ans ont bien changé par rapport à leurs ainées d’il y a 10 ans, et que leurs centres d’intérêt se sont aujourd’hui diversifiés. Bref, leur périmètre d’expression dépasse désormais le cadre de la poupée, de nos jours, c’est le multimédia qui l’emporte.

« Barbie : 40 ans et pas une ride ».
Le Figaro, n° 16997, 6 avril 1999, p. 4
La poupée Barbie, produit vedette du groupe américain Mattel, fête ses 40 ans en changeant de ligne et de visage pour devenir plus accessible. Barbie devient également interactive avec des CD-Rom permettant de créer, par l’intermédiaire d’une imprimante des tenues, des bijoux ou des faux-ongles pour les poupées. Il s’en est déjà vendu 700 000 à travers le monde. 

« Barbie, un lifting avant la quarantaine »
La Revue du jouet, n° 267, 5 décembre 1997, p. 4
La nouvelle poupée Barbie ne remplacera pas celle existant actuellement, mais les deux cohabiteront dans le cadre d’une stratégie de développement de gamme.
 

Une référence électronique particulièrement intéressante

« La poupée Barbie »
Marianne Debouzy, Clio, janvier 2005
L’apparition de la poupée Barbie en 1959 ­ c’est-à-dire la substitution d’une poupée femme à une poupée enfant ­ marque une rupture dans la socialisation des petites filles. Pur produit des années 1950, la poupée Barbie s’adapte à toutes les décennies qui suivent car elle est avant tout le symbole d’une société de consommation qui sait récupérer toutes les modes, même celles qui paraissent les plus avancées. Elle est aussi le symbole du simulacre dans un monde qui est de plus en plus le monde du faux-semblant.
[en ligne]

Vous trouverez également des éléments dans cet article, mais vous ne pourrez le consulter que sur place à la Bpi dans le portail CAIRN :

« Barbie maman ? Du bon usage du sexe des jouets »
Charles Foxonet, Le sociographe, n° 41, janvier 2013, pp. 73-80
Chapitre « Barbie, je t’aime » §13-16
[référence]

 

L’exposition Barbie au Musée des Arts décoratifs

Du 10 mars au 18 septembre 2016, le Musée des Arts décoratifs met la poupée Barbie à l’honneur. Vous trouverez sur le site de ce musée un dossier documentaire :
     – Présentation générale
     – « Une histoire des poupées de mode » par Denis Bruna
     – « Barbie et l’histoire du jouet » par Anne Monier
     – « Barbie, miroir de son temps » par Anne Monier
     – « Les coulisses de Barbie » par Aurore Bayle-Loudet

En complément éventuel, nous avons également traité une question plus universitaire sur la poupée Barbie.

Cordialement,

Eurêkoi– Bibliothèque publique d’information

Eurêkoi

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION