Notre réponse du 21/03/2016

Sur la question de l’émancipation des femmes marocaines rappelons tout d’abord que l’égalité entre les hommes et les femmes et la lutte contre toutes les formes de discrimination ont été inscrites dans la nouvelle Constitution marocaine de 2011.
Par ailleurs, au cours de ces 10 dernières années, des modifications législatives significatives ont été introduites, telles que le maintien de l’âge minimum du mariage à 18 ans, l’abrogation de l’article 475 du code pénal qui permettait à un violeur d’échapper à la prison en épousant la victime ou encore l’intégration de principes sensibles au genre dans la loi organique des finances.

Cependant l’inscription juridique de l’égalité n’a pas eu, selon les organisations de défense des droits des femmes, d’impact sur la réalité de la condition de la grande majorité des femmes marocaines. La parité au sein de l’équipe gouvernementale actuelle n’est pas respectée et le niveau de scolarisation des filles en zone rurale reste toujours problématique : voir l’article à ce sujet de Nisrine Eba Nguema publié le 30/01/2015 sur le site Farzyat.org
Un décalage existe donc entre l’instauration de lois théoriques et leur mise en oeuvre dans la réalité culturelle, sociale et politique d’un pays comme le Maroc.

L’accompagnement des femmes marocaines vers l’émancipation dépend de plusieurs facteurs et acteurs : l’implication des femmes elles-mêmes, l’activité – très dynamique au Maroc – des associations de défense et de promotion des droits des femmes, le rôle des ONG et des organisations internationales comme l’ONU (mise en oeuvre et le contrôle de programmes d’accompagnement) et enfin la volonté politique gouvernementale.
Pour aborder ce sujet nous vous proposons les ressources suivantes :

1/ Le contexte, état des lieux

2/ sur le féminisme marocain, voici quelques références :

3/ Sélection bibliographique

Vous pouvez compléter ces ressources par la sélection bibliographique sur le même sujet publiée en 2011 sur Eurekoi.org à laquelle on peut ajouter cette référence :

  • Abdessamad Dialmy « Vers une nouvelle masculinité au Maroc » (étude sociologique sur le degré de féminisme de l’homme marocain) – Dakar : Codesria – Compte-rendu en ligne sur le site Genre en action.org

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 01/04/2016 07:51     Mis à jour: 01/04/2016 13:57
 
 
Thème(s) :   

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION