Arts : je recherche des documents autour de la question de la matérialité de l’œuvre d’art.

Deborah Breen Whiting de Pixabay

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 23/03/2020.

Certains artistes tel que Kossuth ou Sol Lewitt ont remis en question cette matérialité de l’œuvre d’art qu’ils jugeaient moins importants que le concept.


La revue d’art contemporain Marges a publié en 2014 son numéro 18, intitulé Rematérialiser l’art contemporain, sous la direction de Jérôme Glicenstein. Consultation libre via la base Open Edition.
Voici le texte de présentation du numéro : « L’intérêt croissant pour la matière et la matérialité au sein de la création contemporaine existe, sans que l’on en sache encore les raisons ou la portée. Si l’on peut parler de « rematérialisation», c’est précisément parce que ce retour de la matière vient après une période ayant eu tendance à faire oublier ou à mettre au ban la matière en privilégiant un certain idéalisme. L’enjeu de ce numéro est de comprendre la portée et les modalités de ce retournement du regard visant à insister sur les qualités matérielles des œuvres à partir d’analyse de cas et situations précis. »


Je vous recommande également la lecture de ces articles de revues scientifiques :
 » Quelle sorte d’entité matérielle est une œuvre d’art ?  » de Yaël Kreplak, Images Re-vues [En ligne], Hors-série 7 | 2019.
> Résumé : dans cet article, je propose d’aborder la question de la matérialité des œuvres non comme une problématique historique, méthodologique ou théorique (un problème de chercheur), mais comme un problème pratique […].

 » Image, art, artefact au xviii siècle : l’histoire de l’art à l’épreuve de l’objet » de Charlotte Guichard, Perspective [En ligne], 1 | 2015.
> Résumé : un « tournant matériel » s’affirme dans le domaine de l’histoire de l’art et, plus largement, des sciences humaines et sociales. Il fait porter l’attention sur la matérialité des objets, des documents et des gestes. […].

 » Savoir faire et donner forme, ou ce qui advient lorsqu’on façonne une œuvre  » de Michèle Coquet, Les actes de colloques du musée du quai Branly Jacques Chirac [En ligne], 1 | 2009.
> Résumé : « Celui qui fait une forme, lorsqu’il s’apprête à la considérer, se place sur un autre plan que celui qui la commente », écrivait il y a plus d’un demi-siècle Henri Focillon, l’auteur de La vie des formes : à regarder l’image faite, il y voit ce qu’une suite de tentatives et de renoncements ont permis de rendre visible par la transformation d’éléments physiques, lignes, couleurs, volumes, textures, en une forme organisée. […].

«  L’interprétation comme activité de travail : matérialité et signification de l’œuvre  » de Léonie Hénaut, Sociologie de l’Art, 2009/1 (OPuS 14), p. 15-34.
DOI : 10.3917/soart.014.0015.
Disponible sur la base Cairn Info.
> Résumé : cet article interroge le lien entre la matérialité d’une œuvre d’art, son aspect, son état matériel et la signification qu’on lui attribue.


La question de la matérialité pourra également être abordée à travers l’approche d’Alexandre Gurita avec l’art invisuel. L’art invisuel est un art qui n’est pas dépendant de l’œuvre, de l’objet et de l’image.

« L’art invisuel, qu’est-ce que c’est ?  » de Philippe Godin , dans Libération, 17 juillet 2019. 


Pour aller plus loin : thèses académiques
La matérialité, une emblématique artistique : un mouvement long de Giotto aux installations, sociologie de l’art
Pierre Baracca. 2005 Cette recherche sociologique examine la signification sociale de l’irruption massive des objets dans l’art contemporain occidental vers 1960 .

Un artiste face au mur : Antoni Tàpies et la poétique de la matière (1955-1975)
Saramaya Pelletey, 2012.
La problématique de la thèse repose sur la dialectique matérialité/immatérialité au sein de la période 1955-1975.


Je vous recommande également d’adresser votre demande à deux bibliothèques spécialisées en arts


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *