Société : Je souhaiterais de la documentation sur le concept de transclasse


image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 15/10/2021.

transfuge de classe© RealineMedia /DEpositPhotos


Transclasse, néologisme forgé par la philosophe Chantal Jacquet qui souhaiter enlever toute connotation négative à la notion de transfuge de classe déjà existante en sociologie…
Chantal Jaquet désigne par transclasses les individus qui passent d’une classe sociale à l’autre.
Passage aux multiples facettes (politique, économique, familiale…) qu’elle souhaite caractériser le plus finement.

Voici une sélection d’articles et d’ouvrages pour découvrir plus finement ce que représente la catégorie sociale des transclasses.

La notion de transclasse

Pour commencer, revenons à l’origine du mot « transclasse », avec cet article très riche qui comportent de nombreuses références  :
Ni Rastignac ni déserteur : l’invention du mot « transclasse » pour parler mieux de mobilité sociale par Chloé Leprince, émission Savoirs, France Culture, le 12/09/2018.
Extrait de l’article :
« Le terme “transclasse” commence pourtant à essaimer, depuis que la philosophe Chantal Jacquet l’a forgé. Elle l’avait d’abord assis à l’occasion d’un premier livre, Les Transclasses ou la non-reproduction, sorti en 2014 aux PUF. Elle le raffine à présent avec un second ouvrage, collectif celui-ci et tiré d’un colloque à La Sorbonne en mai 2017. Codirigé avec le philosophe Gérard Bras, le livre sort ce mois de septembre : La Fabrique des transclasses, toujours aux PUF. »

Transclasses, ils échappent à leur destin social par Louisa Yousfi, Léo Fabius, Sciences Humaines, 2015/4 (N° 269), page 15.
Résumé :
« Des fils d’ouvriers qui deviennent patrons, des filles d’agriculteurs professeures d’université, des enfants de femmes de ménage qui percent dans la littérature, le journalisme ou le spectacle… Nous en connaissons tous. Ces trajectoires ont beau être singulières et admirables, elles n’en demeurent pas moins fréquentes et leur fréquence même semble contrarier le schéma bourdieusien de la « reproduction sociale ». Ces individus qui passent d’une classe sociale à une autre ravivent le vieux combat théorique  : à droite, l’approche « individualiste » y voit la démonstration en acte que les stratégies individuelles ne sauraient se laisser déterminer d’avance par les structures sociales  ; à gauche, l’approche « holiste » soutient que ce genre de mobilité ascendante n’est qu’une manière subtile de consolider les inégalités structurelles.
Faut-il donc choisir son « camp »
  ?


Enquêtes sociologiques sur les transclasses  

Et tes parents, ils font quoi ? : enquête sur les transfuges de classe et leurs parents
Adrien Naselli, Éditions Lattès, 2021.
Résumé :
« Une enquête sur les parents des transfuges de classe, ceux qui se sont élevés socialement grâce au mérite. A. Naselli a demandé aux personnes qui évoluent dans les hautes sphères des médias, de la culture, de l’entreprise ou de la politique de parler de la condition de leurs parents : ouvriers, agriculteurs, femmes de ménage, aides-soignants, vendeurs en supermarché ou employés. » ©Electre 2021

La fabrique des transclasses
Gérard Bras et Chantal Jaquet, Éditions PUF, 2018.
Résumé
:
« Des témoignages de transclasses, individus dont la progression socio-économique les a fait passer d’une classe sociale à une autre, accompagnés d’une analyse philosophique. Historiens, philosophes, sociologues, artistes ou encore psychanalystes, ils expriment ce qui échappe aux statistiques, la dimension intime et politique de leur condition. » ©Electre 2018

Passer les frontières sociales : Comment les « filières d’élite » entrouvrent leurs portes
Paul Pasquali, Éditions Fayard, 2014.
Résumé :
« Essai sur le système méritocratique des grandes écoles comme Sciences-Po Paris qui a l’obligation d’accueillir des boursiers. Cet ouvrage interroge les jeunes, issus souvent de milieu défavorisé, qui grâce à leurs compétences intègrent ces écoles : leur sélection, leur formation, leur transformation…» ©Electre 2014


Sélection de témoignages de transclasse

Juste en passant
Chantal Jaquet et Jean-Marie Durand, Éditions PUF, 2021.
Résumé :
« J’ai vécu longtemps avec tous ceux à qui on met les bonnets d’âne et j’ai assisté à leur massacre. Quelles qualités avais-je qu’ils n’avaient pas? J’étais douée, me direz-vous? Je n’en crois pas un mot, mais peu importe au fond, car si c’était un don, il n’y aurait là aucun mérite.» Au fil des mots et des souvenirs, la philosophe Chantal Jaquet nous livre le lien entre tous ses travaux : la question du passage, au cœur de son parcours de transclasse, concept qu’elle a elle-même forgé. Dans un exercice de retour sur soi, elle met au clair ce qui dans la philosophie l’a sauvée d’une enfance douloureuse, marquée par une grande pauvreté, et qui l’anime encore aujourd’hui: une disruption dans la pensée ordinaire, qui invite à élargir le présent pour mieux lui résister. Soucieuse de communiquer son amour du juste –  de la justice et de la justesse, elle livre ici une réflexion magistrale, à la croisée de l’intime et du social, sur l’art de penser et l’art de se révolter. » ©PUF 2021.
Les transclasses, retour sur un phénomène de société par Olivia Gesbert, émission La grande table IDÉES, France Culture, le 06/10/2021.
« La philosophe Chantal Jaquet, qui a forgé le concept des « transclasses » pour désigner ces personnes qui passent d’un milieu social à un autre, revient sur son enfance et sa propre trajectoire de transclasse dans un entretien aux PUF, « Juste en Passant ». »

Les transclasses, retour sur un phénomène de société
Chaîne YouTube France Culture
Mis en ligne le 06/10/2021

Changer : méthode
Édouard Louis, Éditeur Seuil, 2021.
Résumé :
« Un récit autobiographique en deux parties. L’auteur s’adresse dans un premier temps à son père. Il évoque son arrivée au lycée, la confrontation à une classe sociale plus aisée et la nécessité pour lui de se réinventer, avec l’aide de son amie, Elena. La seconde partie est adressée à Elena et relate l’arrivée à Paris, les études, l’émancipation et la recherche du bonheur. » ©Electre 2021

Se ressaisir : enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe
Rose-Marie Lagrave, Éditeur La Découverte, 2021.
Résumé :
« Cette enquête que la sociologue a menée au sein de sa famille restitue l’histoire de la migration de classe d’une enfant issue de milieu modeste, qui parvient, au travers de socialisations successives, à devenir professeure à l’EHESS. En retraçant les étapes de son parcours, elle interroge les dynamiques à l’œuvre dans l’ascension sociale et met en évidence la portée du genre dans ce processus. » ©Electre 2021

Journal de bord d’un transclasse : récit d’une improbable traversée des classes sociales
Bernard Fusulier, Éditions La Boîte à Pandore, 2020.
Résumé :
« Récit du parcours de l’auteur, professeur d’université reconnu issu d’un milieu très modeste. Né d’un père ouvrier violent et alcoolique et d’une mère blanchisseuse, il est ce que la philosophe Chantal Jacquet appelle un transclasse, un individu qui s’est affranchi de sa classe sociale d’origine. » ©Electre 2020

Itinéraire d’un transclasse : au centre de la marge
Nicolas Balutet, Édition L’ Harmattan, 2019.
Résumé :
« Réflexions autour des transclasses, ces individus en situation de mobilité sociale, à travers l’expérience de l’auteur, issu d’un milieu défavorisé. Insistant sur la rareté des ascensions sociales malgré la démocratisation de l’accès aux études depuis les années 1960, il rappelle le poids de l’héritage culturel parental et évoque l’acculturation, notion traitée par P. Bourdieu et J.C. Passeron. » ©Electre 2019.

Retour à Reims
Didier Éribon, Éditions Fayard, 2009.
Résumé :
« De retour à Reims, sa ville natale, D. Eribon se replonge dans son enfance et son adolescence, se redécouvre fils d’ouvrier alors qu’il s’était toujours envisagé comme un enfant gay, et reconstitue le milieu ouvrier dans lequel il a grandi. Il analyse son parcours et le rôle qu’a joué son homosexualité, élaborant une théorie du sujet qui permet de penser la multiplicité de nos expériences. »


Podcast sur la thématique des transclasses

Une série documentaire de Leïla Djitli, réalisée par Vincent Decque, septembre 2017 : 
Défier les lois de la reproduction sociale – Ép. 1/4 – Voyage transclasse, histoires de ceux qui ont quitté leur milieu d’origine


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information


Vous aussi, vous avez une question ?

Posez-nous votre question !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.