Sciences : Si on jette une fourmi du 6e étage, meurt-elle ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 21/08/2017.(Actualisée le 04/07/2021.)

Photographie de fourmi en gros plan
Dawidl [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons



La fourmi peut en effet survivre à une chute de plusieurs étages grâce à 2 de ses particularités anatomiques : son absence de squelette interne et sa légèreté !

La fourmi, sans squelette interne mais très résistante !

D’abord, les fourmis possèdent un exosquelette de chitine (autrement dit, une carapace), mais ne sont pas dotées de squelette interne, sauf dans leur crâne.
Cette particularité en font les êtres vivants avec la plus grande résistance aux chocs.
Replay de l’émission : Les Pourquoi par Philippe Vandel, France Info, le 12/03/2016.
Extrait :
Contrairement aux apparences lexicographiques, notre fourmi ne tombe pas dans le vide. Mais dans l’air. Or, la vitesse d’un corps en chute libre dépend de sa masse, mais aussi du frottement de l’air. Et l’aérodynamique nous apprend que la résistance de l’air est proportionnelle au carré de la vitesse. En clair : si la vitesse double, les frottements seront multipliés par 4 (et par 9 si elle triple). 

Fourmis : le secret de leur incroyable force ! par l’équipe Ça m’intéresse, caminteresse.fr, le 26/07/2019.


La fourmi : très légère mais très résistante !

Lors d’une chute, une fourmi est soumise à deux forces qui s’opposent : son poids qui la tire vers le bas et la résistance de l’air qui la tire vers le haut et freine sa chute.
Or la fourmi est très légère. Au bout d’un centimètre de chute environ, elle n’accélère plus: la résistance de l’air compense son poids.

La seconde loi établie par Newton (décrite dans l’article d’AxiomCafé) met en avant que les deux forces (le poids du corps et la résistance de l’air) s’égalisent : plus la fourmi tombe rapidement, plus la résistance de l’air agit en sa faveur.
Ainsi au bout d’un centimètre de chute, sa vitesse n’augmente plus. Par ailleurs, le poids très faible de la fourmi réduit fortement la vitesse de sa chute
Résultat: qu’elle tombe d’un centimètre de haut ou plus la force d’impact est pour elle la même ! La fourmi peut donc en théorie survivre à une chute de n’importe quelle hauteur !
Pourquoi une fourmi ne s’écrase-t-elle pas après une chute ?, blog axiomcafe.fr, le 14/12/2009.


Pour en savoir plus sur les fourmis….

Anatomie des fourmis par Luc Passera (Myrmécologue), futura-sciences.com, dernière mise à jour le 24/06/2021.


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information


Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *