Sciences : c’est quoi la mort ?

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 26/03/2020.

Photo by Valeria Almaraz on Unsplash

Ta question est importante. 

Avant d’y répondre.  Tu pourrais dire à tes parents ce que tu en sais ou ce ce que doudou sait de la mort ou bien tes copains.

Après tes parents pourront t’expliquer ce qu’est la mort selon ton degré de connaissance et de questionnement. C’est l’essentiel à retenir.
Parler de la mort, ne pas mentir, ne pas occulter mais donner les réponses aux questions et pas autre chose. 

Universalité/Irréversibilité/pas de contagion sont les notions clés.


La mort : c’est le bout de la vie. A la fin de la vie, on meurt. Tous les êtres vivants : humains, animaux, plantes meurent un jour. Tout le monde meurt. 

Pour les humains, on est d’abord un bébé, puis un enfant, un adolescent, un adulte et enfin une personne âgée. C’est le cycle de la vie. Généralement on meurt à la fin de sa vie, quand on est vieux. 

Lorsque l’on meurt, notre corps est sans vie, notre cœur ne bat plus. On n’a plus mal. On ne peut plus jouer, plus revoir les autres. On ne revient pas. 

On oublie pas les personnes mortes. On garde en mémoire les souvenirs et on doit apprendre à vivre sans elles.  

La mort n’est pas une maladie. Si Nadine ton poisson rouge est mort. Le chat Félix est toujours là et vivant !


Voici une petite vidéo de Bayam, l’appli jeunesse de Bayard Presse.
Mes grandes questions : Être mort. Elle dit l’essentiel. 


Après la cérémonie, on a beaucoup de chagrin, on est triste et parfois même en colère. Ce sont des émotions normales. Il faut du temps pour avoir moins de peine, cette période s’appelle le deuil. 

Si c’est important dans votre famille : 
La religion et les croyances pourront être abordées. La notion de Dieu, de l’au-delà. 


Les supports albums philo pour enfants et fictions, nous aident à parler de la mort, à anticiper également ces phases normales de la vie. 

Les questions des tout-petits sur la mort
Marie Aubinais. Montrouge. Bayard jeunesse. 2010


Les ouvrages pour enfants sur la mort sont plutôt à partir de 3 ans. 

Temps Gris
Pierre Bertrand. Milan, 2007. 
Un petit texte très touchant pour expliquer la mort aux plus petits sans mots qui font peur et seraient dur à comprendre et expliquer. 

Pour plus grands: 3-6 ans

Au revoir blaireau 
Susan Varley. Gallimard Jeunesse, 2006. 
Une des plus douces et tendres histoire à lire sur la mort. 

La caresse du papillon
Christian Volt. Rouergue, 2005.
Album de bouts de bois et ficelles, des mots simples pour parler de la mort et du souvenir.

Le pays du silence
Jina Moon. Circonflexe, 2017.
Une réponse très douce et poétique à la question  » où vont les gens morts ? »

La maman de la maman de mon papa
Gaëtan Dorémus. Les fourmis rouges, 2016. 
Le contact avec la vieillesse et la mort n’est pas que tristesse.
Belle histoire pour anticiper ces moments.


Le coin des parents : 
L’émission Les Maternelles Comment parler de la mort aux enfants 04/12/2017

Les conseils pour parler de la mort via Pomme d’Api: 
Parler de la mort avec les enfants 

Naître et grandir : un site et une lettre d’information pour accompagner les parents (Québec): Aider les enfants à comprendre la mort

Le centre national de la littérature jeunesse a réalisé une bibliographie (2016) de 50 ouvrages autour de la mort pour en parler avec les enfants


Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *