photographie du Puits de l'hôpital de Rouffac

Puits de l’hôpital de Rouffac Par Grumelo [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 08/01/2007  et révisée le 01/08/2017

Il semble que cette armature généralement métallique soit qualifiée de potence de puits. Voir à ce sujet la définition du TLFI Trésor de la langue française informatisé :

POTENCE, subst. fém.
A. 1. TECHNOL., BÂT. Tout support en bois ou en métal constitué par un montant vertical et une traverse placée en équerre, souvent soutenue par une pièce oblique. Potence métallique; potence en bois; mettre une potence pour étayer une poutre. À l’angle d’un chemin de traverse, à côté d’une espèce de potence vermoulue portant l’inscription: Ancienne barrière numéro 4, un cabaret (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 365). Nous ne passerons pas sous silence les armatures de puits dont quelques-unes sont fort belles. À noter une potence de puits à Carpentras (FILLON, Serrurier, 1942, p. 20).

Voici quelques exemples de potences en ferronnerie : Potence et puits ferronnerie ou Potence de puits fin XIXe

L’usage de cette expression est aussi attesté dans les livres, par exemple 
La maison des métallos et le bas Belleville: histoire et patrimoine …Thomas Le Roux – 2003 – 
« Le puisage au puits à l’aide d’une poulie fixée à un gibet ou à une potence de puits est une évolution liée à l’introduction à la fin du XVIIIe siècle de la manivelle de puits fabriquée par les charrons »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION