Salut! J’ai entendu dire qu’il n’y avait pas de salles de bains à Versailles. Est-ce que c’est vrai et je voudrais des informations sur Versailles s’il vous plait . Merci

Réponse apportée le 10/10/2005  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Sur le site http://www.journeesderois.com/, en cliquant sur la rubrique « Versailles » vous trouverez la description (texte et images) d’un journée du roi à Versailles : Louis XIV à Versailles, 1701

Voici deux extraits de pages du site du chateau de Versailles consacrés à l’hygiene du roi http://www.chateauversailles.fr
…la baignoire de Louis XIV, grande cuve en marbre du Languedoc, se trouve conservée aujourd’hui à l’Orangerie
Lever
8h.30  » Sire, voilà l’heure », le Premier valet de chambre éveille le Roi. Le Petit Lever commence. Médecins, familiers et quelques favoris qui jouissent des Grandes Entrées pénètrent successivement dans la chambre du Roi. Il est lavé, peigné, rasé (un jour sur deux). Les officiers de la Chambre et de la Garde-robe entrent à leur tour pour le Grand Lever durant lequel le Roi est habillé et déjeune d’un bouillon. Les personnages les plus importants du royaume sont admis. On estime à une centaine le nombre habituel des assistants, tous masculins.

Ci-dessous, une synthèse élaborée à partir de l’ouvrage suivant:

Auteur : Mikaïloff, Nathalie
Titre : Les Manières de propreté : du Moyen âge à nos jours /
Éditeur : Paris : Maloine, 1990
Description : 214 p. : ill. ; 22 cm

Les jardins de Versailles servaient de latrines publiques à la foule considérable des courtisans, fournisseurs, domestiques. Le chateau n’offrant pas de cabinets privés pour ses visiteurs, les visiteurs se soulageaient n’importe où.
Les personnes logeant à la Cour possédaient leur chaise percée, que l’on rangeait dans la garde robe petite pièce près de la chambre à coucher sauf chez le roi qui y recevait des courtisans. Louis XIV avait l’habitude de donner audience sur ce « trône » et la chaise de nécessités devint un meuble à la mode dans la noblesse.
A l’époque on recensait à Versailles jusqu’à 274 chaises percées.

L’eau était aussi peu utilisée pour laver le corps que pour les ablutions quotidiennes. Les habitudes de propreté du XVII privilégiaient l’essuiement.
Le savon était l’ustensile de la barbe et des soins de beauté du cheveu et du visage plutôt que celui d’une hygiène quotidienne.
Il était recommandé aux personnes de qualité de se laver les mains, mais cela correspondait davantage à un rituel de distinction qu’à un usage de propreté.
Louis XIV prenait des bains froids l’été pour se rafraîchir, mais le reste de l’année ne se baignait que rarement, seulement sur les conseils de son médecin.
Les appartement de bains du chateau de Versailles étaient splendides, ils comportaient 5 pièces. Le roi ordonnant sans cesse des travaux, l’utilisation des salles étaient difficile.

Cordialement,
Radis/
Service de réponses à distance de la Bpi
http://www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION