Je cherche la référence d’un texte sur la prière, probablement écrit par Fénélon.
Voici le texte : « Dites simplement à Dieu tout ce que vous avez sur le cœur, comme si vous aviez besoin de tout dire à votre meilleur ami, vos souffrances autant que vos plaisirs.
Dévoilez-lui vos peines afin qu’il puisse vous réconforter, et vos désirs les plus secrets afin qu’il puisse les purifier.
Parlez-lui de toutes les choses que vous détestez, afin qu’il vous aide à les affronter, et de toutes les tentations qui vous assaillent, afin qu’il vous en protège.
Montrez-lui les blessures qui rongent votre âme afin qu’il les guérisse.
Ne lui cachez pas votre indifférence à faire le bien ni votre penchant à faire le mal.
Avouez-lui votre manque de stabilité́ et de persévérance.
Dites-lui combien l’amour-propre vous empêche de vous intéresser aux autres et vous rend injuste à leur égard, à quel point la vanité́ vous interdit toute sincérité́ et comment l’orgueil vous aveugle aux besoins des autres autant qu’aux vôtres ! »

C’est une traduction en français d’un livre en anglais : »taking with God » , celui-ci se veut une traduction de Fenelon (lettres spirituelles ?)

Réponse apporté par Eurekoi Strasbourg, février 2016

Voici la réponse de notre collègue du fonds patrimonial :

La recherche était peu aisée car la traduction dont vous disposez est assez éloignée de l’original. J’ai du revenir sur le texte anglais pour retrouver le texte initial. La version anglaise du texte que vous citez est visible dans Google books :
The Tale of the Tardy Oxcart Charles R. Swindoll, Thomas Nelson Inc, 11 oct. 1998 – 672 pages http://stras.me/av6ii

Quant au texte original en français, il est présent dans l’ouvrage :

 La vraie et solide vertu sacerdotale, recueillie des « Oeuvres » de Fénelon / par M. l’abbé Dupanloup,… (la notice complète est visible dans le Sudoc, le catalogue des bibliothèques universitaires françaises :http://www.sudoc.fr/066442818). L’extrait se trouve dans le Livre IV (Des exercices de piété), Chapitre V (Autre instruction sur le même sujet). Il est consultable en ligne à l’adresse suivante : http://stras.me/e6gsc

Enfin, si vous souhaitez compléter vos lectures, sachez que ses œuvres complètes sont conservées au fonds patrimonial de la médiathèque André Malraux, à Strasbourg, (10 volumes, édition de 1810, sous la cote ANC 64719).

 
Eurêkoi – Médiathèques de Strasbourg
Date de création: 06/05/2016 07:39     Mis à jour: 06/05/2016 13:45
Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION