Qu’ont pensé les Arabes de la découverte de l’Amérique en 1492 ?

Découverte des Amériques

Découverte des Amériques Wikimedia Commons

Notre réponse du 10/02/2016, mise à jour le 25/03/2019

Il est assez difficile de mesurer « la réaction » des Arabes en apprenant la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492. D’autant plus que ce que la géopolitique d’aujourd’hui désigne par « monde arabe » recouvrait à cette époque une réalité bien différente : les territoires correspondants aux pays arabes actuels étaient sous contrôle de plusieurs dynasties, dont certaines non arabes, comme l’empire ottoman.
L’Empire Ottoman occupe en effet, à l’époque de la découverte de l’Amérique, une partie de ce l’on désigne par « Pays arabes », notamment la Méditerranée orientale. Le souverain ottoman Bayazid II (Bajazet), occupé à bien établir son pouvoir, envoie, en 1492 (l’année de la chute de Grenade et de la fin de la présence arabe en Espagne), la marine turque pour recueillir 200000 Juifs d’Espagne, victimes des persécutions de l’inquisition espagnole, et s’établir en Turquie.
L’apogée de la grande civilisation arabo-musulmane est déjà loin (y compris dans la production intellectuelle), c’est plutôt une période de déclin depuis les conquêtes mogholes au 13e siècle.
Ce que nous pouvons dire c’est que des géographes arabes parlent très tôt des terres « au-delà de la mer des ténèbres » (l’océan Atlantique). De plus, plusieurs témoignages attestent de l’intérêt que les Arabes portaient à l’exploration et à ce qui pouvait exister au-delà de « la mer des obscurités », c’est-à-dire l’océan Atlantique.
Voir à ce sujet :
– le grand géographe arabe al-Idrisi (v. 1100-1165), article Wikipédia
– l’encyclopédiste al-Mas’oudi, 9e siècle, article Wikipédia

La tradition orale au Maroc affirme que trois jeunes hommes marocains ont découvert l’Amérique bien avant Christophe Colomb.
On trouve, aussi des témoignages du rôle des Arabes, qui ont beaucoup apporté à la marine, dans ces découvertes : inventions d’instruments de navigation (sextant et boussole entre autres), cartographie, …etc. Des Arabes, excellents marins, ont participé à la découverte de l’Amérique dans la flotte de Christophe Colomb.
La nouvelle a dû être bien accueillie puisque l’on sait que les universités orientales se tenaient au courant des découvertes occidentales. Piri Reis, un amiral renommé de la flotte turque (1465-1554) a ainsi pu faire (probablement en 1513) une copie de la carte de l’Amérique de Christophe Colomb. Cette dernière ayant été perdue, la copie de Reis est à ce jour la plus ancienne carte du nouveau continent. Cependant, cette carte tracée par Piri Reis intrigue encore aujourd’hui les chercheurs, car elle représente des parties du monde supposées inconnues à son époque.
Nous vous suggérons de consulter le catalogue collectif des bibliothèques universitaires de France, Sudoc, si vous désirez trouver des références plus exhaustives.
Vous y trouverez, entre autres, les références suivantes :

Les Berbères en Amérique : essai d’ethnocinésie préhistorique : nomenclature et examen des tribus homonymes des deux rives de l’Atlantique : part des Berbères dans le peuplement de l’Amérique
 
Quelle heure est-il là-bas ? : Amérique et islam à l’orée des Temps modernes
Serge Gruzinski. Paris : Éd. du Seuil, DL 2008.
 
Christian Grataloup. – 2e édition. [Arcueil] : Numilog, 2010. 

Institute for the History of Arabic-Islamic Science at the Johann Wolfgang Goethe University, 1994.Contient : Christoph Columbus im Orient 
 
Ali Ibn Al-Muntassir El-Kettani, 
Extraits de ce texte (traduit de l’arabe vers l’anglais) disponible en ligne 
 
Before Columbus: Links Between the Old World and Ancient America
Cyrus H. Gordon.NewYork:Crown,[1971]
Ouvrage non localisé en France mais signalé dans catalogue WorldCat
 
Les Berbères en Amérique : Essai d’ethnocinésie préhistorique. Nomenclature et examen des tribus homonymes des deux rives de l’Atlantique. Part des Berbères dans le peuplement de l’Amérique 
Jules Cauvet. Alger : Bringau , 1930
 
Africa and the discovery of America
Leo Wiener. Philadelphia : Innes and sons, 1920-1922 
 
« Tentatives de découverte de l’Amérique par les Musulmans«  de Rivet Paul.  In: Journal de la Société des Américanistes. Tome 13 n°2, 1921. pp. 336-337.
 
Les recherches sur la découverte des Amériques par les arabo-musulmans, avant Christophe Colomb ont été relancées à la suite d’un  texte – controversé – publié en 1996 par Youssef Mroueh dans le cadre de la préparation d’un Comité international préparatoire à la célébration du millénaire de la découverte des Amériques par des musulmans :
« Precolombian Muslims in America » de Dr. Youssef Mroueh publié sur le site sunnah.org
Contient aussi des références bibliographiques à la fin du texte. Voir la version française du texte de Y. Mroueh
 
Les Arabes et la mer Numéro : »Qantara : magazine des cultures arabe et méditerranéennes« , ISSN 1148-2648, n°76, juillet 2010
 
La découverte de l’Amérique et les Arabes, publié par le site Alter Info, 07/03/2012
 
La découverte islamique des Amériques, série de 3 articles parus entre décembre 2016 et janvier 2017 sur le site Histoire d’Islam. Contient de nombreuses références bibliographiques y compris des sources en arabe.
 
« Selon Recep Tayyip Erdoğan, l’Amérique n’a pas été découverte par Christophe Colomb mais par des musulmans » de Jean Marcou – publié sur Hypothèses.org le 17/11/2014 et mis à jour le 16/06/2015
ou encore :
 
Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe
Date de création: 02/03/2016 08:08     Mis à jour: 02/03/2016 14:39

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *