Littérature : Qui était Alphonse Daudet ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 10/10/2005 (Actualisée le 23/04/2021)

Portrait de l'écrivain Alphonse Daudet
© CC-PD-Mark via Wikimédia Commons

« Le charme de M. Alphonse Daudet, ce charme profond qui lui a valu une si haute place dans notre littérature contemporaine, vient de la saveur originale qu’il donne au moindre bout de phrase. Il ne peut conter un fait, présenter un personnage sans se mettre tout entier dans ce fait ou dans ce
personnage, avec la vivacité de son ironie et la douceur de sa tendresse. »
Emile Zola, Le Roman Expérimental, 1880.


Biographie d’Alphonse Daudet

Ouvrage

Alphonse Daudet romancier
Anne-Simone Dufief, Ed. H.champion, 1997.

Alphonse Daudet : bohème et bourgeois
Wanda Bannour, Ed. Perrin, 1990.

C’était les Daudet
Stéphane Giocanti, Ed. Flammarion, 2012.
Résumé : « Biographie de la famille de l’auteur de Tartarin de Tarascon et de La chèvre de M. Seguin du milieu du XIXe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Outre Alphonse, la famille compte d’autres écrivains comme sa femme et ses frères qui auront des relations avec les auteurs du siècle, mais aussi un frère qui fut un des piliers de l’Action français. »


En ligne

L’encyclopédie Larousse en ligne propre une biographie complète d’Alphonse Daudet.
Extrait : « Le futur auteur des Lettres de mon moulin naît le 13 mai 1840 à Nîmes, « avec son soleil, pas mal de poussière, un couvent de carmélites et deux ou trois monuments romains ». En cette terre de « parpaillots », en ces temps de monarchie parlementaire, bientôt de république, les Daudet sont catholiques et royalistes légitimistes : le fils d’Alphonse, Léon, s’en souviendra plus tard. »

La biographie d’Alphonse Daudet réalisée par l’Académie de Rouen et consultable en ligne.
Extrait : « Alphonse Daudet naît à Nîmes le 13 mai 1840. Après avoir suivi les cours de l’institution Canivet à Nîmes, il entre en sixième au lycée Ampère. Alphonse doit renoncer à passer son baccalauréat à cause de la ruine en 1855 de son père, commerçant en soieries. Il devient maître d’étude au collège d’Alès. Cette expérience pénible lui inspirera son premier roman, Le Petit Chose (1868). Daudet rejoint ensuite son frère à Paris et y mène une vie de bohème. Il publie en 1859 un recueil de vers, Les Amoureuses. L’année suivante, il rencontre le poète Frédéric Mistral. Il a son entrée dans quelques salons littéraires, collabore à plusieurs journaux, notamment Paris-Journal, L’Universel et Le Figaro. »


Son œuvre

La vidéo Alphonse Daudet par son petit fils de l’ina, disponible sur le site en ligne.
Présentation : Le docteur François Daudet, petit fils d’Alphonse Daudet évoque son grand père.


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *