Qu’est-ce que l’ambre fossile ? Comment se forme-t-il ? Quelle est la différence avec le copal ?

TAGS :
Ambre

Ambre. Pixabay.

Bibliothèque des sciences et de l’industrie-Paris, notre réponse du 18/10/2019.

Tout d’abord, « l’ambre fossile » : qu’est-ce que c’est ?
Nous n’avons pas trouvé de définition établie de cette expression au cours de nos recherches.
Peut-être voulez-vous parler de ces morceaux d’ambre dans lesquels un insecte s’est fossilisé ? Il s’agit d’ambre avec inclusions, selon l’expression admise par les scientifiques.

Voici un article du Figaro utilisant cette expression d' »ambre fossile » dans son texte.

Une nouvelle espèce d’insecte trouvée dans de l’ambre fossile”par Jean Luc Nothias in Le Figaro, le 5 juin 2014, mis à jour le 6 juin 2014.

Alors l’ambre, qu’est-ce que c’est et comment se forme-t-elle ?
L’ambre est  une résine fossile. Il lui faut plusieurs millions d’années pour se former tout en subissant au fil du temps de nombreux changements avant d’avoir la forme que nous connaissons aujourd’hui. L’ambre est souvent appelée « ambre jaune » dû fait de sa couleur naturelle. L’ambre vient principalement des bords de la mer Baltique.

 

Nous vous proposons la lecture de cette définition simple et documentée du site Futura-sciences.com qui présente également le processus de formation de l’ambre.

Y-a-t-il une différence entre ambre et copal ?
En effet, ambre et copal ont de nombreuses ressemblances et pourtant il s’agit de deux résines distinctes.
Tout d’abord, si l’ambre est une résine fossile, le copal est une résine dite moderne.
L’ambre a été formée il y a environ 50 millions d’années et a subit de nombreux changements au fil du temps.
En revanche, le copal aurait environ 250 ans et n’a subit aucun processus de changement au cours de son existence.
Si l’ambre vient principalement des mers de Baltique, le copal est connu pour provenir en grande partie de Colombie mais on en trouve dans de nombreux autres lieux : la Nouvelle-Zélande, dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, au Mexique, en Indonésie, en Thaïlande et même en France.
Les sources
Pour vous répondre, outre les sources incluses dans le texte, nous avons utiliser les documents suivants :

Cet article très intéressant fait par des bijoutiers spécialisés dans l’ambre. Il est clair et permets rapidement de comprendre les différences entre ambre et copal.

Ambre VS copal, comprenez la différence” sur le site bijouxdambre.com

Cet autre sur l’ambre et ses vertus

« Ambre : Origine, vertus et bienfaits de l’Ambre jaune » sur le site 123ambre.com

Bien qu’issus d’un site commercial, les données retranscrites ici sont justes et offres en peu de temps de lecture un panel large de réponses à la définition de l’ambre, de son histoire et de ses propriétés.
Pour terminer, nous vous invitons à la lecture de ces livres qui nous ont permis de vous apporter cette réponse :

Dans La Forêt D’ambre.

Wichard, Wilfried, Wolfgang Weitschat, and Jean Wüest. Paris] [Hildesheim: La Joie De Lire Gerstenberg, 2005.

Le Patrimoine Paléontologique 

Des Trésors Du Fonds Des Temps. Bucarest: Institut Natinal De Géologie Et Géoécologie Marine (GeoEcoMar), 2010.

Dictionnaire de la lithothérapie propriétés énergétiques des pierres et cristaux naturels.

Boschiero, Reynald Georges. Genève: Ambre éd, 2009.

En vous remerciant de votre confiance,
Très cordialement,

Eurêkoi-Bibliothèque des Sciences et de l’industrie
BSI

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION