bergère Louis XV

By Allot rené [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 10/16/2010  par PARIS Bpi – révisée le 10/10/2016

En ce qui concerne la création de la bergère, si l’on en juge par les 4 ou 5 ouvrages que j’ai pu consulter, il n’y a pas de créateur à proprement parler mais plutôt une évolution progressive depuis le style Louis XIV et le style Régence.

D’après l’ouvrage suivant (page 62), « ce siège si caractéristique du XVIIIe siècle apparait vers 1725 et n’est en fait qu’un fauteuil d’un type un peu particulier, vaste, bas, profond et dont la principale qualité est d’être confortable. La bergère se distingue du fauteuil véritable par le seul fait que le vide entre les accoudoirs et la ceinture soit garni de tissus, de manière à former des joues pleines. Le siège, plus bas que pour un fauteuil est garni d’un gros coussin.
La bergère « à oreilles » présente deux retours latéraux du dossier vers l’avant, formant appuie-tête… »

Le style Louis XV [quinze] 
Mabille, Gérard 
Éditeur : Paris : Baschet, 1978
Description : 191 p. : ill. ; 30 cm

Dans l’ouvrage suivant page 80, chapitre : les sièges
« Les menuisiers en siège rivalisent d’invention et de créativité. …l’époque Louis XV donne une grande importance aux sièges. Comme pour les lits, leur ligne change : elle s’assouplit, s’évase pour donner naissance à des formes charmantes dans lesquelles on est plus à l’aise »

Le style Louis XV 
Mouquin, Sophie
Paris : Amateur, 2003, 176 p. : ill. ; 25 x 23 cm
Collection : Des styles
Sous Louis XV (1710-1774), l’aménagement intérieur connaît des modifications importantes, intégrant des notions nouvelles comme le confort et l’intimité. Cette évolution se retrouve dans tous les domaines artistiques : l’architecture, les espaces intérieurs, les arts décoratifs tels que le mobilier, les soieries et les tapisseries.

Ci-dessous quelques références sur le sujet.

Les meubles français du XVIIIe [dix-huitième] siècle
/
Verlet, Pierre
Paris : P.U.F., 1982,  291 p.-pl. ; 25 cm
Sujets : Meubles–France–18e siècle [*27 doc.]
Menuiserie–18e siècle [*2 doc.]
Ébénisterie–18e siècle [*2 doc.]

Pierre Garnier, 1726/27-1806 /
Huchet de Quénetain, Christophe
Paris : Perrin & fils Paris : les Éd. de l’Amateur, 2003, 191 p. : ill. en noir et en coul., jaquette ill. en coul. ; 28 cm
Collection : Les cahiers du mobilier
Résumé : L’oeuvre de cet ébéniste du XVIIIe siècle illustre l’évolution des styles, de la rocaille au néoclassicisme. Il compte parmi ces clients Germain Baron, le marquis de Contade, la duchesse de Mazarin ou encore le marquis de Marigny. Les encadrements entrelacés, les pilastres à larges cannelures et les pieds de toupies en forme de vis représentent ses marques de fabrique.
Sujets : Ébénisterie–France–18e siècle [*2 doc.]
Garnier, Pierre ébéniste

En ce qui concerne les matériaux utilisés, d’après ce que nous avons pu voir dans les différents livres consultés, les composants sont :

Bois généralement du hêtre
crin
sangles
toile
plumes
parfois cuir ou cannage

dans l’ouvrage suivant d’un professeur à l’Ecole Boulle page 292, on trouve une description assez technique :

« Il est à cette époque (Louis XV), un siège d’une forme toute particulière, dont le travail de garnissage est particulièrement difficile et constitue pour l’apprenti garnisseur, comme le couronnement de son apprentissage et la garantie de ses capacités professionnelles : ce siège est la bergère. Savoir garnir une bergère, savoir couper un coussin de bergère, c’est montrer que l’on est comme coupeur ou comme garnisseur un ouvrier accompli. On sait qu’une bergère est composée d’un grand dossier, large et haut, complété par des joues garnies d’oreilles, de manchettes, de coussins mobiles en plumes ou en duvet. La garniture y est d’une ampleur et d’une importance exceptionnelles. La bergère est un meuble d’un très bel effet, et recouverte le plus souvent d’une très jolie étoffe… »

Arts et métier du tapissier-décorateur /
Bertet, Gabriel
Paris : Garnier, 1922, X-410 p. : ill. ; 20 cm

Vous pouvez consulter également sur le site professionnel de restauration de meuble Restauration de meubles.com la page Historique des bergères

Enfin, nous vous conseillons la bibliothèque des arts décoratifs, en consultant le catalogue, nous avons pu sélectionner 118 notices correspondant au mobilier Louis XV

Mots : mobilier louis XV
Type de document Tous
Langue Toutes
118 réponse(s)
Le catalogue de la bibliothèque des Arts décoratifs est le reflet de la richesse de ses collections dans les domaines des arts décoratifs et du design, des arts graphiques, de l’architecture, de l’histoire de l’art, du costume et de la mode.
Il décrit l’ensemble des 170.000 ouvrages imprimés, livres, catalogues d’exposition, livrets de salons et catalogues de vente, entrés dans ses collections depuis sa création en 1864.

La bibliothèque propose une adresse contact :

Bibliothèque des Arts Décoratifs
111, rue de Rivoli
75001 Paris
Tél. : 01 44 55 59 36
Mél. : biblio@lesartsdecoratifs.fr
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Thème(s) :    

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION