Littérature : Quels documents sur l’édition numérique et les plateformes d’écriture en ligne ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 18/11/2016. (Actualisée le 23/06/2021)

Photo d'un ordinateur avec un livre ouvert
CC0 Domaine public, via Pixabay

« En 2019, le marché de l’édition numérique, tous supports et toutes catégories éditoriales confondus, a généré un chiffre d’affaires de 232,3 M€ en progression de 9,2% par rapport à 2018. »
Synthèse des chiffres clés de l’édition de 2019-2020 par le Syndicat National de l’édition (SNE)
Alors qu’est-ce que l’édition numérique, et quelles sont les plateformes d’écriture en ligne ?


Les plateformes d’écriture en ligne

Qu’est-ce qu’une plateforme d’écriture en ligne ?

La journée d’étude sur les plateformes d’écriture en ligne à l’Université Jean Moulin à Lyon en 2021.
Extrait :
« Les plateformes d’écriture en ligne francophones, apparues avant l’émergence des réseaux sociaux du Web 2.0, continuent aujourd’hui d’abriter des communautés de plusieurs milliers d’écrivain·es. »

Les plateformes littéraires, le nouvel eldorado numérique des auteurs et lecteurs par Manon Variol, La Provence en 2019.
Extrait :
« Depuis quelques années se développent des plateformes littéraires permettant à des milliers de personnes d’écrire leurs histoires, de les partager, et de lire celles des autres. Wattpad, Scribay, Fyctia, Atramenta, Atavist… »

Quand l’écriture d’un roman devient une oeuvre participative sur We Demain en 2015.
Extrait :
« Si l’irruption du numérique inquiète l’industrie du livre, certains acteurs en font une opportunité, en imaginant de nouvelles pratiques de création, d’édition et de lecture. Parmi elles, les plateformes d’écriture participative, où les écrivains en herbe peuvent coécrire avec les internautes. »


Quelle plateforme d’écriture en ligne choisir ?

Quelle plate-forme d’écriture choisir ? sur Collibri en 2019.
Extrait :
« Il est impossible de citer de manière exhaustive toutes les plate-formes d’écriture : il y en a trop. Toutefois, voici quelques unes des plus réputées et des plus appréciées des auteurs pour aller à la rencontre de leurs lecteurs. »

Comment choisir la bonne plateforme d’écriture sur internet par Mathilde de Chalonge sur Actualitté.
Extrait :
« Récemment, je me suis (re)découverte des velléités d’écriture. S’il y a huit ou neuf ans, il n’y avait pas d’alternative à mon fichier Word pour créer un roman, aujourd’hui, se mettre sur Wattpad semble la norme. »


Le numérique dans l’industrie du livre

L’édition à l’ère du numérique

À lire

La synthèse des chiffres clés de l’édition de 2019-2020 par le Syndicat National de l’édition (SNE).
Extrait :
« Le poids de l’édition professionnelle et universitaire est prépondérant au sein du marché du livre numérique et représente 70,5% du total des ventes en valeur. »

L’édition à l’ère numérique
Benoît Epron et Marcello Vitali-Rosati, la Découverte, 2018.
Résumé :
« Un état des lieux de l’impact effectif des mutations technologiques sur l’édition remodelée notamment par le numérique, l’émergence de nouveaux outils et de nouvelles pratiques d’écriture et de lecture. »

Le droit de l’édition numérique
Tiphaine Duvillié, l’Harmattan, 2017.
Résumé :
« Une étude de l’édition numérique dans laquelle l’auteure présente le droit et la juridiction concernant ses différents acteurs : l’auteur, l’éditeur, le diffuseur ou encore le lecteur. Elle évoque les différents questionnements liés au livre numérique, notamment la gratuité, le droit d’auteur ou sa présence dans les bibliothèques et analyse la juridiction actuelle concernant la numérisation. »

Publier, éditer, éditorialiser : nouveaux enjeux de la production numérique
De Boeck Supérieur et Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS), 2016.
Résumé :
« Ensemble de contributions sur l’évolution du modèle de la publication, profondément transformé avec le numérique : regard sur les changements intervenus en matière d’édition et de publication de contenus ; intérêt des contributions de communautés ; le droit de la publication à la recherche de nouveaux équilibres ; le datajournalisme dans la chaîne de valeur de l’information, etc. »

Publier son livre à l’ère numérique : autoédition, maisons d’édition, solutions hybrides
Marie-Laure Cahier et Elizabeth Sutton, Eyrolles, 2015.
Résumé :
« Cet ouvrage présente les nouvelles opportunités offertes par l’autoédition et les réseaux sociaux aux auteurs et fournit à ces derniers des conseils pour mener à bien leur projet de publication.  »

L’édition française à l’heure de la rupture du livre numérique par Elen Riot, Entreprendre & Innover, p. 31-40, n°18, 2013.
Résumé :
« Le rôle des traditions et des innovations antérieures est cependant sous-estimé. Une recherche menée auprès des maisons d’édition indépendantes en France montre que ces dimensions permettent d’expliquer la stratégie défensive des acteurs pris dans un jeu concurrentiel en plein changement du fait de l’introduction du livre numérique (e-book) sur le marché. »

Protocoles éditoriaux : qu’est-ce que publier ?
Olivier Bomsel, Armand Colin, 2013.
Résumé :
« Qu’est-ce qu’un livre, un film, une oeuvre musicale… à l’ère de la dématérialisation des médias ? Avant l’essor d’internet, tout est simple. Fonds et formes coexistent. Le fond (le roman par exemple) n’est accessible que parce que la forme (journal, livre imprimé) l’a rendu possible. »

Impressions numériques : quels futurs pour le livre ?
Jean Sarzana, Alain Pierrot et Jean-Claude Carrière, Les Éditions du Cerf, 2011.
Résumé :
«  La réflexion conduite ici sur la double nature du livre, objet et discours, montre en quoi le numérique représente pour l’oeuvre un changement non de degré, mais de nature. Son utilisation massive va très vite produire des effets sur les acteurs actuels de l’édition – où les frontières entre les métiers ont commencé de s’estomper -, sur les pratiques de lecture, et surtout sur le lecteur. »

L’édition électronique par Pierre Mounier et Marin Dacos, Communications, p. 47-55, n°88, 2011.
Résumé :
« A l’heure où l’imprimé est en train de prendre son virage numérique, cette synthèse établit les conditions économiques et juridiques qui caractérisent cette période de transition. Elle décrit la diversité des pratiques, depuis Google books jusqu’aux blogs BD en passant par l’édition numérique des revues scientifiques et le développement du journalisme citoyen. »


À voir

Grand angle : le numérique est-il en train de révolutionner l’édition ?

Grand angle : le numérique est-il en train de révolutionner l’édition ?
TV5MONDE
15.07.2016

Présentation :
« Short Edition, la petite entreprise grenobloise qui a inventé ce système, a même séduit Francis Ford Coppola. Le cinéaste a installé un distributeur dans son restaurant de San Francisco. L’avenir de la littérature est-il là ? Réponse avec l’un des fondateurs de « Short Edition » dans 64’ ! »


Vers une dématérialisation du livre : le livre numérique

Le livre : une filière en danger ?
François Rouet, La Documentation française, 2013.
Résumé :
« Il parcourt ainsi la chaîne du livre, de l’édition à la vente au détail, en passant par la diffusion-distribution, sans oublier le rôle de la puissance publique. Ceci permet de comprendre que le livre est déjà entré dans l’ère numérique et que l’avenir de cette industrie culturelle tient pour une grande part à la capacité de ses acteurs d’en gérer ensemble les évolutions, ce qui ne les dispensera pas de repenser leur métier. »

Lire demain : des manuscrits antiques à l’ère digitale
Claire Clivaz, Jérôme Meizoz, François Vallotton et Benjamin Bertho, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2012.
Résumé :
« Des chercheurs de différents horizons réfléchissent à la transformation en cours des supports scientifiques et de leurs techniques de recherche. Plus généralement, ils envisagent les modes de lecture/écriture émergents, liés à l’évolution de l’internet et aux technologies de lecture digitale. »

La révolution du livre numérique : état des lieux, débats, enjeux
Marc Tessier, Bruno Racine, Jean-Noël Jeanneney et Luc Ferry, O. Jacob, 2008.
Résumé :
« Une analyse des perspectives ouvertes par la numérisation de l’écrit du point de vue de l’intérêt du public et de celui des créateurs. Le Conseil d’analyse de la société tente de dégager un ensemble d’exigences et de solutions visant à relever le défi du numérique à travers un équilibre fécond entre l’ensemble des acteurs concernés par la production, la diffusion et la lecture des textes.  »


Sur un sujet proche


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *