drapeaux iranien et américain

[Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 19/04/2017

Voici une sélection des articles les plus récents sur le sujet :

Trump ordonne un examen de la levée des sanctions contre l’Iran
Pendant la campagne et dans les premiers jours de sa présidence, Donald Trump a estimé que ce traité conclu par Barack Obama était le « pire accord jamais négocié ».
Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 19.04.2017
http://www.lemonde.fr/international/article/2017/04/19/trump-ordonne-un-examen-de-la-levee-des-sanctions-contre-l-iran_5113466_3210.html

Tests de missiles en Iran: le ton monte avec les Etats-Unis
Actualité Monde Proche et Moyen-Orient
LEXPRESS.FR avec AFP, publié le 04/02/2017
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/tests-de-missiles-en-iran-le-ton-monte-avec-les-etats-unis_1876007.html

Sur Mediapart
Iran: les conservateurs reprennent du poids face à la menace Trump
25 février 2017 par Jean-Pierre Perrin
https://www.mediapart.fr/journal/international/250217/iran-les-conservateurs-reprennent-du-poids-face-la-menace-trump
L’hostilité de l’administration Trump et le « Muslim Ban » du président américain permettent aux factions conservatrices iraniennes de reprendre la main. Si le sort du président « réformiste » Rohani n’est pas encore scellé, son camp est affaibli, en particulier depuis la mort de Rafsandjani en janvier. Et les réformes sont aujourd’hui à l’arrêt. Explications.

Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions à l’Iran
Les Echos Le 02/02/17
Ces sanctions visent le programme balistique de l’Iran et non l’essai militaire effectué le 29 janvier, qui avait provoqué la colère de Washington. En guise de riposte, l’Iran a mené ce samedi des exercices militaires incluant des missiles.

“La période d’apaisement n’aura pas duré très longtemps… A peine un an et demi après un réchauffement des relations entre les Etats-Unis et l’Iran, les tensions reviennent au galop. L’administration Trump a imposé ce vendredi de nouvelles sanctions contre l’Iran pour son programme balistique. Ces nouvelles sanctions, qui ne concernent pas le programme nucléaire de Téhéran, visent 25 personnes et entités soupçonnées d’avoir apporté un soutien logistique aux missiles balistiques iraniens, détaille le département du Trésor dans un communiqué. Ces sanctions visent notamment un réseau de soutien basé en Chine. Les personnes et entités ciblées voient leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis gelés et ne peuvent plus faire de transaction avec des structures américaines.”
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0211761393298-hausse-des-tensions-entre-les-etats-unis-et-liran-2062223.php#Eg0j0I8d37HbF77f.99

Les relations entre l’Iran et les Etats-Unis loin d’être normalisées
Le climat nouveau qui règne entre Téhéran et Washington après l’accord sur le nucléaire entériné samedi n’augure en rien une relance des relations entre les deux pays.
Le Monde.fr | 17.01.2016 à 18h47 • Mis à jour le 18.01.2016 à 08h35 | Par Gilles Paris (Washington, correspondant)
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2016/01/17/iran-etats-unis-des-progres-et-des-obstacles_4848799_3210.html#WfKq11MXE8RpVr0B.99

Plus anciens :
un article du Monde diplomatique, Mars 2015, pages 18 et 19
Les grandes étapes d’une relation tempétueuse
Le temps de la haine entre les Etats-Unis et l’Iran est-il révolu ?
La perspective d’un accord sur le nucléaire iranien esquisse un possible réchauffement des relations entre Téhéran et Washington. Sans aller jusqu’à la renaissance d’une vieille alliance datant de l’époque du chah, ce rapprochement pourrait rebattre les cartes stratégiques du Proche-Orient. A condition que les deux parties acceptent d’oublier leur défiance mutuelle.
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/03/PARSI/52708

Politique américaine. 015/2 (N° 26)
Le rapprochement États-Unis – Iran
Enjeux et limites
L’Harmattan
ISBN : 9782343078038
ISSN : 1771-8848
Présentation
Les relations entre les Etats-Unis et l’Iran se sont améliorées ces dernières années, et en particulier ces derniers mois avec la signature en juillet 2015 de l’accord sur le nucléaire iranien. Elle laisse entrevoir des possibilités de rapprochement, malgré des difficultés réelles, et parfois encore présentées comme insurmontables, liées à Israël ou au dossier syrien par exemple. Ce numéro évalue au plus précis les possibilités d’un rapprochement, plus que jamais concevable, mais qui ne se profile pas encore pleinement.
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=numero&no=48875&no_revue=881&razSqlClone=1

Sur le réchauffement des relations depuis 2013 voir l’article de Wikipedia

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 25 fois dont 1 fois aujourd'hui