Réponse apportée le 11/14/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

On trouve de bonnes définitions de l’OAI-PMH (Open Archive Initiative Protocol Metadata Harvesting) assez facilement et notamment sur Wikipedia.
Voir lien suivant :
http//fr.wikipedia.org/wiki/Open_Archives_Initiative_Protocol_for_Metadata_Harvesting>
En français : le protocole d’archives ouvertes pour le moissonnage des fiches de métadonnées.
Site officiel (en anglais) : http//www.openarchives.org/>

Voir aussi pour la définition de métadonnées :
http//fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tadonn%C3%A9e>

Vous pouvez également consulter cette page, publiée par l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales : Qu’est-ce qu’une archive ouverte ?
En lien : http//www.ehess.fr/fr/ressources-documentaires/archives-ouvertes-de-lehess/quest-ce-quune-archive-ouverte/>
Vous trouverez des éléments concernant l’historique du Mouvement pour le libre accès dont sont issues les initiatives Open Acces.

Je vous invite également à consulter le glossaire en ligne de l’Inist (Institut de l’Information Scientifique et Technique du CNRS), à l’adresse : http//openaccess.inist.fr/?+-Archive-ouverte-+>

Vous pouvez aussi vous intéresser au projet initié par Richard M. Stallman : le mouvement pour le logiciel libre, qui repose sur la question des codes sources ouverts, mis à la disposition des concepteurs et développeurs de logiciels, dans l’idée de participer librement, d’échanger, d’étudier et de modifier un programme puis d’en redistribuer les versions modifiées.
Pour plus d’informations :
Site officiel : http//rechercheisidore.fr/>

* Le projet REFER (pour REseau Francophone de Ressources Educatives Réutilisables) : projet du consortium d’universités développées sous licence libre pour la création d’un réseau de portails communicants valorisant et partageant la production numérique scientifique, pédagogique et documentaire des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, a recours aux initiatives OAI.
La mise en place confiée à l’UNIT (Université Numérique Ingénierie et Technologie) opère sur deux banques de ressources en langue française (l’une en Tunisie/ l’autre au Maroc) et utilise le protocole ORI-OAI (pour Outil de Référencement et d’Indexation, à l’usage d’un portail OAI-PMH).
En lien :
Site officiel : http//www.ori-oai.org/>
http//www.unit.eu/fr/enseignant/ori-oai>

* Pour des exemples (Bnf, Cairn, Persée…) ainsi qu’une bonne définition et mise en perspective, voir également ce lien, sur le blog de Guillaume Adreani (documentaliste juridique, passionné des sujets d’interopérabilité, de normalisation, de pérennisation, de référencement et de données publiques) :
http//donneesjuridiques.wordpress.com/2013/01/22/les-entrepots-oai-pmh-en-sciences-juridiques/>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION