Tableau de Berthe Morisot La coiffure

Berthe Morisot, la coiffure [Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 20 novembre 2017

Pour répondre à votre question, nous avons trouvé très peu de livres ressources. Nous vous invitons toutefois à lire l’ouvrage suivant :
La vraie histoire de la coiffure du salon de quartier au podium / Julien Thivin, Philippe Cazaban, Chronique éditions, 2015
Dans cet ouvrage, une piste nous est donné sur les origines de la profession. En effet en 1292 la ville de Paris l’enregistre de façon officielle. Ce registre de taille précise que les métiers de la coiffure comprennent aussi bien des hommes que des femmes : chamberières, coiffières, perruquières, étuveresses…
Les chamberières sont les ancêtres des coiffeuses, les coiffières confectionnent les coiffes.

Il est certain que le métier existait avant cette date, les femmes nobles ont déjà dans l’antiquité eu des servantes pour les coiffer.
Dans les Pandectes (Compilation des décisions des jurisconsultes romains mis en place par l’empereur Justinien Ier au VIe siècle.c) , l’empereur Justinien (527-565) évoque déjà les esclaves coiffeuses.
Vous pouvez en lire un extrait dans ce document numérisé dans Google Livres http://stras.me/38sxf

Eurekoi – Médiathèques de Strasbourg

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION