couverture des Cahiers de narratologieRéponse apportée le 06/11/2010, révisée le 06/09/2017

Voici tout d’abord une définition assez sommaire et scolaire issue du site Espace français.com :

Narrateur (n.m.) : C’est celui par lequel est raconté un récit. Il ne faut pas le confondre avec l’auteur: le narrateur peut être l’un des personnages; et même lorsqu’il n’est pas un personnage il est celui qui prend en charge le récit sans vraiment représenter l’auteur, sauf dans le cas de l’autobiographie (le narrateur dans ce cas est l’auteur lui-même).

Narratologie (n.f.) : Ce terme désigne toutes les études qui sont faites sur l’art de mener un récit.

Pour creuser le sujet, nous vous recommandons le document électronique suivant sur le site de l’Université de Lausanne qui contient, entre autres, une bibliographie :

La voix narrative
Méthodes et problèmes
Jean Kaempfer & Filippo Zanghi, © 2003 Section de Français – Université de Lausanne

En voici l’introduction :

« Introduction
Pour situer le problème de la voix narrative, il convient de partir des distinctions proposées par G. Genette entre l’histoire, le récit et la narration. Les énoncés narratifs prennent en charge une histoire, à savoir une intrigue et des personnages situés dans un univers spatio-temporel. Ils organisent cette histoire selon les possibles du récit, en particulier quant aux variations temporelles et quant au mode d’accès ménagé vers le monde raconté – limité ou non à un point de vue interne [La perspective narrative, I.3.1]. Mais il n’y a pas d’énoncés narratifs sans narration, sans énonciation narrative. Qui parle? Quel est le statut de la voix qui est à l’origine des récits, qui est responsable des énoncés narratifs ?

Sous le terme de voix, Genette réunit une série de questions qui concernent, de manière générale, les relations et les nécessaires distinctions qu’il convient d’établir entre ces trois instances que sont l’auteur, le narrateur et le personnage. Questions de personne, d’abord: faut-il toujours distinguer entre auteur et narrateur? Que se passe-t-il lorsque le narrateur est en même temps un personnage de l’histoire qu’il raconte? Questions de niveau, ensuite: comment définir les rapports et les frontières entre le dedans et le dehors des mondes racontés? Questions de temporalité enfin, lorsqu’on mesure l’écart plus ou moins grand qui sépare le temps de l’acte narratif et le moment où l’histoire a lieu. »

Pour approfondir et trouver des exemples d’analyse, vous pouvez consulter la revue de référence sur le sujet :

Cahiers de Narratologie | analyse et théorie narratives

Les Cahiers de narratologie est une revue de théorie et d’analyse des productions culturelles, littéraires, et artistiques publiée par le Centre Interdisciplinaire Récits, Cultures, Psychanalyse, Langues et Sociétés (CIRCPLES), EA n°3159. En phase avec les avancées de la narratologie, qui, ces dernières années s’est de plus en plus affirmée comme une pratique interdisciplinaire, la revue publie des études sur les genres narratifs, la production de récits et d’objets culturels. Ces objets ne sauraient être étudiés seulement sous leur aspect formel et fonctionnel comme l’envisageait la narratologie classique…. Contact : serge.milan@unice.fr
ISSN : 1765-307X ISSN Papier : 0993-8516

On peut consulter la revue Cahiers de narratologie sur le site Open édition : Résultats de votre recherche sur Cahiers de Narratologie  187 résultats sur 7 page(s)
puis taper « voix narrative » dans la fenêtre « rechercher dans les articles »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 1 681 fois dont 1 fois aujourd'hui