photographie d'Ambroise Vollard par Bénard Edmond

Ambroise Vollard By Bénard Edmond (1838-1907) [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 19/06/2017

Vous pouvez consulter en premier lieu la fiche Data Bnf sur Ambroise Vollard. Ce service permet de rassembler sur des pages web l’ensemble des ressources de la BnF sur un auteur, une œuvre ou un thème.

J’ai trouvé un descriptif des fonds d’archives d’Ambroise Vollard sur ce compte-rendu de journées du CIERA (Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne)
LES ARTISTES ET LEURS GALERIES. RÉCEPTIONS CROISÉES (18 MAI 2015)
12/10/2015 CIERA2 https://ciera.hypotheses.org/801
Lieu : Paris
Organisateurs : Hélène Ivanoff, Denise Vernerey-Laplace
Titre du programme : Les artistes et leurs galeries. Entre France et Allemagne, 1900-1950
Mardi 19 mai 2015
La journée du mardi 19 mai a été consacrée à la visite d’archives de galeries, au Musée d’Orsay et dans les locaux des archives de la galerie Paul Durand-Ruel
« Marie-Josèphe Lesieur a présenté enfin le Fonds Ambroise Vollard :

Ambroise Vollard est né en 1866 à Saint- Denis de la Réunion où son père est notaire ; il y fait ses études et obtient son baccalauréat en 1885. Il arrive la même année en France, où il entame, selon la volonté paternelle, des études de juristes à Montpellier, puis à Paris où il arrive en 1892. Il ne terminera pas ses études ; sitôt attiré par les bouquinistes, le monde de l’art, il acquiert des estampes avec ses économies d’étudiant … Dans la boutique du peintre Alphonse Dumas, l’Union artistique, il se familiarise avec le métier de « galériste ». Vers 1892, il renonce à ses études de droit et se met à son compte, 15 rue des Apennins, puis migre vers la rue Laffitte, la « rue des tableaux », au numéro 37, puis au numéro 39 et enfin en 1896 au numéro 1895.
Ce sont les dessins et croquis d’Edouard Manet qu’il expose tout d’abord, au 37 rue Laffitte. Après son déménagement au 39, il expose Van Gogh, Edgard Degas, dont il acquiert des œuvres pour sa propre collection, puis Paul Cézanne qu’il a découvert chez le Père Julien Tanguy ; de 1895 à 1910, il organise huit expositions Cézanne. Il expose ensuite Pierre-Auguste Renoir, Paul Gauguin, Armand Guillaumin, Odilon Redon, Emile Bernard, Pablo Picasso, Maximilien Luce, Aristide Maillol, Pierre Laprade, Louis Valtat, Henri Matisse, Kees Van Dongen, Pierre Bonnard. En 1896, il consacre un accrochage aux Peintres-Graveurs. En 1905 et 1906, il acquiert les fonds d’atelier des « peintres Fauves », André Derain et Maurice de Vlaminck et celui de Henri-Charles Manguin. En 1908, il présente Marie Cassatt et Jean Puy, dont il achète le fonds d’atelier en 1906. Il cultive la même démarche d’exposition/acquisition envers Georges Rouault, alors conservateur du musée Gustave Moreau.
[…]
Les archives de la galerie Ambroise Vollard appartiennent aux Musées Nationaux. Après la mort accidentelle de Ambroise, son frère Lucien gère ses affaires ; à son décès, ses documents personnels deviennent la propriété de la famille Jonas, Lucien ayant été le tuteur de l’antiquaire Edouard Jonas. Le 6 octobre 1988, la dation des Archives et documents Vollard est présentée au Comité d’acquisition; elle est acceptée par l’arrêté ministériel du 16 octobre 1989.
Le « fonds Vollard » est constitué de deux grandes entités : les archives photographiques, conservées au musée d’Orsay sous la référence générique ODO 1996 56. Pendant des années, Ambroise Vollard a fait réaliser des clichés sur plaques de verre, 4 500 au total et 2 500 tirages positifs. Il a ainsi créé des albums, consultables sur place, que l’on envoyait également aux galeries afin d’éviter le transport des œuvres. Dans ce fonds, on découvre de nombreux portraits de Ambroise Vollard, des clichés documentant son activité quotidienne, les accrochages d’expositions, etc … Ces documents iconographiques ont été numérisés et sont interrogeables en ligne.
Les archives « papier » sont conservées aux Archives des Musées Nationaux sous la référence générique MS 421 et divisées en quinze groupes. Il s’agit de documents commerciaux, factures, traites, registres de doubles de la correspondance, journaux de caisse, livres de stock, registres d’exportation, agendas, documents sur les éditions et les œuvres de Vollard, papiers personnels. Au total, neuf mille trois cents folios qui ne constituent cependant pas d’archives exhaustives. Ces documents ont été microfilmés, numérisés pour certains, ce qui a permis la constitution d’une première base de données indexée. Afin de permettre aux chercheurs l’approche la plus scientifique de ce fonds, une seconde campagne de numérisation est en cours.

Voici la description du transfert des fonds aux Archives nationales
Fiche de recherche : Les archives des Musées nationaux aux Archives nationales

Les archives des musées nationaux ont rejoint les Archives nationales

Et le détail du fonds coté MS421 dans la base du Service des Bibliothèques, des Archives et de la Documentation Générale des Musées de France

  0421 Ambroise Vollard (1868-1939). Marchand d’art et éditeur.
  0421 (01) OEuvres de Vollard : Le Père Ubu, Réflexion sur la peinture, Sainte Monique, Souvenirs d’un marchand de tableaux, Comment j’ai ambitionné d’écrire dans la Revue des Deux Mondes. 171 folios.

0421 (02, 01-04) Correspondances. 880 folios.

0421 (03) Archives de la galerie d’art. 796 folios.

0421 (04, 01-14) Registres de la galerie Vollard. 1 424 folios.

0421 (05, 01-16) Agendas de la galerie : 1906-1913, 1922-1927 (absent 1926), 1931-1932. 1 090 folios.

0421 (06-09) Editions Vollard. 2 200 folios.

0421 (10-13) Succession et papiers personnels. 1 606 folios.

XIXe-XXes. Papier. 8 167 folios. Formats divers.
Provenance : dation, Lucien Vollard, musée d’Orsay, arrêté du 16 octobre 1989.
Inventaire 126 860.

Bibl. : Ambroise Vollard, Le Père Ubu à l’hôpital. Paris, Ambroise Vollard, 1917. 10 pages, frontispice. In-8°. (Bibliothèque centrale des musées nationaux : RES. 8 U 1329 (11). Sainte Monique. Paris, A. Vollard, 1930. 223 pages, 46-XV folios de planches ill. In-4°. (Bibliothèque centrale des musées nationaux : RES. 4 D 669). Souvenirs d’un marchand de tableaux. Paris, Albin Michel, 1937. 447 pages In-8°. (Bibliothèque centrale des musées nationaux : 8 U 1376).

  0421 (03)
Titre Archives de la galerie d’art Vollard
  19e siècle 4e quart ; 20e siècle 1ère moitié
Auteur Vollard Ambroise
Type document archives
Contenu Vollard (1868-1939), marchand d’art et éditeur
Description papier ; 796 folios ; formats divers
Provenance dation, Lucien Vollard, musée d’Orsay, arrêté du 16 octobre 1989
Localisation Musée d’Orsay
  propriété de l’Etat
Fonds Ambroise Vollard
Sujets galerie d’art ; collection; collectionneur; marché de l’art; marchand de tableaux
Bibliographie Exposition De Cézanne à Picasso, chefs-d’oeuvre de la galerie Ambroise Vollard, Paris, musée d’Orsay. juin-sept 2007
Inventaire 126860
N° de notice 000694

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 51 fois dont 1 fois aujourd'hui