photographie de Georges Brassens en 1964

©ErlingMandelmann.ch, via Wikimedia Commons

Dans le cadre d’un projet d’exposition autour des artistes de la chanson française du 21 siècle, tout public, pourriez-vous nous dire selon vous quelle serait la définition de « chanson française à texte » et quels en seraient les différents genres. Pourriez vous nous aider à identifier les organismes susceptibles de nous fournir des informations. Vous remerciant pour toute l’aide apportée. Cordialement

Notre réponse du 23/01/2018

J’ai commencé par consulter le Dictionnaire culturel en langue française, Alain Rey dir. (Le Robert, 2005) très utile pour étudier l’apparition de concepts.
Voir l’article Chanson (page 1395-1402)qui étudie son histoire dans ses différentes acceptions au travers des siècles. Je vous copie quelques passages mais vous conseille de lire l’article en entier.

« La Deuxième guerre mondiale marque une deuxième mutation. En France, après la Libération, si des chanteurs comme Yves Montand sont encore interprètes (les poèmes de Prévert sur des musiques de Lemarque ou Kosma) apparaissent des auteurs-compositeurs-interprètes. Parmi eux, on peut citer Francis Lemarque, le Québecois Félix Leclerc, Gilbert Bécaud, et les trois « monstres sacrés » de la variété française : Jacques Brel, Georges Brassens, Léo Ferré. Ils apportent tous trois, avec la chanteuse Barbara, un profond renouvellement du genre, avec des chansons dont les textes sont des poèmes (Brassens met en musique Villon, Francis Jammes, Aragon, Ferré le fera de Rimbaud, Baudelaire, Aragon, Rutebeuf), tout en revisitant la dimension protestataire que porte la chanson : La mauvaise réputation de Brassens, Au suivant de Brel, Les anarchistes de Ferré mêlent contestation de l’ordre en place et humour poétique. Des artistes comme Alain Souchon, assisté de Laurent Voulzy, ou Francis Cabrel, Serge Gainsbourg, Renaud…poursuivent dans cette voie à la fois poétique et contestataire, illustrée aussi par le rap. » P 1400
[…] « Du coup, les dichotomies traditionnelles entre « chanson populaire » et « chanson littéraire », chanson « à texte » et chanson où le rythme l’emporte sur les mots s’effacent : la chanson continue à être faite d’un « petit poème lyrique fort court, qui coule ordinairement sur des sujets agréables, auxquels on ajoute un air pour être chanté dans des occasions familières » (Jean-Jacques Rousseau, Dictionnaire de musique, « Chanson ») » (p. 1401)

Le guide Totem : La chanson française et francophone. (Larousse 1999) propose un article « Chanson réaliste » et un article « chanson rive gauche » mais pas d’article « chanson à texte ».

Site de l’ACIM

Sur le site de l’ACIM ((Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale), vous pouvez consulter la classification des discothécaires PCMD4
Classe 8 : Chanson francophone 43 / Classe d’usage national ou local 8.0 Anthologies générales (utiliser uni
8.4 Chansons à texte (Texte prédominant) 8.41 Poèmes chantés (œuvres de poètes ou d’écrivains mises en musique)
Vous pouvez accéder à la dynamique liste de diffusion (sur inscription) et y poser votre question.

Site Le Hall de la chanson

Page d’accueil
Formulaire contact
Autour de la préoccupation centrale au Hall de la chanson de sauver de l’oubli ou de l’obsolescence les œuvres de chanson, s’organise une activité de recherche, de création et de transmission qui a donné naissance au laboratoire du patrimoine de la chanson. Fort de ses savoir-faire en matière de recherche et de valorisation de répertoires divers de la chanson, le Hall depuis quelques années déjà fait école, à travers ses nombreux spectacles qui forment un répertoire, à travers ses cours (notamment avec ces deux institutions importantes que sont le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique et le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris), ses ateliers, ses colloques et conférences chantés, ses journées de formation (notamment en direction des enseignants de l’Éducation Nationale, au plan national ou au niveau des académies), ses actions culturelles (scolaires ou pour d’autres publics).
Son site se propose comme un véritable musée virtuel de la chanson.
Ayant une mission nationale, il agit dans toute la France par la diffusion de ses spectacles et projette de mener des actions de valorisation des patrimoines locaux et d’initier ainsi une route de la chanson. Il est subventionné par le Ministère de la Culture et la Sacem et aidé par l’Etablissement public du Parc de la Villette.

Philarmonie de Paris

Questions musicales et professionnelles
Vous avez une question sur la culture et la pratique musicale, les instruments ou les œuvres du Musée de la musique, l’enseignement et les métiers de la musique, la vie professionnelle, les politiques culturelles ?
pole-ressources@philharmoniedeparis.fr Médiathèque

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION