Réponse apportée le 08/23/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Hormis ces deux livres auxquels nous avons tout de suite pensé, vous trouverez ci-dessous une sélection effectuée dans la base Electre.

– Des souris et des hommes, de J. Steinbeck

– La soeur de Gribouille, de la Comtesse de Ségur

La base professionnelle Electre permet une interrogation par mots sujets sur un ensemble titre résumé des livres disponibles (consultable sur abonnement).
Résultats de ma recherche : 45 notices, avec pour Sujet: « idiot » [Filtre: Support: Livre, Fiction, Disponible] » / Genre: Littérature française contemporaine.
Voici les notices qui nous ont semblé les plus pertinentes :

* La tête en friche, de Marie-Sabine Roger
Editeur : J’ai lu, Paris: 2012
Résumé : Germain Chazes, 45 ans, géant et idiot du quartier, vit dans une caravane, au fond du jardin de sa mère, et passe son temps entre le bistrot et le jardin public.
C’est là qu’il rencontre Margueritte, une vieille dame très cultivée qui va le faire entrer dans le monde des livres et des mots, un monde dont il se méfie. Son rapport aux autres et à lui-même s’en trouve bouleversé.

* Géographie de la bêtise, de Max Monnehay
Editeur : Seuil, Paris: 2012
Résumé : Lorsque Pierrot fonde le village des idiots pour pouvoir vivre en paix, il ignore que de nombreuses personnes vont le rejoindre.
Bastien, le narrateur, raconte son aventure dans ce paradis terrestre miniature : le test de QI inversé en guise d’examen d’entrée, son amour pour Elisa, etc.

* D’argile, de schiste et de sang, de Jean-Marie Adam
Editeur : Memory press, Tenneville (Belgique): 2012
Résumé : Durant les années 1930, dans les Ardennes. André, un agriculteur amoureux de sa profession, se voit contraint d’abandonner sa ferme pour des raisons financières.
Ce récit met en scène de truculents personnages typiques des campagnes françaises : curé, croque-mort, idiot du village…

* Le baron des champs, de Henriette Bernier
Editeur : Calmann-Lévy, Paris: 2011
Résumé : En Lorraine, des années 1930 aux années 1970, vit l’idiot du village Noël Robain surnommé le Baron, un de ces noms que les paysans donnent aux chevaux de trait.
Trop différent pour s’intégrer à la vie sociale, rudoyé par sa mère, il est suffisamment autonome pour ne pas en être totalement exclu.
Il connaît pourtant des moments de chaleur humaine et de joie.

* La joyeuse complainte de l’idiot, de Michel Layaz
Editeur : Points, Paris: 2011
Résumé : Plongée dans l’imaginaire d’un idiot qui développe sa propre réalité et crée le monde par le verbe.

* L’idiot du village : et autres nouvelles [préface de Christiane Baroche]
Editeur : Buchet Chastel, Paris (2011)
Résumé : Recueil de nouvelles sélectionnées par un jury d’écrivains et de critiques littéraires. Il réunit l’ensemble des textes primés pour cette année 2011, pour le Prix du Jeune Ecrivain dont le 1er prix a été attribué à Bruno Pellegrino pour sa nouvelle « L’idiot du village ».
Qu’elles proviennent de Suisse, du Québec, du Liban, de Belgique ou de France, ces douze nouvelles allient imagination, diversité de ton et de forme.
Elles révèlent chez tous ces jeunes auteurs, à la fois leurs interrogations, leur humour, leurs aspirations et leur désir d’ailleurs.

* Le discours sur la tombe de l’idiot, de Julie Mazzieri
Editeur : Corti, Paris: 2009
Résumé : Le maire de Chester et son adjoint décident de se débarrasser de l’idiot du village en le jetant dans un puits.
Mais il ne meurt pas et le maire déploie tous ses efforts pour désigner un autre coupable et notamment Paul Barabé, un nouvel ouvrier, dont l’arrivée à la ferme coïncide avec la disparition de l’idiot. Un roman sur le génie de l’accusation et du leurre.
Premier roman.

* Le vampire de Ropraz, de Jacques Chessex
Editeur : Grasset, Paris: 2007
Résumé : En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, des tombes de jeunes filles sont profanées et les corps violés et mutilés.
Favez, un garçon de ferme un peu idiot aux yeux rougis, qu’on a surpris à l’étable abusant des génisses, sera le coupable idéal.
Un roman fondé sur un fait divers réel.

* Le pays des vivants, de Jean-Pierre Milovanoff
Editeur : Grasset, Paris: 2005
Résumé : Un fugitif au visage de Chinois arrive dans le village de Pierrefroide, en haut des montagnes. Il croit y trouver Kochko, un boxeur, à qui il a sauvé la vie jadis.
Mais, Kochko est mort et seul Bichon, l’idiot du village, homme à tout faire, et Faustine, l’amoureuse de Kochko se souviennent de lui…

* Une île bien plus loin que le vent, de Daniel Bernard
Editeur : L’Harmattan, Paris: 2005
Résumé : La rencontre avec un personnage atypique, dans l’Île de Ré.
L’histoire d’un idiot de village, d’un de ces êtres exquis que l’on rencontre parfois au détour d’une église de campagne : mi-ange, mi-démon, véritable portrait de gargouille, capable de nous faire rire aux larmes ou de nous émouvoir par sa sensibilité.

* Le rêve d’Aimé, de Dorothée Pradines
Editeur : Lettres du monde, Paris: 2004
Résumé : Aimé, étudiant en médecine, est victime d’un grave accident qui lui fait perdre la mémoire.
Les habitants du village lui font comprendre qu’il n’est plus apte qu’aux travaux de jardinage qu’il pratique chez ceux qui veulent bien l’utiliser.
Il est ainsi considéré comme l’idiot du village. Aimé se éfugie dans l’écriture et se bat contre la bêtise de ses semblables.
Premier roman.

* La vie exemplaire de Bilal l’avertisseur, de Jean-Louis Maunoury
Editeur : R. Laffont, Paris: 2004
Résumé : Fils d’un imam du Sud algérien, Bilal, un simplet profondément croyant et visionnaire, est pris dans une spirale qui le mène à participer à la guerre d’Algérie.
Dix ans plus tard, à Paris, il est à la recherche de l’âme d’un soldat français qu’il a tué et qui n’a pas eu de sépulture.
Idiot sacré de l’islam, mahjdoub, Bilal avertit les hommes dans le désert du monde contemporain.

* Le paradis existe, de Vincent de Swarte
Résumé : Pauvert, Paris: 2001
Résumé : En Ukraine, un couple, Ania et Evgueni, revient à Diproïvski, un hameau abandonné. Peu à peu, les habitants regagnent le hameau et Varko, sorte d’idiot du village, raconte ce qui est arrivé à cet endroit.
Un roman d’amour à la russe où les personnages tentent de lutter contre leur destin avec des moyens différents, et où tous témoignent de la rage de vivre dans un enfer infligé par les hommes.

* L’homme à la tête étoilée, de Roger Foulon
Editeur : L. Wilquin, Avin (Belgique): 1995
Résumé : Le doux Libérat Dubuisson fait partie de ces êtres un peu hors du temps que l’on qualifie un peu trop facilement d’idiot du village.
Mais comment ce fils de paysan, né à la fin du XIXe siècle et doué pour les études, en est-il arrivé là ?
Une histoire de la campagne du début du siècle et de la première guerre mondiale accompagnée de ses ravages.

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION