Pourriez-vous expliquer de manière simple ce qu’est exactement le web sémantique et le web de données s’il vous plaît?

Réponse apportée le 04/03/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

En réponse à votre question voici une définition qui nous semble assez claire du Web Sémantique :

« La majorité du Web est destiné à être lu. Il n’est pas fait pour être manipulé de façon intelligente par des programmes informatiques, en général incapables de caractériser les informations qu’ils parcourent. Le Web sémantique vise à faciliter l’exploitation des données structurées, pour donner du sens au contenu des pages Web, en permettant leur interprétation par des machines. Il ne s’agit pas d’un web à part, mais plutôt d’une extension ou d’une amélioration du Web courant où chaque donnée acquiert un sens défini, afin de créer un réseau d’informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables. L’ensemble repose sur des normes, des standards ouverts comme RDF et SPARQL, et des recommandations évitant ainsi redondances, conversions lourdes et permettant la traçabilité des données sources. »

Elle provient du dictionnaire des Bibliothèques proposé sur le site de l’Enssib (Ecole Nationale des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) http//www.enssib.fr/le-dictionnaire/web-semantique>

Voici également deux autres définitions proposées sur le site de la Bibliothèque Nationale de France pour définir autrement le Web sémantique d’une part :

« Le terme de Web sémantique a été proposé par Tim Berners Lee en 2001 (« The Semantic Web », Scientific American Magazine, May 17, 2001) pour désigner une évolution du Web qui permettrait aux données disponibles (contenus, liens) d’être plus facilement utilisables et interprétables automatiquement, par des agents logiciels. Pour permettre cette évolution, un certain nombre de standards et de technologies ont été développés par le W3C, avec pour objectif de sortir les données des silos fermés que constituent les bases de données en ligne.

Le Web sémantique part du principe que les données structurées (par exemple, les métadonnées contenues dans un catalogue de bibliothèque) sont déjà disponibles ; il propose un ensemble de techniques visant à les rendre plus utilisables.

Les technologies du Web sémantique permettent de créer de telles données, d’exprimer des vocabulaires et des règles qui les décrivent, et de bâtir des systèmes capables de les manipuler dans de bonnes conditions d’interopérabilité.

Il ne faut pas confondre le Web sémantique avec les technologies de traitement automatique des langues (TAL) ou d’intelligence artificielle (IA) qui ont pour objet l’extraction automatique d’information ou de connaissances à partir de données peu ou pas structurées. »

et d’autre part le Web de données :

« Le Web de données (Linked Data) est une initiative visant à favoriser la publication de données structurées sur le Web, non pas sous la forme de silos de données isolés les uns des autres, mais en les reliant entre elles pour constituer un réseau global d’informations.

L’application des technologies du Web sémantique a été longtemps limitée au domaine de la recherche. Une adoption plus large, par exemple dans le monde de l’entreprise, était nécessaire pour faire de la vision du Web sémantique une réalité.
Le lancement de l’initiative « Linking Open Data » par le W3C en 2006 avait pour objectifs :
de promouvoir une vision du Web comme une base de données globale, et de relier les données sur le Web de la même façon que l’hypertexte permet de relier des documents (les pages Web).
Cet effort a permis de développer des guides de bonnes pratiques et d’encourager la publication des premiers ensembles de données sous licence libre.

Le Web de données a ainsi pu atteindre une masse critique de données disponibles et librement réutilisables, ouvrant la porte à de nombreuses expérimentations. Il constitue une approche simple et pragmatique des technologies du Web sémantique. Il permet de rendre ces données reliées exploitables par des machines afin de construire de nouvelles applications »

http//www.bnf.fr/fr/professionnels/web_semantique_donnees/s.web_semantique_intro.html

Concrètement le projet projet

Voici en outre quelques références qui vous permettront d’approfondir vos recherches:

AMAR, Muriel et MENON, Bruno. Dossier : Web sémantique, web de données : quelle nouvelle donne ? Documentaliste Sciences de l’information [en ligne], décembre 2011, vol.48, n.4, p. 20-61.
http//www.adbs.fr/revue-docsi-volume-48-n-4-decembre-2011-dossier-web-semantique-web-de-donnees-quelle-nouvelle-donne–111766.htm?RH=REVUE>

SUR, Serge, BLOCH, Laurent, BOULLIER, Dominique, et al. Internet à la conquête du monde. Questions Internationales. Paris : La documentation française, janvier-février 2011, n.47, p.4-72.
http//doc.sciencespo-lyon.fr/Signal/index.php?r=numero/view&id=11177>

BERNERS-LEE, Tim et FISCHETTI, Mark. Weaving the Web : The original design and ultimate destiny of the World Wide Web by its inventor. San Francisco : Harper, 1999.

http//fr.wikipedia.org/wiki/Web_des_donn%C3%A9es>

Cordialement,
Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *