Pourquoi voit-on les figures de la révolution française et Marianne en particulier porter un bonnet phrygien sur la tête ? Celà était-il en référence aux esclaves affranchis comme je l’ai lu dans un dico ? Ce bonnet est encore porté par certains villageois en Afrique (pays dogon par ex.). Pouvez-vous trouver des références bibliographiques qui attestent ce fait ?

TAGS :

Réponse apportée le 07/22/2005  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse, révisée le 22/10/2015

Voici la définition  du Dictionnaire culturel en langue française, dir. Alain Rey, Robert, 2005

Phrygien, enne : 1546 ; dér de Phrygie, emprunté au latin Phrygia, grec Phrugia, nom d’une contrée d’Asie mineure.
Hist. Bonnet phrygien (semblable à celui que portait les anciens phrygiens et, à Rome, les esclaves affranchis)

Vous trouverez quelques informations complémentaires sur la page Marianne et la devise de la République du  site des archives du Premier ministre

Marianne, incarne la République française.
Marianne représente la permanence des valeurs qui fondent l’attachement des citoyens à la République : « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Tantôt employé par les opposants au régime républicain, tantôt par ses défenseurs, le prénom de Marianne (Marie-Anne), populaire, est le symbole d’une République qui s’est construite par l’adhésion progressive de tous les citoyens à cette devise.
Marianne est devenue peu à peu la représentation la plus facile à partager de la mère-patrie, tantôt fougueuse et guerrière, tantôt pacifique et nourricière.
L’image de La Marianne trouve son origine dans l’Antiquité. Le bonnet phrygien est porté par les affranchis de l’Empire romain, esclaves auxquels leur maître a rendu la liberté et dont les descendants sont considérés de ce fait comme citoyens de l’Empire.
La Démocratie est déjà représentée sous des traits féminins ; à ses pieds un gouvernail et un sac de blé à moitié renversé; peu soucieuse de puissance, elle se préoccupe en effet surtout des aspirations du peuple.

Quelques références :
* Marianne au combat : l’imagerie et la symbolique républicaine de 1789 à 1880, M. Agulhon, Flammarion, 1989.
* Marianne au pouvoir : l’imagerie et la symbolique républicaine de 1880 à 1914, M. Agulhon, Flammarion, 1989.
* Le siècle de l’avènement républicain, F. Furet et M. Ozouf, Gallimard, 1993.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *