Littérature : Dans quels textes de fiction trouve-t-on la figure de l’ange ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque francophone multimédia de Limoges. Notre réponse du 13/06/2020.

Sculpture d'ange de Monteverde
Ange de Monteverde © Twice25 & Rinina25,
CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

La figure de l’ange est omniprésente en art, aussi bien dans les beaux-arts, inspirés en Occident par les figures d’ange bibliques, par exemple chez les peintres de la Renaissance italienne comme Raphaël ou Filippo Lippi, qu’en littérature.

Dans quels textes de fiction, alors, trouver une figure d’ange ?


Des textes de fiction comportant la figure de l’ange

La révolte des anges d’Anatole France, éd. Calmann-Lévy, 1930.
Résumé : Arcade est un ange gardien. Mais il s’éloigne peu à peu de son dessein angélique lorsqu’il comprend que le monde existe indépendamment de Dieu et que sa création n’est qu’un mensonge pour justifier Son hégémonie. Devenu rebelle, il veut mettre en place une subversion des cieux.

L’ange et le réservoir de liquide à freins d’Alix de Saint-André, éd. Folio policier, 1998.
Résumé : Il y a bien un ange et un réservoir de liquides à frein dans ce premier roman. Mais il y a aussi un pensionnat de jeunes filles où l’on tue beaucoup, un curé blanc qui se croit progressiste et un futur évêque noir, bien plus rigoureux qu’on ne le croit…

Il y a quelques textes célèbres où la figure de l’ange est présente :
Nous pensons à des auteurs comme Victor Hugo (Notre Dame de Paris), André Gide (Les faux monnayeurs) ou Charles Peguy qui est connu pour son pèlerinage à la cathédrale de Chartres.

Les faux monnayeurs de Gide, éd. Gallimard, 2007.
Résumé : Dans le Paris littéraire des années 1920, deux lycéens font leur apprentissage de la vie. Bernard Profitendieu, découvrant sa bâtardise, quitte sa famille et se réfugie chez son condisciple Olivier Molinier.
A lire, ce commentaire du thème de l’ange chez Gide, sur la double appartenance de l’ange, « l’ange féminisé de l’Apocalypse » et « l’ange viril de la Genèse » dans Les Faux-Monnayeurs. : Diable et ange chez Gide, par le Lycée Jean Mermoz de Dakar, 12/03/2017.

Notre Dame de Paris de Victor Hugo, éd. Pocket, 2009.
On y trouvera l’ange de la résurrection.

La petite marchande de prose de Daniel Pennac, éd. Gallimard, 1989.
Extrait : « Les anges sont des êtres de vapeur et d’écume, ils n’ont pas de mains, ils n’ont pas de pieds, ils n’ont qu’un sourire incertain avec du blanc autour. »

Enfin, le poète allemand Rainer Maria Rilke, ami de Rodin, est venu en compagnie du sculpteur à la découverte de Chartres. Il a écrit un poème sur l’ange au cadran, au pied de la tour sud, dont voici un extrait :
« Ange souriant, figure sentimentale,
Avec une bouche faite de cent bouches :
Ne percevez-vous pas nos heures. »

A écouter sur Youtube : L’Ange du méridien de Rainer Maria Rilke 

Une étude de ce texte est disponible en ligne :
La Figure de l’ange chez Rainer Maria Rilke par Robin Guilloux, sur Overblog, 28/03/2011.


Pour aller plus loin sur la figure de l’ange

Etudes

Un ange passe : les anges dans la littérature, collectif, Gallimard, 2003.
Résumé : Cet ouvrage étudie le thème des anges dans la littérature, à travers 19 extraits d’œuvres littéraires : messagers, protecteurs ou envoyés divins, sculptés ou peints, gardant les portes du Paradis, les plus grands écrivains les ont introduits dans leurs oeuvres : V. Hugo, D. Pennac, A. de Saint-André, A. Gide…

Anges, archanges et chérubins de François de Beaulieu (textes) et Hervé Ronné (photographies), éd. Ouest-France, 2007.
Pour cerner le sujet, ce guide répond à toutes les questions sur les anges.

Dieu en ses anges de Dominique Ponnau, photos Erich Lessing, éd. Cerf, 2000.
Présente la plupart des ministères angéliques : anges messagers, consolateurs, musiciens, guérisseurs, anges de l’Annonce, anges gardiens… Les œuvres sont commentées et l’ouvrage contient des récits majeurs et significatifs.

Les plus beaux textes sur les anges, présentés par Jacques Dhaussy, éd. Lagore, 2018.
Textes célébrant les anges, tirés de l’Ancien et du Nouveau Testament, des liturgies orientales, des écrits des papes et des saints ou encore des œuvres musicales.

Une thèse s’intéresse plus particulièrement à la symbolique de cette figure :
Les symboliques de l’ange dans l’art et la littérature de 1850 à 1950 de Bérengère Chapuis, Université Pais IV-Sorbonne, 03/12/2010.
Cette thèse n’est malheureusement pas consultable en ligne mais indique qu’il faut s’orienter principalement vers les auteurs de cette période.


La figure iconographique de l’ange

Anges et démons de Rosa Giorgi, trad. de l’italien par Dominique Férault, éd. Hazan, 2004.
Ce guide propose un parcours iconographique sur le thème des anges et des démons : représentations à partir de la Bible ou d’œuvres littéraires

Anges et fées : par les plus grands peintres de Iain Zaczek ; avant-propos George P. Landow, éd. Le Pré aux clercs, 2006.
Album consacré aux fées, elfes et anges, qui de tout temps, ont été une source d’inspiration pour les artistes. Ouvrage organisé en 4 parties : le panorama du mouvement pictural ; l’influence de la société sur les artistes ; les influences littéraires (Shakespeare, mythologie, romans de chevalerie…) et les autres influences (monde naturel, littérature enfantine et livres d’images)..

Les lumières du vitrail, les anges de Bruno Tosi, Cosmogone, 2014.
Cette étude, consacrée aux anges à travers les religions et cultures, montre que la foi en l’existence de ces créatures célestes est un phénomène qui transcende les époques, constituant une part essentielle des croyances de l’humanité. Maître-verrier et écrivain, B. Tosi illustre chaque élément de son propos par des vitraux.


Eurêkoi – Bibliothèque francophone multimédia de Limoges
http://bfm.limoges.fr/

Pas encore de thème(s) précisé(s) pour cette question

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *