Accueil » Bibliothèques » Bibliothèque publique d'information (Paris) » Langue : Comment appelle t-on les habitants du Qatar ?

Langue : Comment appelle t-on les habitants du Qatar ?


image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse actualisée le 30/11/2022.

Drapeau du Qatar
© Image par Rowen Smith via Unsplash

Selon l’ONU (Organisation des Nations unies), l’adjectif relatif au Qatar est fixe : on dira un stade qatarien et une rue qatarienne. En ce qui concerne le gentilé (Dénomination des habitants d’un lieu), on dira un Qatarien ou une Qatarienne, mais Qatari ou Qatarie sont acceptés comme variante. 
Sélection de ressources documentaires pour en savoir plus.

Emploi de Qatari et Qatarien dans la langue française

Au ministère de la Culture, la Commission d’enrichissement de la langue française (Clef) a publié ses dernières recommandations au Journal officiel, en 2019 : les habitants du Qatar sont les Qatariens et les Qatariennes. 
Ce dispositif d’enrichissement de la langue française a pour mission première de créer des termes et expressions nouveaux afin de combler les lacunes de notre vocabulaire et de désigner en français les concepts et réalités qui apparaissent sous des appellations étrangères.

Une définition de « Qatarien » est aussi proposée dans la rubrique Découvrir le français sur le site de TV5 Monde : « Personne originaire du Qatar ou de nationalité qatarienne. »


Chiffres clés sur les Qatariens et Qatariennes

Le site de France Diplomatique apporte des données démographiques et géographiques de la population du Qatar :
Extrait :
« Population : 2,9 millions d’habitants (2021)
Sources : Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) »

« Entre 1960 et 2021, le nombre d’habitants au Qatar est passé de 47.383,00 à 2,93 millions, soit une augmentation de 6.084,8% en 61 ans. Le Qatar a connu la plus forte augmentation en 2007 avec 19,14%. »
Source : Croissance de la population au Qatar, via donneesmondiales.com.

Ce que la migration au Qatar signifie pour les travailleurs népalais par Tristan Bruslé, Chercheur en géographie, spécialiste des migrations., École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Theconversation.com, le 13/11/2022.
Extrait :
« La libéralisation de l’accès aux passeports et l’ouverture des pays du Golfe à partir des années 1990 ont permis une diversification des flux migratoires à partir du pays. Ainsi, au Népal, l’un des principaux pays de départ de migrants vers le Qatar, cette migration de travail est devenue aujourd’hui indispensable : l’ensemble des remises migratoires représente environ 30 % du PIB du pays.
Dans ce panorama migratoire, le Qatar est une destination phareEn 2019 et 2020, plus de 50 000 Népalais y sont arrivés pour la première fois ou retournés après des vacances dans leur pays.
 »


Pour aller plus loin…

Sous blocus, la presqu’île du Qatar prend le large : Le nombre de nationaux, sujet délicat par Angélique Mounier-Kuhn, Le Monde Diplomatique, p.7, 2018 donne des informations sur les habitants du Qatar.
Extrait :
« Sur les 2 561 643 habitants décomptés en août 2018, les Qataris seraient ultraminoritaires, de l’ordre de 10%. Il faut se contenter de cette approximation : l’État actualise sa population totale à l’habitant près chaque mois, mais le nombre précis de ses propres ressortissants est introuvable, comme s’il avait la confidentialité d’un secret absolu. »


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.