J’effectue actuellement des recherches sur le thème des laveries automatiques, un lieu d’isolement , de solitude, de déshumanisation, très stérile et hermétique; je souhaiterais ouvrir ma recherche sur des concepts tels que l’aliénation, le mal être, l’oppression de l’individu en société.. J’aimerais trouver des références littéraires, mais aussi éventuellement des articles de sociologie, anthropologie à ce sujet? En vous remerciant à l’avance.

TAGS :

Réponse apportée le 05/21/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Voici une liste de références trouvées par l’intermédiaire d’un moteur de recherche et de souvenirs de lecture

*my beautiful laundrette film et scénario d’Hanif Kureishi
http//www.liberation.fr/portrait/0109235474-hanif-kureishi-44-ans-auteur-de-my-beautiful-laundrette-commence-a-echapper-a-son-determinisme-anglo-pakistanais-anglais-au-curry>

*Paul Auster : Mr Vertigo

*La Fille de Carnegie de Stéphane Michaka [Policiers]
Editeur : Rivages
Publication : 17/9/2008
http//www.entre2noirs.com/dossiers-interviews__7_interview-stephane-michaka_97.html

*J.M. Coetzee, Journal d’une année noire, Le Seuil, 21,80 euros

Le récit du milieu est la rencontre chaste, dans une laverie automatique, entre le vieil écrivain et une jeune Philippine assez chaudasse, à laquelle notre impuissant propose de devenir sa secrétaire et de taper son manuscrit. Enfin, le troisième récit, en bas de page, est le récit par la jeune Philippine de sa collaboration avec l’écrivain et de ce que ça produit dans son couple. Ce n’est rien d’écrire qu’au départ, le lecteur est totalement désarçonné par cette juxtaposition des trois récits dans la page, et qu’il a tendance à regarder son bouquin comme un foutu Rubik’s cube. Mais, une fois lancé dans l’aventure pernicieuse de cette lecture, le voilà qui découvre comment ces trois récits de nature et de tons différents s’organisent, s’enchevêtrent et s’entortillent comme une cantate rhétorique. Un vrai chef-d’œuvre d’impuissance.
http//www.regards.fr/article/?id=3929>

Des références extraites de la base Electre des livres disponibles (consultable sur abonnement). Cette base permet une interrogation par mots sujets sur un ensemble titre résumé :

La recherche avec laverie donne 18 réponses dont voici les pertinentes :

*Les dessous de Larry’s Launderette / David Décarie.
Paru le 30 septembre 2009
Disponible , Broché 19,95 $
243 p. ; 21 cm.
Distributeur Canada ADP
ISBN 978-2-923342-37-5 Voir OPAC
Editeur ÉDITIONS DE LA BAGNOLE, Longueuil
Collection Parking
Public Tout public
Thème Littérature / Romans francophones
Genre Oeuvres littéraires contemporaines
Dewey BTLF C843.6 Fiction, roman canadiens-français et québécois. 2000-
Matière Laveries automatiques : Romans, nouvelles, etc.
Quartiers pauvres : Romans, nouvelles, etc.
Montréal (Québec) : Romans, nouvelles, etc.

Résumé

Un diplômé en lettres, endetté et dépressif, est embauché chez Larry’s Launderette. Il surprend Artabas le fleuriste piquant un slip dans le sac d’une cliente. L’idée lui vient d’établir avec les vicieux du quartier un commerce érotique assez lucratif pour le sortir des affres de la pauvreté et de la folie. S’enclenche dès lors une série d’événements confrontant le narrateur à son passé trouble et aux personnages violents d’un Montréal surréaliste.
http//meslectures.wordpress.com/2009/12/27/les-dessous-de-larry%E2%80%99s-launderette-david-decarie/>

*Zaech, Sylvie
La laverie
Paru le 15 octobre 1998
87 p. ; 21 x 14 cm
Distributeur Belles lettres diffusion-distribution
ISBN 10 2-8251-1160-0 Voir OPAC
Editeur l’Age d’homme, Lausanne (Suisse)
Résumé
A Paris, dans une laverie du quartier de la Bastille, le linge tourne et les vies défilent. Lisa, François et Pierre se laissent aller au rythme des lavages et, fascinés, tristes ou amoureux, prennent des décisions qui vont bouleverser leur existence. Pendant ce temps, Paris continue sa course, les saisons changent et un Vietnamien, courbé par l’âge, pose un regard lucide sur les protagonistes.

et quatre pièces :

Georgiou, Andonis
Mon lave-linge bien aimé
traduit du grec par Michel Volkovitch
Paru le 6 novembre 2008
30 p. ; 21 x 15 cm
Distributeur Sodis
ISBN 978-2-84260-305-2 Voir OPAC
Editeur Ed. théâtrales, Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)
Collection Traits d’union
Résumé
Pièce publiée à l’occasion de la saison culturelle européenne organisée du 1er juillet au 31 décembre 2008, dans le cadre du projet éditorial intitulé Traits d’union. Elle se compose de trois monologues : une méditation sur le destin et la liberté sous le masque de Jocaste, les souffrances de l’amour pour un homme plus jeune, les affres d’un homme évoquant une laverie qui symbolise sa solitude.

Danaud, Jean-Claude
Steaks de bison : comédie
Paru le 30 mai 2005
Disponible , Broché 12,20 EUR
79 p. ; 18 x 14 cm
Distributeur Art et comédie (Editions théâtrales)
ISBN 10 2-84422-462-8 Voir OPAC
Editeur Art et comédie, Paris
Collection Côté scène
Résumé
Les mains de Marcel sont épaisses et rouges. Elles génèrent des torrents de larmes ou des spasmes de désirs incontrôlés chez les habituées de la laverie automatique, située en bas de son immeuble. Il est le mari ou l’amant. Il inspire le désir bestial ou la répulsion épidermique mais il n’en laisse aucune indifférente même si c’est ce qu’elles crient sur les toits.

Grumberg, Jean-Claude
Linge sale
Paru le 3 décembre 1999
Disponible , Broché 9,91 EUR Nouv. éd.
96 p. ; 21 x 15 cm
Distributeur UD Union distribution
ISBN 10 2-7427-2569-5 Voir OPAC
Editeur Actes Sud, Arles (Bouches-du-Rhône)
Collection Actes Sud-Papiers
Résumé
A la laverie automatique, point de rencontre obligé de la vie de quartier, des propos de café du Commerce par les personnages extrêmes et décapants de Grumberg.

Motton, Gregory
Ambulance
Reviens à toi (encore)
Looking at you (revived) again
traduit de l’anglais par Nicole Brette
Paru en 1994
Disponible , Broché 14,00 EUR
102 p. ; 22 x 15 cm
Distributeur Sodis
Support Livre
ISBN 10 2-907810-54-5 Voir OPAC
Editeur Ed. théâtrales, Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)
Collection Répertoire contemporain
Résumé
Ils sont huit : des paumés, des marginaux. Leur univers, c’est la rue, les laveries automatiques, les poubelles, même s’ils ont un toit. Mais leur logique de bonheur les préservera de monter dans l’ambulance. Reviens à toi, semble se dire Driscoll, ce quadragénaire écartelé entre deux femmes.

En revanche, nous n’avons rien trouvé dans les bases de sciences humaines comme Francis (Cnrs) ou le portail Cairn.

Seul titre sur la sociologie du linge mais pas l’aspect qui vous intéresse :

Kaufmann, Jean-Claude
La trame conjugale : analyse du couple par son linge
2002
Poche Pocket, Paris
Collection Pocket, n° 11592
Résumé
La question du linge permet de comprendre pourquoi l’idée de partage égalitaire des tâches domestiques entre hommes et femmes ne parvient à s’appliquer que de façon limitée et pourquoi les deux conjoints recomposent l’inégalité même quand ils ne la souhaitent pas.

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *