Notre réponse du 22/03/2016
Voici quelques documents sur ce sujet :

1) Revue disponible à la Bibliothèque publique d’information (Bpi) :
Lux la revue de l’éclairage
Editeur : Société Lux
Bimestriel
voir notice catalogue :http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=220646%3B5%3B0

2) Nous avons une étude de marché disponible (consultable uniquement sur place) à la Bpi, très complète.
Xerfi : http://www.xerfi-knowledge.com/xerfifrance/
Propose des études de marché sectorielles en France et à l’international, ainsi que des études sur les grands groupes du CAC 40.
Voir lien notice du catalogue : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=644014%3B5%3B0
Le marché des lampes et appareils d’éclairage
Langue : Français
Parution : Févr. 2016
Nbre pages : 246 pages
Code étude : 6EEE08
PRÉSENTATION SOMMAIRE LISTE DES ENTREPRISES
Le marché des appareils d’éclairage électrique inclut différents types de matériels : lampes, phares, projecteurs, luminaires, etc. Ces produits sont destinés aux marchés professionnels (BTP, automobile, etc.) et grand public. En 2014, l’industrie française de la fabrication de lampes et appareils d’éclairage se composait de 500 établissements employant près de 13 900 salariés. Les professionnels du secteur sont assez présents sur les marchés étrangers : un tiers de leur activité est en effet réalisé à l’international. Le secteur regroupe plusieurs types d’intervenants : les généralistes de l’éclairage présents industriellement en France (Philips, Osram, etc.), les équipementiers automobiles (Valeo, Grupo Antolin, Vignal Lighting Group, etc.), les opérateurs spécialisés dans les luminaires pour l’éclairage public (GHM, Valmont, etc.) ainsi qu’une kyrielle de petites structures, dont des start-up françaises innovantes à l’image de Lucibel, Neolux ou encore Aledia.

3) Pour consulter des articles dans des revues à la Bpi ou dans d’autres bibliothèques universitaires.
Voici une base bibliographique en économie : Delphes.
Mise à jour mensuelle ; Base bibliographique. Références avec résumés d’articles de revues, d’études de marché, d’annuaires sectoriels, de rapports annuels, de dossiers bibliographiques etc
Voici quelques résumés d’articles qui sont extraits de la base Delphes :

Philips, Cisco et SAP veulent briller sur l’IoT
Source : IT for Business
Revue disponible à la Bpi : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1230462%3B5%3B0
janvier 2016 – n° 2202 – p 21
Double partenariat, fin 2015, sur le champ de l’Internet des objets appliqué à l’éclairage, pour la firme néerlandaise Philips. Elle s’associe d’une part avec l’américain Cisco, sur la cible de l’éclairage des bureaux. Et d’autre part, avec l’allemand SAP, sur celle de l’éclairage public. Quelques explications. Pas de chiffres.

Qu’auriez-vous fait à sa place pour métamorphoser Philips ?
Source : Management
Revue disponible à la Bpi : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=275519%3B5%3B0
janvier 2016 – n° 237 – pp 31-33
Le géant néerlandais Philips a dû repenser son activité pour faire face à la concurrence chinoise. Spécialiste de l’électroménager, le groupe a dû, en 2011, faire face à un plan de réduction drastique des coûts, de fermetures d’usines, de suppression de 6 000 emplois. Aujourd’hui, Philips n’a conservé que trois de ses dix divisions ; l’électronique grand public, l’éclairage (27% du chiffre d’affaires, en baisse) et les appareils médicaux qui eux, résistent bien (45% des ventes). Détails des scénarii qui s’offraient à l’entreprise et de celui qu’elle a choisi, à savoir le développement sur des marchés à fort potentiel. Ainsi, en quelques années, Philips est devenu un géant de la beauté et de la santé. Il en tire l’essentiel de ses revenus, avec les machines à café. CA 2014 : 21,4 milliards d’euros. 1,6 milliard consacrés à la recherche-développement. L’article invite aussi le lecteur à se placer dans l’esprit du PDG de Philips, Frans Van Houten. Quelques données chiffrées.

Eclairage. Atout gagnant du point de vente
Source : Points de vente
Revue disponible à la Bpi http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=206745%3B5%3B0
23 novembre – 6 décembre 2015 – n° 1185 – pp 36-38, 40-41
Important rôle de l’éclairage dans la mise en valeur du point de vente. Bien conçu, il influe sur le client et sa perception favorisant ainsi l’acte d’achat. Parmi les pistes pour une stratégie réussie : créer des scénarios d’éclairage. Autre enjeu de taille lié à l’éclairage : l’économie d’énergie avec le recours au Led. Exemple d’innovation en la matière : Philips Lighting (groupe d’électronique grand public néerlandais Philips) qui dévoile chez Carrefour un système de géolocalisation en intérieur basé sur la lumière LED et dont la précision est inférieure à un mètre. Pas de chiffres.

Lumière à vendre
Source : L’Usine nouvelle
Revue disponible à la Bpi : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=206761%3B5%3B0
3 – 9 mars 2016 – n° 3458 – p 51
Amorce originale de l’éclairagiste néerlandais Philips Lighting (propriété du groupe d’électronique grand public Philips) en matière de commercialisation de l’éclairage en 2016. Son crédo : vendre la lumière comme un service. A l’instar du projet initialisé à l’aéroport d’Amsterdam, Philips Lighting reste propriétaire des luminaires high tech et connectés, s’engage sur leur durée de vie et leur performance et l’aéroport paie seulement l’alimentation en électricité, réduite par l’usage des LED. Une initiative que Philips Lighting souhaite viabiliser avant son autonomie en dehors du groupe Philips. Autre volonté affichée : promouvoir l’économie circulaire. Explications. Pas de chiffres.

Les Led de puissance ne craignent plus la chaleur !
Source : Electroniques
revue disponible à la Bpi : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=943609%3B5%3B0
mars 2012 – n° 25 – p 13
Le point, en mars 2012, sur le lancement de deux nouvelles gammes de Led de puissance présentant des performances de très haute volée par les fabricants Osram Opto Semiconductors et l’américain Cree. Outre leur résistance à la chaleur, ces nouveaux produits présentent des prix d’achat et d’installation plus bas. Les deux fabricants espèrent ainsi accélérer l’adoption de ces composants dans les systèmes d’éclairage domestique, un marché qui devrait croître de 13% par an entre 2012 et 2016. Pas de chiffres. Données techniques.

Osram : croissance et technologies avancées.
Source : Bricomag revue disponible à la BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34459285k
n° 112, avril – mai 2005, pp 34-35 (2p).
Bilan d’activité 2004 du groupe français Osram, l’un des deux leaders mondiaux de l’éclairage. Le fabricant de systèmes d’éclairage a réalisé un CA mondial de 4,240 milliards d’euros pour un résultat de 445 millions d’euros. La rentabilité nette s’est améliorée. Osram a dégagé une trésorerie de 453 millions d’euros. Le groupe mise sur l’innovation en terme de stratégie à long terme. Les dépenses consacrées à la R & D se sont chiffrées à 211 millions d’euros (5 % du CA). Les investissements corporels se sont élevés à 226 millions d’euros. CA 2003 – 2004 en France : 305,4 millions d’euros. Données chiffrées.

Osram arrête sa production de lampes le week-end.
Source : Les Echos n° 19064, 2 – 3 janvier 2004, p 12 (1p).
Stratégie du fabricant strasbourgeois de lampes Osram (650 salariés, production de 400 millions de lampes en 2003, 23 lignes de production opérationnelles), pour réduire ses coûts de production. L’objectif est de les abaisser de 5 % en 2004, en arrêtant notamment les équipes du week-end, pour les redéployer dans la semaine. Quelques données chiffrées.

Lucibel, roi du LED à la Française !
Source : Entreprendre
mai 2015 – n° 290 – pp 52-53
Histoire et stratégie, en 2015, de la société française Lucibel (siège social basé dans les Hauts-de-Seine) spécialiste de la technologie LED (ou diode électroluminescente) coté en Bourse sur Alternext Paris. Une société créée en 2008 par Frédéric Granotier et qui s’est rapidement développée, d’abord dans le secteur des ampoules, grâce à une R&D très performante implantée en Isère et une usine construite en Chine. La production de cette dernière a été relocalisée en Seine-Maritime en 2014. La prochaine étape de sa croissance passe par le développement de nouvelles technologies autour des LED. Dans ce cadre, la société s’est associée à Schneider Electric (spécialiste français des équipements électriques) pour créer une joint-venture baptisée SLMS (Schneider Lucibel Managed Services) en charge de commercialiser une solution innovante dédiée au marketing émotionnel sur les points de vente basée sur la technologie Li-Fi (Light-Fidelity). Des précisions. Données chiffrées : CA 2014 de 25 millions d’euros, réalisé à 20% à l’export. 
http://fr.1001mags.com/parution/entreprendre/numero-290-mai-2015/page-52-53-texte-integral

Lucibel mixe Made in France & Made in China, in : (Re)produire en France
Source : L’Usine nouvelle 6 – 12 novembre 2014 – n° 3397 – p 46
Dans le cadre d’un dossier consacré aux industriels qui ont fait le choix de localiser ou relocaliser tout ou partie de leur production en France, focus sur Lucibel (CA 2013 de 21,5 millions d’euros, 239% de croissance), spécialisée dans les solutions d’éclairage LED, qui a fait le choix de relocaliser sa production chinoise en France pour accentuer son positionnement sur des produits haut de gamme destinés aux professionnels et mieux répondre aux exigences de ses clients européens. Une relocalisation permise par la reprise en location avec option d’achat du site de Barentin de Schneider, voué à la fermeture, et surtout par la stratégie d’approvisionnement de Lucibel, qui lui permet de connaître les spécifications des futures puces avant leur commercialisation. Détails. Quelques données chiffrées.

Se mettre au vert, une stratégie qui fait fureur en Amérique Latine
Source : Classe Export
Via le Sudoc, la notice de cette revue qui est diponible dans d’autres bibliothèques : http://www.sudoc.fr/038737485
novembre 2013 – n° 220 – pp 54-55
Retour d’expériences de deux PME françaises qui se sont tournées vers l’Amérique latine pour développer une activité en lien avec l’environnement. SLB Développement durable propose une nouveau concept de reforestation, en implantant des forêts d’eucalyptus pour une gestion durable, écologique et rentable. Phytorem s’installe au Mexique où elle propose un nouveau concept de station d’épuration végétale. Encadré sur la société Lucibel, spécialiste de l’éclairage économe en énergie, qui a pris le chemin de l’export en 2008. Peu de chiffres.

Philips passe à l’offensive dans l’éclairage.
Source : Les Echos
Journal disponible à la Bpi via la plateforme numérique Europresse : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=338615%3B5%3B0
n° 19477, 16 août 2005, p 15 (1p).
Stratégie du groupe néerlandais Philips qui conforte sa place de leader mondial de l’éclairage (CA du premier semestre 2005 de 2,25 milliards d’euros pour cette activité). Rachat de la participation de 47 % détenue par le groupe américain Agilent dans leur société commune Lumileds (diodes lumineuses LED, CA de 324 millions de dollars (+ 28 %), pour un résultat opérationel de 83 M de dollars). A la fin de cette opération, Philips détiendra 96,5 % de cette société californienne de 1760 salariés. En parallèle, annonce par Philips d’un nouveau rachat de ses propres actions pour 1,5 milliard d’euros. Données chiffrées.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION