Je voudrais savoir ce qui est le vicomte Guy de Cholet qui a légué un tableau de Paul Gauguin intitulé « Marine avec vache » (1888) au musée d’Orsay. En outre, la comtesse Vitale a donné aussi « Les Alyscamps » (1888) en souvenir de son frère décédé. Je n’arrive pas à trouver d’autre trace sur ce collectionneur. Je vous prie de bien vouloir me fournir des renseignements. Bien à vous.

Réponse apportée le 10/11/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Nous n’avons rien trouvé concernant votre recherche dans le catalogue de la Bpi (accessible à partir de la page d’accueil de son site dans la rubrique « Recherche documentaire ») .

En revanche, voici la notice trouvée dans World biographical information system online (base de données à laquelle la Bpi est abonnée qui propose actuellement un index d’archives biographiques représentant un total de plus de 3,6 millions de biographies concises de personnages de tous les temps et de tous les pays.) :

Nom: Cholet, Guy de
Sexe: masculin
Année de naissance: 1868
Année de la mort: 1915
Profession: sous-lieutenant d’infanterie
Classification professionnelle: Armée de terre (341)
Archives: Archives Biographiques Françaises (ABF)
Endroit de fiche: II 153,323-324
Source (titre abrégé): École Sainte Geneviève

Titre abrégé: École Sainte Geneviève
Citation de source: Livre d’or de l’école Sainte Geneviève : 1854-1924. – Versailles : Berger-Levrault, 1925

Exceptionnellement, et parce que la notice est courte, nous la transcrivons pour vous :(malheureusement le texte n’est pas très lisible à certains endroits…) :

« Né le 10 septembre 1868 d’une vieille famille méridionale, fit ses études aux Collège de Vaugirard et de Madrid, alla à la rue des Postes(1886-1887) et se décida pour la carrière musicale.
Elève de Bordes et de Guilmaut, il ne tarda pas à prendre un rang très honorable parmi les compositeurs.
En 1900 il avait été fait Chevalier de la Légion d’honneur, pour sa conduite au siège de Pékin.
Dès le début de la campagne 1914, il s’engagea, avant l’appel de sa classe, fut de suite nommé Adjudant au 418e R. J? et bientôt Sous lieutenant.
Blessé une première fois, il tombait mortellement atteint d’une balle en pleine poitrine le 26 septembre 1915 et expirait à l’ambulance après avoir reçu les secours de sa religion.
Il était très ferme dans ses convictions. D’une érudition profonde, tous les arts l’intéressaient.
IL fut pour ses camarades un guide franc et éclairé et un appui bienfaisant. »

La recherche dans la même base est un peu difficile dans la mesure ou « Comtesse Vitale » ne donne rien et « Vitale » tout court donne 332 références …

Par ailleurs, vous pouvez aussi vous adresser directement au Musée d’Orsay :

Documentation du Service culturel
62, rue de Lille
75007 Paris
Tél : 01-40-49-49-49
Télécopie : 01-42-22-11-84
Accès réservé aux enseignants, aux collégiens et lycéens qui préparent un dossier ou un exposé
Ouverture du lundi au vendredi, sur rendez-vous de 9h30 à 12h, et de 14h à 17h30

http://www.musee-orsay.fr/>

Boite aux lettres accessible à l’adresse :

http://www.musee-orsay.fr/fr/info/contact.html

A toutes fins utiles, nous vous signalons l’institut National d’Histoire de l’art….. :

http://www.inha.fr/>

… et leur service questions/réponses :

http://www.inha.fr/spip.php?article462>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home A

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home A

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *