Réponse apportée le 07/08/2008  par MARSEILLE BMVR de l’Alcazar – littérature jeunesse, bandes dessinées anciennes

Bonjour,
Suite à votre question sur l’origine du mot « Accoules », la BMVR de Marseille vous propose la réponse suivante.

En premier, une définition du mot « Accoules » (extraite du « Dictionnaire historique des rues de Marseille », d’Adrien Blès, disponible à la Bibliothèque de l’Alcazar
en consultation sur place en Salle de références, 3e étage, sous la cote de rangement 944 .9 BLES (US)) :
 » Nombreux sont les auteurs qui estiment que cette appelation provient de Arcoules du latin Arcus signifiant « Arc ». Ce nom assez répandu en France se trouve toujours dans les environs immédiats d’arceaux, viaducs ou aqueducs » .

Cet article renvoie à celui de François MOURARET (archiviste de la ville d’Agde) qui, dans la revue « Marseille » (numéro de 105/106 Septembre 1976, disponible en consultation sous la cote Per 20464) écrit ceci :
« essai d’étymologie du nom des Accoules : … A Agde il existe une rue qui porte le nom d’Accoules : on rapproche ainsi le terme de arceaux ou arcades de la cathédrale romane St Etienne , puis des arcs de la 2° Maison Consulaire puis depuis 1651 des arcades qui entourent la Halle de l’Hotel de Ville actuel.Dans son « Evocation du Vieux Marseille  » p173 André Bouyala d’Arnaud pensait que l’origine du nom d’Accoules venait des arceaux en « encoules » qui soutenaient l’église primitive Notre Dame des Accoules, reconstruite au XIII° siècle, elle fut rasée sauf le clocher (décret du 13 floréal An II/ 2 mai 1794). A Marseille les accoules ont perdu leur contreforts romans. La forme originale de ce nom Arcoules en latin Arcus arc avec une désinence indiquant un ensemble, une série. Ce qui explique le même vocable dans les lieux voisins des arcatures, aqueducs, ou viaducs aériens des ponts en arceaux . … etc « .
Voir les exemples de Cavaillon et le quartier des Arcoules , Fontvieille et le torrent de l’Arcoule …
Voir également le n° 100 de la même Revue.

Comment « Arcoules » est devenu « Accoules » ?
Pourquoi cette chute inexpliquée du « r » ? pour les mêmes raisons qu’on dit en occitan : aubre pour arbre, latin arbor, pessegue pour persica (pêche), Magali pour Margarido (Marguerite) etc…

Par ailleurs, le livre « Evocation du vieux Marseille », d’André Bouyala d’Arnaud (disponible au 3°etage au département Documentation Régionale de la BMVR sous la cote de rangement 944.9 BOUY Mars) précise que  » l’église Notre Dame est appelée en langage populaire Nostra-Dona de las Acohas ou Accoas.
Le nom serait tiré soit des « arceaux en « encoules » qui soutenaient l’édifice, soit des ancres  » que les marins déposaient en ex-voto anchoras » ou de la situation de l’église placée au pied des collines. » (chapitre VI).

Pour finir, « Les Rues de Marseille », d’Augustin Fabre Département Documentation régionale,cote 944.9 FABR MARS US) completera vos recherches.

Cordialement,
Eurêkoi
le Service de réponses à distance
de la BMVR de Marseille

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION