Je recherche des livres ou autres documents en francais concernant Frans Floris,un peintre flamand. Pourriez-vous m’orienter?

image_pdfimage_print

Réponse apportée le 02/18/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

La consultation du catalogue de la Bpi permet de trouver les deux références d’ouvrages suivantes :

Auteur : Van De Velde, Carl
Titre : Frans Floris 1519-20-1570 : leven en werken /
Éditeur : Brüssel : Paleis der academiën, 1975
Description : 2 vol., XVI-555 p. : ill. ; 26 cm
Collection : Koninklijke academie voor wetenschappen, letteren en schone kunsten van België

Sujets : Floris de Vriendt, Frans

Niveau 3 – Arts, loisirs, sports – Papier 1. 70″15″ FLOR 2 vol. 1 – Disponible
2. 70″15″ FLOR 2 vol.2 – Disponible

Auteur : Bruno, Silvia
Titre : Rubens et la peinture flamande du siècle d’or : Frans Floris de Vriendt dit Frans Floris, Bartholomeus Spranger, Paul Bril, Jan Brueghel l’Ancien dit de Velours, Frans Pourbus le Jeune, Abraham Janssens, Pieter Neefs le Vieux, Frans Snyders, Louis Finson dit Finsonius, Clara Peeters, Daniel Seghers, Jacob Jordaens, Anton Van Dyck, Adriaen Brouwer, Michael Sweerts /
Éditeur : Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) : Ed. du Toucan, 2008
Description : 311 p. : ill. en coul. ; 29 x 23 cm
Collection : Les grands maîtres de l’art
Résumé : Cette collection replace peintres, sculpteurs et architectes dans le vif de l’histoire, de la culture, de la société, au coeur de leurs époques.

Sujets : Peinture flamande [*20 doc.]
Rubens, Pierre Paul [*15 doc.]

Niveau 3 – Arts, loisirs, sports – Papier 1. 70″16″ RUBE 2 – Disponible

Un article est consacré à ce peintre dans l’Encyclopedia universalis; pour des questions de droit nous ne pouvons vous en copier qu’un extrait. Vous pouvez le lire en entier à la Bpi ou dans toute bibliothèque.

Cet article est signé par :Jean-Marie MARQUIS, historien et critique d’art
Artistes flamands. Cornelis Floris fut un propagateur de l’italianisme dans le domaine de l’architecture et de la sculpture. On lui doit surtout l’hôtel de ville d’Anvers (1561) ; comme son frère Frans, Cornelis conserve, sous un vernis italien, une tradition flamande accusée.

Frans Ier de Vrient, dit François Floris, petit-fils et fils de sculpteur, se consacra d’abord à l’étude de la sculpture sous la direction de son oncle, à Anvers, avant de devenir l’élève de Lambert Lombard à Liège, où il aura la révélation de la peinture italienne, en particulier celle d’Andrea del Sarto. Admis à la guilde de Saint-Luc d’Anvers en 1540, il part pour l’Italie et arrive à Rome pour découvrir la dernière œuvre de Michel-Ange, Le Jugement dernier de la chapelle Sixtine, qui semble l’avoir durablement impressionné.

L’Encyclopédie d’art en ligne Artcyclopedia vous fournira une liste de références, sites de musées possédant des oeuvres de F. Floris références d’encyclopédies d’art (Grove online…)

http://www.artcyclopedia.com/artists/floris_frans.html

Vous pouvez consulter l’article de Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frans_Floris>

Enfin, la recherche « frans floris » sur Google livres permet de lire des extraits de livres, bulletin de sociétés savantes, articles de revues…
http://books.google.fr/books?q=%22frans+floris%22&lr=&sa=N&start=10>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr
www.eurekoi.org

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *