Accueil » Bibliothèques » Je recherche des livres d’étude sur les romans policiers scandinaves et leur implantation en France

Je recherche des livres d’étude sur les romans policiers scandinaves et leur implantation en France


    image_pdfimage_print

    Notre réponse du 11/12/2015

    L’engouement pour les romans policiers scandinaves a commencé avec la publication en 2006 du premier volume de la trilogie Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, qui a rendu son auteur, Stieg Larsson, mondialement connu. Ce phénomène récent a suscité de nombreux articles dans la presse généraliste et spécialisée, mais peu d’études critiques approfondies.

    Nous avons interrogé le catalogue de la Bibliothèque municipale de Bordeaux (BmB) et le catalogue Sudoc des bibliothèques universitaires avec les mots clefs suivants : roman policier scandinave, roman policier suédois, roman policier norvégien, roman policier nordique, roman scandinave, littérature scandinave.

    3 ouvrages français seulement ressortent de cette interrogation :

    Le polar nordique en France : les raisons du succès / sous la direction de Luciana Radut-Gaghi, Université de Cergy-Pontoise, 2015 (anthologie de mémoires du master « Ingénierie éditoriale et communication »)
    Lien vers le catalogue Sudoc : http://www.sudoc.fr/184622646

    Le roman policier scandinave / études réunies par Marc Auchet dans la revue Études germaniques, 2010, n°65/4. Le sommaire est consultable sur le site de l’éditeur
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/151002762

    Dictionnaire du roman policier nordique / Thierry Maricourt, Encrage, 2010
    Cet ouvrage propose une petite bibliographie.
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/145924300

    Nous avons également interrogé la base de dépouillement Références/Indexpresse (accessible sur abonnement) qui permet l’accès aux références de 200 000 articles issus de la presse française généraliste ou spécialisée (plus de 200 titres). Les résultats et commentaires de cette interrogation sont les suivants :

    Mankell, dernières confessions / Myriam Perfetti, revue Marianne, n°971, 2015, p.82
    Disparu le 5 octobre 2015, le maître du roman noir scandinave nous a livré un dernier opus, entre une émouvante évocation de sa maladie et des réflexions sur la vie.
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/183439643

    Gert Nygârdshaug, l’écriture comme alibi / Elise Lépine, revue Transfuge, n°87, 2015, pp.72-73
    La revue Transfuge, spécialisée en littérature étrangère, propose dans ce numéro un dossier de 15 articles consacré au Polar.
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/077103157

    Régis Penalva : « A la Comédie du livre, on évite le cliché littérature nordique = roman policier » / Victor Vaissade, revue Transfuge, n°78, 2014, pp.100-101
    Fait partie d’un dossier de 3 articles consacré à la littérature scandinave.

    La Peur de l’autre / Jean-Claude Perrier, revue Livres-Hebdo, n°952, 2013, p.60
    Un roman qui met un peu plus à mal le « modèle scandinave ».
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/03946153X

    Coup de froid sur le polar / Alain Léauthier, revue Marianne, n°760, 2011, p.69
    Depuis la folie « Millénium », on ne compte plus le nombre de romans noirs venus du Nord bâtit sur le même modèle. Et si le renne à la gelée de groseille avait fini par lasser ?

    Marée noire sur le cercle polar / Bertrand Tassou, revue Bibliothèque(s), n°57, 2011, pp.12-14
    La vogue du polar nordique est l’un des phénomènes éditoriaux les plus notables de ces dernières années. Après l’indifférence, la révélation, l’engouement, l’addiction, l’overdose guette… Pour y voir plus clair dans cette marée noire, faisons confiance aux bibliothécaires…
    Fait partie d’un dossier de 15 articles consacré au roman noir.
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/060119365

    Merci, « Millénium »
    / Brigitte Hernandez, journal Le Point, n°1943, 10 décembre 2009, p.106
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/013559214

    Roman policier : Le syndrome suédois / Claude Combet, revue Livres-Hebdo, n°777, 2009, pp.64-76
    La multiplication des traductions scandinaves suscitées par le succès de « Millénium » s’accompagne d’une évolution en profondeur du secteur policier : le thriller se diversifie, les intrigues sont plus politiques, les détectives portent jupon, les enquêtes se déploient dans le monde entier et l’espionnage revient à la mode…

    Le polar suédois, une marche victorieuse sur le marché français / Elisabeth Tegelberg, revue Nordiques n°16, 2008
    Lien vers catalogue Sudoc : http://www.sudoc.fr/076262170

    Polar, pas de trêve estivale pour le suspense / journal Le Point, n°1769, 10 août 2006, pp.72-75
    Dossier de 6 articles.
    « Le Point », on le sait, aime le roman policier. Voici six musts du genre. Certains auteurs, comme le Suédois Mankell, sont de vieilles connaissances, d’autres, comme l’Américain Carl Hiaasen, le sont moins.

    Le polar scandinave / Transfuge, n°11, 2006 (dossier)

    Deux poids lourds, deux styles / Christine Ferniot, revue Lire, n°324, 2004, p.108
    Face à James Ellroy, l’Américain, et sa violence brutale, voici Henning Mankell, le Suédois subtil. Deux conceptions du roman policier de part et d’autre de l’Atlantique.
    Lien vers Sudoc : http://www.sudoc.fr/039550532

    Sur internet, on peut consulter sur le site Bibliobs les deux articles suivants, qui datent de 2011 :
    Polar nordique : pourquoi ça marche en France :
    Le boom du polar polaire

    Enfin, il nous paraît intéressant de signaler les sites internet suivants :
    http://nordique.zonelivre.fr/, spécialisé en littérature scandinave.
    – les notices de l’encyclopédie en ligne Wikipédia consacrées à la littérature suédoise et à la littérature norvégienne vous fourniront quelques références générales sur l’histoire de ces littératures.

    Nous espérons que ces renseignements vous seront utiles pour votre recherche.

    Cordialement,
    Eurêkoi – Bibliothèque municipale de Bordeaux

    Date de création: 17/12/2015 04:55     Mis à jour: 17/12/2015 14:56


    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.