le 10/01/44, mon père Roger Cabras, était un des trois hommes qui ont tenté d’éliminer le chef de la milice à la rue Pavillon à Marseille.

Notre réponse du 18/02/2016

Suite à votre question sur  » les personnes incarcérées et évadées de la prison de Chave à Marseille le 10/04/1944  » la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :
Dans l’ouvrage cité : Résistance et occupation / Midi rouge : Ombres et lumières / histoire politique et sociale de Marseille et des BdR 1930-1950 vol.3 / Robert Mencherini. 2011 (ouvrage est disponible à l’Espace régional de la bibliothèque de l’Alcazar, sous la cote DRA 3947), nous y retrouvons les noms des personnes impliquées et leur évasion : ainsi les pages 556 et 557 évoquent l’évasion de la prison Chave à Marseille, on y lit également le nom des 12 évadés et des renseignements divers sur ces personnes.
….Les trois personnes qui ont tenté d’éliminer le chef de la milice, qui ont été incarcérées et évadées de la prison Chave le 10/01/1944 sont :

Roger Cabras, Guy Arnaud et Constant Drouet : Guy Arnaud, forain, est né le 30 janvier 1923 à Bayeux. Roger Cabras, mécanicien est né le 24 avril 1921 à Marseille. Constant Drouet , né le 31 décembre 1915 à Aunou sur Orne est perceur de métaux.
Les trois hommes font partie des Groupes francs (GF) qui organisent cette évasion spectaculaire ainsi que celle de 9 autres détenus. Les trois hommes sont après leur évasion cachés dans diverses planques préparées par les GF. L’opération est donc une réussite totale.

Dans l’ouvrage de Robert Mencherini , nous lisons également :

au 1° février 1944 Max Knipping a été appelé comme chef de la milice en zone nord. il est remplacé par le docteur Paul Durandy et le nouvel intendant de Police Eugène Paneboeuf .

Cet ouvrage donne des références consultables aux archives départementales à Marseille dossier : AD 76 w 134 

Pour compléter : Le chef de la milice sur l’époque concernée est en 1944 Paul Durandy (data Bnf) , voir aussi les data Bnf sur la milice française

Les autres ouvrages de Robert Mencherini spécialiste de cette période sur Marseille peuvent apporter des renseignements, ils sont consultables à l’Alcazar à l’espace régional.

Nous vous proposons également des articles en ligne :

  • celui-ci évoque évoque l’arrestation au 10/04/1944 : « L’évasion de la prison Chave » par Madeleine Baudouin (daté du 31/01/2014) sur le site Mémoire Vive de la Résistance

    …..Les douze détenus libérés sont : Camille Cresta, qui n’a que 17 ans ; le Polonais Laurent Kiska , communiste, membre de la MO.I., qui devait se tirer une balle dans la tête en juin plutôt que de tomber dans les mains des Allemands ; René Serre, des G. F., qui est le seul détenu armé ; Kiska et Serre étaient condamnés à mort. Puis les communistes : Charles Poli, Robert Michel, Édouard Lambert , Henri Faurite ; Serge Vivaldi qui a été « interrogé » si brutalement par les policiers de la 9e brigade qu’il en est resté sourd ; Henri Teissier, G.F. Constant Drouet, qui devait être fusillé en mai par la Gestapo; Guy Arnaud, G.F. ; Roger Cabras. Ces trois derniers avaient été arrêtés le 10 janvier 1944 après avoir tenté d’abattre le chef de la Milice de Marseille. 
    ….Un soir du début avril un inspecteur de police ami signala à Lévis qu’une perquisition monstre allait avoir lieu le lendemain. Il ne connaissait pas le lieu exact où devaient se dérouler les recherches. Trois G.F. : René Serre, Camille Cresta (v. PI. XVII et XVIII), Roger Cabras, furent cachés à Allauch chez Marianne Bardini (y. PI. XVI), puis chez Templier….

  • Pour Madeleine Baudouin / Alias Marianne Bardini vous trouverez des informations complémentaires sur le site de l’association Mémoire vive de la résistance , auteur de « Histoire des groupes francs » ce groupe dans lequel militait Roger Cabras . L’ouvrage est consultable à L’Alcazar Espace régional.
    Un fonds Madeleine Baudouin est disponible aux Archives départementales des BdR (mentionné en p. 730 dans l’ouvrage de Robert Mencherini )
  • L’Association Mémoire Vive de la Résistance peut être également contactée par mail : mailto:contact@mvr.asso.fr

Vous pouvez également consulter à la bibliothèque Alcazar Marseille Espace Régional les journaux d’époque sur la période concernée :

  • Pour la période 39/44 : le Petit Marseillais, le Petit Provençal, le Sémaphore
  • Pour la période 44/45 : la Marseillaise, le Provençal, le Méridional

Les services d’archives sur Marseille, le Centre de documentation du Musée d’Histoire et le service Patrimoine de la Chambre de Commerce de Marseille Provence peuvent aussi vous aider dans votre recherche ils disposent aussi de fonds documentaires . Voici leurs coordonnées :
Archives départementales CG 13
18, rue Mirés 13003 Marseille
Tel : 04 91 08 61 08 –
Le lundi de 14h à 18h – du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 13h
email: archives13@cg13.fr

Archives Municipales de Marseille
10 rue Clovis Hugues
13003 Marseille
Tél :04-91-55-33-75
email : dgac-archives@mairie-marseille.fr

Centre de documentation du Musée d’Histoire de Marseille
Sur RDV uniquement
du mardi au vendredi de 10h à 17h.
Tél: 04 91 55 36 08
mail : documentation-mhm@mairie-marseille.fr
Accès : 2, rue Henri-Barbusse, entre le site archéologique du Port antique de la Bourse et l’immeuble CMCI, sonner à l’interphone à droite

Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence
9 la Canebière 13001 Marseille
Accueil informations tel 0491393321
Service Documentation/ Responsable Patrick Boulanger
email : patrick.boulanger@ccimp.com
et email : patrimoine-culturel@ccimp.com
ad postale : palais de la bourse BP 1856 13221 Marseille cedex 01
Palais de la Bourse, 9, La Canebière 13001 Marseille

Cordialement,
Eurêkoi –  BMVR de Marseille, vous remercie.

Date de création: 20/02/2016 09:20     Mis à jour: 24/03/2016 17:01
Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION