Je recherche des éléments sur Jimmy Segura, condamné à Nimes le 17 mars 1988, et le 26 janvier 1989

Réponse apportée le 12/06/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Voici ce que j’ai pu trouver en articles de presse consultables à la Bpi en utilisant la base Europresse [ressource internet] et concernant Jimmy Segura :

Editeur : CEDROM-Sni
Sujet : Périodiques – Bibliographie
Articles de journaux et magazines français d’information générale et spécialisée.
Europresse permet de rechercher et d’afficher les articles de journaux et magazines français d’information générale et spécialisée.
Abonnement Bpi

Les défenseurs des évadés de Clairvaux s’appuient sur les lacunes de l’enquête
Le Monde – 10/11/1999 – 556 mots
MAURUS VERONIQUE – a eu l’intention de tuer la victime « , a rappelé Me Philippe Sarda, défenseur de Jimmy Ségura. En l’espèce ce n’est pas évident. Le plan prévoyait la prise d

La question des longues peines au centre du procès de Clairvaux
Le Monde – 11/11/1999 – 848 mots
MAURUS VERONIQUE – dix-sept et seize ans (au lieu de la perpétuité). Philippe Fabre, André Gosset et Jimmy Ségura, pour qui vingt ans avaient été requis, se voient infliger quinze, douze et dix

De lourdes peines ont été requises contre les évadés de la prison de Clairvaux
Le Monde – 06/11/1999 – 810 mots
MAURUS VERONIQUE – André Gosset, certains plus professionnels, comme les braquages de banques de Philippe Fabre et de Jimmy Ségura, d’autres carrément crapuleux, comme le casse de 2,5 millions de francs, commis

Le procès de la grande évasion. Deux détenus et un surveillant de Clairvaux sont morts lors de la cavale.
Libération – 15/10/1999 – 742 mots
JOHANNES Franck – ce grand vide, même s’il sent bien que ça commence à agacer le président. Jimmy Segura a 39 ans, quinze de prison dont neuf à l’isolement et un au

En Bref Arrestation de deux évadés de Clairvaux.
Le Monde – 21/11/1992 – 103 mots
par des policiers de la brigade de recherches et d’intervention du SRPJ de Lyon. Jimmy Segura, trente-deux ans, et Philippe Fabre, trente-deux ans, faisaient partie du groupe de

Le mystère demeure sur l’entrée des armes dans la centrale de Clairvaux
Le Monde – 23/10/1999 – 418 mots
MAURUS VERONIQUE – pas d’arme à feu et n’ont jamais tiré. Entre les deux, un incertain, Jimmy Ségura, le  » conseiller technique « , dira M. Dupaty, dont le rôle dans l’affaire reste à

De lourdes peines requises contre les évadés de Clairvaux. Sur les sept accusés, trois risquent la perpétuité.
Libération – 05/11/1999 – 416 mots
COIGNARD Jacqueline – faits. Et pour Roland Pettegola, dix à douze ans de réclusion. Enfin, il y a Jimmy Segura. Il pose un « problème de conscience » à l’avocat général. C’est lui qui

GRANDES AFFAIRES CRIMINELLES 30 – 1992 L’ÉVASION DE CLAIRVAUX. Cavale mortelle dans la plaine champenoise
Le Monde – 14/08/2006 – 813 mots
Véronique Maurus – L’été 1992 a été chaud dans les prisons. Le 15 août, un surveillant a été tué à Rouen. Puis toute la France s’est embrasée : grèves, évasions, mutineries, blocages

Verdicts mesurés pour les évadés de Clairvaux.
Libération – 11/11/1999 – 133 mots
COIGNARD Jacqueline – Payen à 17 et 16 ans de prison (contre perpétuité); Philippe Fabre, André Gosset et Jimmy Ségura à des peines de 15, 12 et 10 ans (contre 20 ans); Roland Pettegola

Evadés de Clairvaux. La justice en défaut. Le procès des sept hommes révèle les lacunes de l’enquête sur l’évasion de 1992, qui fit deux morts.
Libération – 28/10/1999 – 776 mots
COIGNARD Jacqueline – sont entrées à Clairvaux deux jours avant l’évasion, dissimulées dans un ordinateur livré à Jimmy Segura. Mais, là encore, la démonstration pèche. Jean-Pierre Louvot, un expert informaticien appelé à

Évadés de Clairvaux : l’instruction judiciaire vole en éclats
Le Monde – 20/10/1999 – 940 mots
MAURUS VERONIQUE – armes n’ont pas été cachées dans un ordinateur livré à l’un des coaccusés, Jimmy Ségura. D’ailleurs, assure ce dernier, ledit ordinateur a été fouillé. Les surveillants affirment que

Le gouvernement face aux surveillants Epreuve de force dans les prisons Clairvaux, la morte
Le Monde – 15/09/1992 – 855 mots
BROUSSARD PHILIPPE – huit évadés – parmi lesquels des  » truands  » de haut vol tels Michel Ghellam, trente-trois ans, Jimmy Segura, trente-deux ans, ou encore Franck Weis, trente-sept ans – qui étaient  » toujours ensemble

Alors que les deux otages ont été libérés L’évasion de la centrale de Clairvaux relance des mouvements de protestation chez les surveillants
Le Monde – 14/09/1992 – 883 mots
PARINGAUX ROLAND PIERRE – ; Roland Pettegola, vingt-huit ans, vols aggravés; Dominique Deguis, trente-trois ans, vol avec arme; Jimmy Segura, trente-deux ans, vols à main armée; André Gosset, vingt-huit ans; Franck Weis

Veuillez vous adresser également à la Bibliothèque des littératures policières (Bilipo) en cliquant sur l’adresse :

http://www.paris.fr/portail/pratique/Portal.lut?page_id=7937&document_type_id=4&document_id=30862&portlet_id=18275&multileveldocument_sheet_id=7284>

48-50, rue du Cardinal Lemoine (5e)
Métro : Cardinal Lemoine (ligne 10)
RER : Luxembourg (ligne B)
Bus : 47, 27, 89, 91
Tél. : 01 42 34 93 00
Fax : 01 40 51 81 23

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home A

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *