Réponse apportée le 05/10/2012  par STRASBOURG Médiathèques de la ville et communauté urbaine – Fonds régional, Illustration, Arts du spectacle (danse)

Afin de vous aider dans votre recherche, nous vous proposerions de suivre tout d’abord un angle historique en explorant les thèmes et motifs du bizarre et de l’étrange dans la littérature et l’iconographie qui leur est associée (des personnages comme Mélusine sont d’intéressants fils iconographiques à tirer dans l’illustration depuis le Moyen-âge par exemple) :

> « monstres » et merveilles
Vous trouverez des éléments de contexte dans des ouvrages comme :
_Rire avec les monstres : caricature, étrangeté et fantasmagorie : actes du colloque organisé au Musée des Beaux-arts de Nancy, les 11 et 12 décembre 2009 / sous la direction de Sophie Harent et Martial Guédron, éd. Association Emmanuel Héré la Librairie des musées, 2010.
_Beautés monstres : curiosités, prodiges et phénomènes / sous la direction de Sophie Harent et Martial Guédron, éd. Somogy Musée des beaux-arts de Nancy, 2009.
_Le bestiaire maléfique / Dr Behelly-Hennedet, éd. Mazel, 1938.
_Les monstres : si loin et si proches / Stéphane Audeguy, éd. Gallimard, 2007
_Monstres humains et inhumains : affiches de cinéma / Martine Boyer, Pierre Bourdy, éd. Intemporel, 2006.
Les guides Hazan sont de bons guides dans l’univers des motifs iconographiques lancinants :
_Monstres, merveilles et créatures fantastiques / sous la direction de Martial Guédron, éd. Hazan, 2011.
_Astrologie, magie et alchimie : repères iconographiques / Matilde Battistini, éd. Hazan, 2005.
_Anges et démons : repères iconographiques / Rosa Giorgi, éd. Hazan, 2004

> Habitants de contrées inconnues et autres prodiges « scientifiques »
_Mondes lointains et imaginaires / Francesca Pellegrino, éd. Hazan, 2007.
_Le monde souterrain / Jean-Jacques Terrin, éd. Hazan, 2008.
Si vous pouvez trouver une édition illustrée de l’ouvrage suivant d’Ambroise Paré, cela pourrait vous donner des pistes également :
_Des monstres et prodiges précédé de Des animaux et de l’excellence de l’homme et suivi par Discours de la licorne / Ambroise Paré (une édition contemporaine avec planches par exemple : éd. L’œil d’or, 2003)
_Les animaux et les créatures monstrueuses d’Ulysse Aldrovandi / sous la direction de Biancastella Antonino, éd. Actes Sud Motta, 2004

> Illustrations de textes « fantastiques »
_Portrait des mouches : sur les « Songes drolatiques de Pantagruel » / Pierre Jourde, éd. l’Archange Minotaure, 2007. (une version animée en pêle-mêle des « Mouches » a même été réalisée chez l’éditeur Humoir en 2009 !)
_Les illustrateurs de l’oeuvre de Barbey d’Aurevilly : Buhot, Rops, Kubin, Alastair / Bruno Centorame…, éd. Isoète, 2008.
Sur les textes fantastiques, une recherche sur des versions illustrées de grands textes fantastiques ou décadents (Wilde illustré par Mervyn Peake ou Beardsley, de même pour des auteurs comme Poe ou Lovecraft)

Ensuite, une exploration de l’illustration « à l’anglaise » serait pertinente car c’est là que l’on trouve l’essor et de l’illustration du merveilleux, et du non-sense, courant littéraire absurde par excellence et fondamentalement illustré.

> Sur l’illustration du merveilleux
_ Les perversions du merveilleux : Ma Mère l’Oye au tournant du siècle / Jean de Palacio, éd. Séguier, 1993.
_Fées et princes charmants / Véronique Bernard, Sylvie Delassus, éd. Nil, 1996.
_Edmund Dulac, 1882-1953 : de Toulouse à Londres : exposition, Toulouse, Médiathèque Cabanis, du 12 nov. 2008 au 25 janv. 2009, éd. Du Rouergue, 2009.
_ Arthur Rackham : l’enchanteur bien-aimé / texte de James Hamilton, éd. Corentin, 2011.
Les éditions britanniques « Dover publications » se sont fait une spécialité de publier des recueils de planches d’illustrateurs représentatifs de cette tendance :
_Dulac’s Fairy Tale Illustrations : in Full Color / Selected and edited by Jeff. A.Menges, éd. Dover Publications, 2004.
_Nielsen’s Fairy Tale Illustrations in Ful Color / Kay Nielsen, éd. Dover publications, 2006.
_Goble’s Fairy Tale Illustrations : 86 Full-Color Plates / Warwick Goble, éd. Dover publications, 2008.
_ Rackham’s Fairy Tale Illustrations in Full Color / Selected and edited by Jeff A.Menges, éd. Dover publications, 2002.

> Sur le non-sense et ses images :
_ Lewis Carroll et la persistance de l’image / Lawrence Gasquet, éd. P.U.de Bordeaux, 2009.
_ Le dictionnaire et le cri / Jean-Jacques Lecercle, éd. P.U. de Nancy, 1995.
_ Visages d’Alice ou les Illustrateurs d’Alice : [exposition, Paris, 12 octobre-28 novembre 1983, Centre national d’art et de culture Georges Pompidou] / [organisé avec la collaboration du British Council en France] ; avec des textes de Lewis Carroll, Christiane Clerc, Jeanine Despinette… [et al.], éd. Gallimard, 1983.
_ Portraits : les petites soeurs d’Alice / Manuelle Damamme, [S. Hughes, A. Turin… et al.], éd. Syros, 1983.
_ Images d’Alice au pays des merveilles [Exposition. 2011. 2012 : Rennes. Les Champs Libres], éd. Beaux-arts éditions Les Champs Libres, 2011.
_ « Roald Dahl, héritier de la tradition du ‘nonsense’ littéraire, par Sylvaine Hughes », in L’univers de Roald Dahl : actes du colloque organisé par la Bibliothèque nationale de France ; la Joie par les livres ; le Centre de recherches anglophones (CREA) de l’Université de Paris-X-Nanterre… [et al.] les 12 et 13 octobre 2006…, éd. la Joie par les livres, Centre national du livre pour enfants, 2007.
_ The World of Edward Gorey / Clifford Ross and Karen Wilkin, éd. Abrams, 1996.
Livres a-sensés :
_ Un livre a-sensé / Edward Lear, éd. Rackham, 2011.
_ Nonsense / Edward Lear, éd. Ombres, 1997.
_ The complete works : [a wonderland of stories, nonsense and wit] / of Lewis Carroll, éd. Penguin, 2000.
_ Alice’s adventures under ground / Lewis Carroll, éd. Frémok, 2006. (Fac-similé du manuscript illustré par Carroll lui-même)
_ Amphigorey : Fifteen books / Edward Gorey, éd. Periguee, 1972. (Les livres de Gorey se trouve en français chez les éditeurs Attila et Le promeneur solitaire)

Dans l’époque contemporaine, plusieurs axes peuvent vous guider :

• Les illustrateurs de l’absurde ou de l’étrange
Quelques noms pour vous guider : Gus Bofa, Glen Baxter, Henri Galeron, Tomi Ungerer, Guillaume Dégé, etc. et en plus sombre les illustrateurs gravitant autour de Stéphane Blanquet et de ses éditions United Dead Artists.

• Les illustrateurs fantastiques
Il existe de nombreux recueils spécialisés comme :
_ L’art de la fantasy : le meilleur de l’illustration fantasy contemporaine / Martin McKenna, éd. le Pré aux clercs, 2008.
_ L’art de la fantasy. 2 / Aly Fell & Duddlebug, éd. le Pré aux clercs, 2010.

• Le courant « low-brow »
Collecté dans des revues américaines comme « Hi-Fructose » ou « Juxtapoz », et diffusé en France par le magazine « Hey ! » qui vient de publier une monographie :
_ »Hey ! » : Modern art & pop culture : artshow, éd. Ankama, 2011.

Sur le bizarre, l’étrange et l’absurde en BD, nous n’avons pas de documentaires traitant spécifiquement de ce thème dans notre fonds.

* Pour les albums de Bandes dessinées :
Vous trouverez des exemples concernant l’étrangeté et l’absurdité plus précisément dans le scénario
– de la série des Philemon de Fred,
– Le sous-sol du Révolu de Marc-Antoine Mathieu,
– le Dernier Voyage d’Alexandre de Humboldt d’Etienne Le Roux

* Pour l’étrangeté du dessin,
– Bouquet bonheur de Blanquet,
– Black Hole et Toxic de Burns,
– La trilogie Nikopol de Bilal,
– La description de l’épilepsie dans L’ascension du Haut-Mal de David B.,
– l’onirisme dans Little Nemo de Winsor McCay,
– l’absurdité de Hamgrad Utopia porcina de Martes Bathori,
– l’étrangeté des personnage (Tina) dans Comme un gant de velours pris dans la fonte de Daniel Clowes, dans Chroniques absurdes de Prado
– Suckle, suivi de Crumple de Dave Cooper

* Et autre références glanées au gré de nos rayons :
– Mardi Gras des cendres de Liberge (thématique de la mort)
– Comment betty vint au monde de L. L.de Mars (absurde)
– Moustache au poitrail de Reuze (humour absurde)
– L’œuvre de Gary Larson (humour absurde)
– De l’autre côté du mIroir de Kayle Baker
– Le chalet de l’horreur de Besson
– La révolte d’Hop-Frog de Blain (absurde de situation)
– Schrimpy et Paul de Marc Bell (humour absurde)
– L’oeuvre de Dumontheil
– Revanche des palmipèdes de Martes Bathori

Pour une recherche systématique, les éditions FLBLB ont une thématique « Absurde » dans leur page
http//www.flblb.com/+-absurde-+.html

Chez Glénat : http//www.glenatbd.com/recherche/?q=absurde>

Sur les sites spécialisés, on peut trouver des bibliographies (non-exhaustives) sur ces différents thèmes :
– CoinBD http//www.coinbd.com/themes/absurde/1>
– Bo-Doï http//www.bodoi.info/tag/absurde>
– BDgest

En manga, le thème ero-guro allie grotesque, érotisme, étrange et horrifique (deux représentants majeurs : Hideshi Ino et Junji Hito)
[publié en France plus spécifiquement par IMHO et Lézard noir]
Chez les mêmes éditeurs, mais dans un autre genre : l’œuvre de Torimiki.

La publication française de la revue japonaise AX, chez Le Lézard noir.

Dans un registre plus innocent, Shihiro avec Kitaro le repoussant (genre Yokai, mythologie japonaise)

Nous espérons que ces renseignements vous aideront dans vos recherches,

Cordialement,
Eurêkoi.org, médiathèques de la ville et communauté urbaine de Strasbourg
http//www.Eurêkoi.org
http//www.mediatheques-cus.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION