couverture du livre La dernière escaleNotre réponse du 25/05/2017

Voici quelques notices d’articles sur cette thématique.

Les russes

Pour les russes, il semble que ce soit un fait de guerre qui explique l’exode des russes vers la Tunisie. La Tunisie n’a pas été la seule destination forcée, les troupes et des réfugiés russes ont dû s’installer pendant 1 an dans l’île grecque de Lemnos.

Hélène Menegaldo, « Les russes à Bizerte : de la Tunisie à la France, les étapes d’une intégration contrariée », Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain [En ligne], 13 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2015, consulté le 19 juin 2017. URL : http://mimmoc.revues.org/2077 ; DOI : 10.4000/mimmoc.2077

L’ouvrage d’Anastasia Chirinsky en bibliothèque : 

La dernière escale : le siècle d’une exilée russe à Bizerte / Anastasia Manstein-Chirinsky
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/052387887

Autre témoignage (extrait) sur cette exode en Tunisie rapportée par le site Kalinka-Machja : Les russes blancs en Tunisie

Il est mentionné « qu’un Cahier d’Irina Knorring relate également les conditions de l’installation des Russes Blancs en Tunisie ».
Vous pouvez lire ce témoignage sur ce site mais nous ne le proposons malheureusement pas à la Bpi.
Cette auteure est identifiée sur ce catalogue (ouvrages en russe).

Les italiens

Du fait de la proximité géographique, les italiens ont établi des relations commerciales avec la Tunisie.
Mais aussi ils ont quitté leur pays pour des raisons économiques au cours du XIXe et XXe siècle :

Exemple de Relation commerciale :
Une entreprise italienne de Tunisie au milieu du XIXe [dix-neuvième] siècle : correspondance commerciale de la thonaire de Sidi Daoud (ouvrage)
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=119239%3B5%3B0

Un article de Wikipédia sur les colonies d’italiens émigrés en Tunisie (voir bibliographie en fin d’article, certains ouvrages proposés en ligne) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Italo-tunisiens

Les Italiens en Tunisie (article de presse via le la base de données Bpi-doc, uniquement consultable à la Bpi)
Courrier international Date : 2003-05-15

Autres articles disponibles à partir du portail Persée :

L’accord franco-italien et la situation des Italiens en Tunisie. Célérier Jean. . In: Annales de Géographie, t. 44, n°249, 1935. Buenos Aires – Étude de géographie urbaine. pp. 328-329.
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1935_num_44_249_10969

Le peuplement italien en Tunisie et en Algérie [par G. Loth] Le peuplement italien en Tunisie et en Algérie [par G. Loth] Bernard Augustin. In: Annales de Géographie, t. 14, n°74, 1905. pp. 167-170.
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1905_num_14_74_6470

 Italian-speaking communities in early nineteenth century Tunis. Triulzi Alessandro. In: Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, n°9, 1971. pp. 153-184.DOI : 10.3406/remmm.1971.1104
http://www.persee.fr/doc/remmm_0035-1474_1971_num_9_1_1104
(à la fin de l’article, voir bibliographie très utile pour une recherche exhaustive)

Pour aller plus loin, il est possible de poser une question à cette bibliothèque spécialisée :
http://www.bdic.fr/services/questions-reponses-a-distance

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 7 fois dont 1 fois aujourd'hui