Leonard Keeler testant son détecteur sur le Dr. Kohler

[Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 05/12/2016

J’ai trouvé les références des ouvrages suivants dans le SUDOC (catalogue collectif des bibliothèques universitaires françaises), obtenu au moyen des termes de recherche « détecteurs de mensonge » :
Vittorio Benussi’s Respiratory Symptoms of Living
Verena Zudini
Edizoni Universita di Trieste, 2012
Plus d’informations : http://www.sudoc.fr/182438678

The Truth Machine: a Social History of the Lie Detector
Geoffrey C. Bunn
John Hopskins University Press, 2012
Plus d’informations : http://www.sudoc.fr/167775014

The Lie Detectors: the History of an American Obsession
Ken Alder
University of Nebraska Press, 2009
Plus d’informations : http://www.sudoc.fr/190209011

Truth and Deception: the Polygraph (« lie-detector ») technique
John E. Reid et Fred E. Inbau
Williams and Wilkins Company, 1977
Plus d’informations : http://www.sudoc.fr/192920200

(Ces ouvrages peuvent être généralement demandés dans le cadre d’un prêt entre bibliothèques en faisant une demande auprès de votre bibliothèque universitaire ou municipale)

Ajoutez deux ouvrages présents à la Bibliothèque nationale de France
Theories and Applications in the Detection of Deception: a Psychophysiological and International Perspective
Gershon Ben-Shakhar et John J. Furedy
Editions Springer, 1990
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37401409g

Detecting Deception: Current Challenges and Cognitive Approaches
Sous la direction de Pär Anders Granhag, Aldert Vrij et Bruno Verschuere
Editions Norton, 2009
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb443761790

Le premier polygraphe canadien John Galianos propose également une bibliographie sur ce sujet accessible sur son site Internet : http://home.total.net/~galcar/html/publications1.html

Certains ouvrages peuvent sembler plus tournés vers la psychologie et les sciences cognitives (comme le laissent à croire les titres deux ouvrages listés), mais leur sommaire indique bien qu’ils traitent également de leur utilisation par la police ainsi que la dimension juridique.
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 36 fois dont 1 fois aujourd'hui