Réponse apportée le 04/23/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

La première femme Préfet est Madame Yvette CHASSAGNE de 1981 à 1983.

Je vous propose deux sources:
1. Biographie dans le WBIS: World biographical information system online. Editeur : K.G. Saur

« Le World Biographical Information System Online » propose actuellement un index d’archives biographiques représentant un total de plus de 3,6 millions de biographies concises de personnages de tous les temps et de tous les pays. En plus, vous avez accès à des articles biographiques numérisés pour une grande base de données : les ARCHIVES BIOGRAPHIQUES FRANCAISES Pour l’envoi des articles biographiques sur une messagerie personnelle, il faut au préalable les enregistrer sous le format pdf.
Abonnement souscrit par la bibliothèque – 1 accès simultané – La copie imprimée ou numérique est autorisée par l’éditeur, copie partielle à usage strictement personnel (envoi vers une messagerie personnelle à partir du site).
mise à jour annuelle

« Nom: Chassagne, Yvette Madeleine
Autres Noms: née: Brunetière
Sexe: feminin
Année de naissance: 1922
Profession: sous-directeur au ministère de l’Economie et des Finances
Classification professionnelle: Fonctionnaires supérieurs de l’administration (302)
Archives: Archives Biographiques Françaises (ABF)
Endroit de fiche: II 144,199; III 101,417-420
Source (titre abrégé): Salses; Epron; Coquillat; Bargeton

*Citation de source: Salses, Edmond de: Livre d’or des valeurs humaines / par Edmond de Salses. – Paris : Éditions du Mémorial, 1970

*Citation de source: Epron, Patrick: Les Bordelais qui font Bordeaux et sa région. – Bordeaux : Éditions P.P.C., 1979

*Citation de source: Coquillat, Michelle: Qui sont-elles?. – Paris : Mazarine, 1983

*Citation de source: Bargeton, René: Dictionnaire biographique des préfets : septembre 1870 – mai 1982 / par René Bargeton. – Paris : Archives nationales, 1994
[Pour des raisons de droits d’auteur, les articles de cet ouvrage n’ont pas été mis en ligne.] »

2. Who’s Who:
Voici ce que l’on lit d’elle dans le Who’s Who:
http://www.whoswho.fr/decede/biographie-yvette-chassagne_11442>
« CHASSAGNE (Yvette, Madeleine), Magistrat honoraire à la Cour des comptes, Préfet honoraire, Président honoraire de l’UAP. Née le 28 mars 1922 à Bordeaux (Gironde).
Fille d’André Brunetière, Expert, et de Mme, née Lily Barrière. Divorcée de Jean Chassagne (2 enf. : Dominique, Françoise-Laetitia [Mme Claude Bellanger])

Etudes : Cours Maintenon et Faculté des lettres de Bordeaux. Diplômes : Licenciée ès lettres

Carrière : Attachée de direction à la RTF (1945), Assistant administrateur (1947), Elève à l’Ecole nationale d’administration (Ena) (promotion Jean Moulin, 1948-49), Administrateur civil de 2e classe au ministère des Armées (1950), Administrateur civil de 1re classe au ministère des Finances (1960), Sous-directeur à la direction des assurances au ministère de l’Economie et des Finances (1966), Directeur du développement économique au ministère de la coopération (1974-78), Conseiller maître à la Cour des comptes (1979-87), Préfet du Loir-et-Cher (1981-83), Membre de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (1983), Président (1983-87), Président d’honneur (1987) de l’Union des assurances de Paris (UAP), Président (1983) puis Président d’honneur de la Compagnie camerounaise d’assurances et de réassurances CCAR, Président (1985) puis Président d’honneur de l’Union générale des assurances du Niger, Ancien vice-président de la Société libano-française d’assurances, Représentant permanent de l’UAP-capitalisation au conseil d’administration du Groupement foncier français (GFF) (1983-87), Représentant permanent de l’Union des assurances de Paris-Vie auprès d’Al Amane (Maroc) (1984-87), Président de la Réunion des sociétés d’assurance sur la vie (1984-87), Membre (1984) puis Membre honoraire du Conseil économique et social, Conseiller du Président du Club Méditerranée (1988-94), Ancien vice-président de la Société sénégalaise d’assurance et de réassurance, Administrateur du Crédit foncier de France, Ancien président du conseil d’administration de la sicav Invesco, Membre du haut comité d’honneur de l’Organisation française contre la cécité (depuis 1978), Président de l’Association dette et développement (1988), admise à faire valoir ses droits à la retraite (1987), Président de la Commission d’évaluation des entreprises publiques (1989-93), Président d’honneur de la Prévention routière (1989), Ancien président du comité de direction de l’Institut de protection et de sûreté nucléaire (1990), Ancien président d’honneur du Mouvement de la jeunesse européenne, Ancien président de l’Association pour la fondation pour la francophonie, de la Commission pour la simplification des démarches administratives et de la Commission interministérielle pour les approvisionnements pétroliers, Membre fondateur de l’Assemblée des femmes, Président du comité de soutien de l’Assemblée des femmes du Languedoc et du Roussillon (depuis 2000), Conseiller municipal de Narbonne (depuis 2001), Membre section française du Comité d’honneur de la ligue européenne de coopération économique, Membre de la Commission informatique et liberté. Œuvre : Fonctionnaire et patron, les préjugés renversés (1988). Décoration : Commandeur de la Légion d’honneur, Grand officier de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques et du Mérite agricole, Grand officier de l’ordre du Mérite de la République italienne, Commandeur de l’étoile équatoriale du Gabon, des ordres nationaux de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, de la République Centrafricaine et du Cameroun, Chevalier des ordres nationaux du Niger et du Mali. »

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home Bel Usage piste 110

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION